Suivez-nous

Sports

Youssef Maziz (FC Metz) : « Ça fait quand même plaisir de commencer un match »

Publié

sur


Pour sa première titularisation avec le FC Metz, Youssef Maziz aurait rêvé d’un meilleur scénario, mais le jeune joueur a préféré garder le côté positif du point pris, contre Bordeaux (0-0). 

 

“On est venus pour gagner ce match, c’est assez frustrant car dans les dernières minutes, on est en supériorité numérique, on a tout fait pour marquer ce but. On prend un bon point, on est focalisé sur le prochain match.

Il y a eu assez peu d’occasions, je pense que les deux équipes traînaient un peu, parce que c’était un match de reprise après une petite trêve. On a essayé de passer par les côtés, passer par l’axe. Pas beaucoup d’occasions mais beaucoup de centres. Des occasions où on aurait pu marquer le but de la victoire mais comme je l’ai dit, c’est quand même un bon point.”

Sur la défense messine
Exactement ! Zéro but de pris, une défense parfaite. C’est parfait et faut continuer comme ça.

Sur sa première titularisation en Ligue 1
Assez surpris même si j’aurais eu envie que ça soit devant du public. Ça fait quand même plaisir de commencer un match et je suis assez content.

Quand avez-vous appris votre titularisation ?

Avant-hier, pendant la mise en place. Je savais que j’allais débuter.

De la tension, de la frustration ?
Oui, la veille du match. Je pense que ça s’est ressenti mais j’ai passé 2-3 ballons, j’ai lâché les chevaux et c’est passé.

Sur ses origines mosellanes
Oui, je suis Mosellan à 100% même si je pensais qu’elle (sa titularisation, ndlr) allait venir un peu plus tôt. Ca s’est tenté, j’ai continué à travailler, j’ai rien lâché et au final, elle arrive aujourd’hui et je suis satisfait.

Sur les propos de Frédéric Antonetti
Il m’a dit de lâcher les chevaux, de jouer comme je le sentais, comme à l’entraînement. J’ai écouté ses conseils.

Le coach m’a dit : “Fais ce que tu sais faire, joue comme tu sais jouer, comme tu le fais à l’entraînement”

C’est un match positif pour vous ?

Oui bien sûr, c’est positif. Pour ma part, individuellement, c’était ma première à St-Symphorien. Pour le collectif, on a fait des bonnes choses comme je l’ai dit auparavant. On a eu des occasions mais on va travailler dur à l’entraînement pour préparer le match de samedi.



via Africa Top Sports

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

AVB s’explique sur le transfert de Sanson

Publié

sur



Morgan Sanson a-t-il joué son dernier match, ce mercredi soir, avec l’Olympique de Marseille contre le RC Lens ? Le natif de Saint-Doulchard, pourtant très proche d’un transfert en Premier League du côté d’Aston Villa, était titularisé par André Villas-Boas contre les Artésiens pour ce match en retard de la neuvième journée de Ligue 1. Pourtant, le milieu de terrain semble encore très loin d’un transfert dans le Royaume. C’est son coach qui l’a annoncé.

La suite après cette publicité

« Morgan, il a eu une offre très faible d’Aston Villa, qui a été refusée immédiatement. Il est avec nous et concentré. Il a fait un très bon match ce soir sur l’aspect des efforts », a expliqué l’ancien coach de Porto et de Tottenham notamment au micro de Téléfoot. En attendant de voir si les pensionnaires de Villa Park vont augmenter leur offre et donc satisfaire les demandes de tout le monde. Il reste moins de deux semaines de marché hivernal.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

(8e Tour) Coupe de France : Sochaux enlève la victoire, Caen donne une claque a Guingamp ! 

Publié

sur


(8e Tour) Coupe de France: L’aventure de Clermont foot a pris fin à la loterie des tirs au but !

Les Clermontois et Gronoblois se sont livrés un beau duel, marqué par l’ouverture du score de Mombris du côté GF36 (32′) et une superbe égalisation de Jordan Telle pour Clermont Foot (33′).

Le temps réglementaire n’a pas suffi à départagé les deux équipes.

Salles, le portier Gronoblois, s’est illustré en détournant deux tirs au but pour offrir la qualification aux siens

Le CF63 retrouvera le stade Montpied dès samedi pour son choc de haut de tableau de ligue 2 face a l’AJA.

 

Les Chamois éliminés a Toulouse !

Devant un pensionnaire des lieux, les Chamois n’ont pas pû résisté plus de 36 minutes, Bayo, l’attaquant des violets s’offre le premier but de la rencontre après un effort commun .

Malgré quelques belles occasions, les coéquipiers de l’attaquant Mendes, ont étaient parfois dangereux mais sans succès.

 

Au stade Marcel Picot, les FC Sochaux enlève la victoire de Nancy.

En première période les Sochaliens ont touché le plateau et la barre du gardien Nancéien par l’intermédiaire de Christophe Die et Adama Nione.

Une deuxième mi-temps plus intense des deux côtés, M Bakata côté droit réussit son centre pour trouvé l’international Marocain, El Kaoutari qui dévie la balle dans ses propres filets .

Le FCM s’impose avec maîtrise et recevra l’ASSE a l’occasion d’un 32e de finale les 9 ou 10 Février prochain.

 

Caen donne une claque a Guingamp !

Que des belles grosses occasions pour Caen dès le premier quart d’heure du jeu, les poulains de Pascal Dupraz, s’imposent largement devant Guingamp.

Jessy Deminguet, offre le premier but pour Caen grâce à une reprise lancée sur coup franc (1-0, 45′).

Quelques minutes après le début de la deuxième mi-temps, Nicholas Gioacchini permet a son équipe de faire le break après une reprise de volée croisée sur une ouverture de Benjamin Jeannot (2-0, 47′).

Guingamp ne parvient pas à réagir dans la foulée, Gioacchini centre en profondeur vers Mendy devant les but vide, le joueur signe le 3e but de la rencontre (3-0, 76′).

Après une envie de faire, Guingamp réduit le score aux dernières minutes de la partie grâce à un coup de canon de Mchangama (3-1,94′).

Les Normans accueilleront le Paris Saint-Germain au prochain tour.

 

 

 



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

le cri du coeur de Mamadou Niang

Publié

sur



On le sait, l’Olympique de Marseille n’est pas un club banal. Il laisse souvent d’immenses traces chez les joueurs qui ont évolué sous les couleurs phocéennes. C’est notamment le cas de Mamadou Niang, qui a côtoyé le club marseillais très longtemps et qui a même été le capitaine des champions de France 2010. Donc, forcément, les résultats de son ancienne écurie (2005-2010) ne laissent pas le Sénégalais insensible.

La suite après cette publicité

« Non, mais là l’OM ça va plus du tout », a ainsi tweeté celui qui a fini sa carrière de footballeur professionnel du côté d’Arles-Avignon en 2015 avec l’aide d’un émoji déçu à l’issue de la défaite de ce mercredi soir contre le Racing Club de Lens (0-1). On se demande maintenant tous comment les Phocéens vont pouvoir redresser la barre et rendre leurs supporters fiers, les anonymes comme les anciennes stars…





via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion