Suivez-nous

Sports

Zlatan Ibrahimovic livre les secrets de son incroyable longévité

Publié

sur



À 39 ans, Zlatan Ibrahimovic ne semble pas près de mettre un terme à sa carrière de footballeur. Déjà très bon avec l’AC Milan la saison passée, le fantasque suédois continue un peu plus chaque semaine de marquer de son empreinte son passage en Serie A. En 10 matches joués toutes compétitions confondues cette saison, Zlatan a inscrit pas moins de 11 réalisations, tout en se muant par moments en passeur décisif (2 passes décisives). Des statistiques affolantes qui ne l’ont toutefois pas mené à un retour avec l’équipe nationale, qu’il semble encore pourtant bel et bien désiré, lui qui n’a plus porté la tunique suédoise depuis la fin de l’Euro 2016. Malgré cela, ce dernier semble être déterminé à performer de la sorte encore bien longtemps. C’est en tout cas ce qu’il a affirmé au cours d’un entretien accordé au média suédois Sport Bladet, ce mercredi.

«Je ne me plaindrai pas, comme je le dis d’habitude. Je sens que je suis toujours en vie, que je peux jouer et obtenir ce pour quoi je suis bon. Ensuite, les résultats parlent d’eux-mêmes, et c’est un honneur à chaque fois que vous remportez le Ballon d’Or en Suède. Mais sans travail acharné, sans le travail acharné que j’ai accompli, vous ne récupérez rien. À cet âge, il y a beaucoup de mentalité. Ensuite, j’ai mes qualités, mon talent, mais je pense que tout est dans ma tête. Si vous voulez vous pouvez. Je me sens bien. Je dis toujours que je deviens de mieux en mieux et de plus en plus complet chaque jour, et c’est exactement ce que vous dites… Il y a dix ans j’étais joueur, il y a cinq ans j’étais un joueur différent. Et je pense que j’ai l’intelligence qui me fait adapter mon corps à ce que je peux. Les gens disent que je ne cours pas beaucoup aujourd’hui, mais je choisis mes courses maintenant pour pouvoir aider l’équipe de la meilleure façon possible. Et puis j’ai un coach qui adapte le jeu à ce que je peux», a ainsi expliqué l’ancien attaquant du PSG.



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Nice et Saint-Étienne tentent de relancer Jean-Clair Todibo

Publié

sur



Il a enfin fait ses débuts sous le maillot de Benfica. C’était la semaine passée, en Coupe du Portugal, face à Estrela Amadora (4-0). Une copie correcte sans fioritures aux côtés de Jardel qui ne devrait toutefois pas suffire à modifier le cours de son mercato d’hiver. Jean-Clair Todibo (21 ans), pleinement remis de ses pépins physiques de début de saison, est en effet toujours annoncé partant par la presse portugaise.

La suite après cette publicité

Le défenseur central français, prêté par le FC Barcelone avec option d’achat, n’entre absolument pas dans les plans de l’expérimenté Jorge Jesus. Le technicien lisboète a même déjà son remplaçant tout trouvé, le Brésilien Lucas Verissimo (26 ans) devant débarquer de Santos après la finale de la Copa Libertadores contre Palmeiras, prévue le 31 janvier.

Sainté et Nice aux aguets

Mais alors, quel avenir pour l’ancien Toulousain, toujours sous contrat jusqu’en juin 2023 avec le Barça (clause libératoire à 150 M€), mais que les Blaugranas ne récupéreront pas au sein de leur effectif cet hiver et entendent renvoyer en prêt. Selon les informations de Sky Sport en Italie, trois écuries seraient disposées à l’accueillir d’ici la fin du mercato. Parme, qui joue sa tête en Serie A (19e et avant-dernier au classement), cherche un renfort en défense et est à l’affût.

En France aussi, on trouve deux candidats, également mal en point au classement : l’OGC Nice et l’AS Saint-Étienne. Les Aiglons ont accueilli William Saliba (19 ans) en prêt en provenance d’Arsenal et espèrent un renfort défensif supplémentaire. De premiers échanges auraient même déjà eu lieu. Les Verts, eux aussi, songent à l’arrivée d’un central supplémentaire. Qui aura le dernier mot ? À Jean-Clair Todibo de trancher.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Fatma Samoura suite à sa visite à Génération Foot : « Je partagerai toute cette revue avec Gianni Infantino »

Publié

sur


La Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura, s’est félicitée du modèle sport-études développé par l’académie de football Génération Foot (GF) dirigée par Mady Touré. En visite de courtoisie sur les lieux, ce mercredi après-midi, elle a souligné la qualité des infrastructures et les excellents résultats réalisés sur le plan scolaire notamment.

« J’ai visité beaucoup d’académies depuis ma prise de fonction il y’a un peu plus de 4 ans. Et on peut dire que j’ai été émerveillée par ce que j’ai vu ici. La qualité de l’éducation avec les résultats qu’ils ont eus au Baccalauréat prouvent que ce n’est pas seulement une académie pour le football, mais aussi une académie pour la promotion de l’humain. En ouvrant cette académie qui pousse les enfants à avoir une bonne éducation, il remet en branle un nouveau concept éducation-école… »

Ravie par le travail abattu au sein de l’académie de Déni Biram, elle fera savoir ceci : « Je partagerai toute cette revue avec lui (Gianni Infantino) et lorsqu’il aura l’occasion de revenir au Sénégal d’ici le deuxième trimestre de l’année, je me ferai un plaisir de l’amener ici (Académie Génération Foot)… » Une visite de prestige qui se profile donc à l’horizon de GF.

Interrogée sur l’attente que des académies telles que Génération Foot pourraient éventuellement attendre de la FIFA en terme d’appui, Fatouma Samoura de rappeler. « Nous formons des centaines d’arbitres mais également de formateurs pour les centres en Afrique. Nous avons également comme vous le savez un programme « Forward » et on a également un fonds pour aider les clubs et les fédérations à mieux réagir face à cette pandémie de la covid-19. »

 

 

 

Dakar Actu



via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

L’OM sur la piste de Farid Boulaya

Publié

sur


L’Olympique de Marseille penserait à Farid Boulaya. Des discussions auraient même débuté avec le FC Metz.

Selon Foot Mercato, l’OM a ciblé le milieu de terrain du FC Metz Farid Boulaya en vue d’un transfert cet hiver. Des discussions entre les deux clubs viennent d’être entamées et toutes les parties sont ouvertes à la négociation. Pour compenser l’éventuel départ de Morgan Sanson, l’OM s’intéresserait à l’international algérien de 27 ans, et aurait débuté les négociations avec le FC Metz. Le prix du Fennec d’Algérie, au profil un peu plus offensif que Sanson, oscillerait entre 5 et 7 M€. Boulaya cumule 3 buts et 3 passes décisives en 16 matches de Ligue 1 cette saison.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Suggestion