Suivez-nous

Sports

tout s’accélère à l’Olympique Lyonnais, Tottenham tremble pour ses stars

Publié

sur



La suite après cette publicité

Les infos en France

Le Paris Saint-Germain anime décidément ce mercato hivernal. Avec l’arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc, les joueurs associés au club de la capitale n’en finissent plus. Après Paul Pogba, les Rouges et Bleu s’intéresseraient à un pensionnaire de Ligue 1. Selon nos informations, Romain Faivre aurait tapé dans l’œil des dirigeants parisiens. Ceux-ci ont profité de la 19e journée (victoire 3-0 du PSG) pour observer le joueur du Stade Brestois. D’autres écuries européennes sont également sur les rangs pour le gaucher de 22 ans comme Manchester United ou le Séville FC. Affaire à suivre… Car le PSG a aussi d’autres dossier chauds à gérer comme les prolongations de contrat. Et c’est celle de Neymar Jr qui fait figure de priorité pour le moment. Sous contrat jusqu’en juin 2022, le Brésilien va se voir prochainement proposer une extension de son bail. Le club francilien va devoir se montrer convaincant pour conserver sa star.

Du côté de l’OM, un départ pourrait entraîner une arrivée. En effet, Kevin Strootman devrait être prêté pour le reste de la saison au Genoa. Le président du club italien a confirmé la probable venue du milieu néerlandais : «Nous sommes sur le point de conclure l’affaire, seul la visite médicale est nécessaire. Je suis très satisfait, surtout parce que je connais l’homme.» Le club phocéen planche aussi sur l’arrivée d’un latéral droit. Annoncé depuis plusieurs jours, Pol Lirola devrait bien être la prochaine recrue olympienne. Le joueur de 23 ans va débarquer de la Fiorentina pour un prêt de six mois avec une option d’achat fixée à 12 M€. L’Espagnol est attendu dans la citée phocéenne en début de semaine. L’OM serait aussi venu aux renseignements auprès du Sporting Braga, pour son milieu offensif de 20 ans, Abel Ruiz, selon As. Le joueur formé à la Masia ne joue quasiment pas avec le club portugais et pourrait aller voir ailleurs cet hiver.

On passe à notre premier focus du jour sur l’Olympique Lyonnais. Le leader de la Ligue 1 a vu son mercato s’accélérer hier après la rencontre contre Rennes (2-2). Le directeur sportif du club, Juninho, a notamment indiqué devant la presse que Moussa Dembélé allait bien quitter le club dans les prochains jours. L’attaquant français devrait être prêté 6 mois à l’Atlético de Madrid avec une option d’achat de 35 M€ pour l’été prochain. Un moyen de se relancer, lui qui n’était plus titulaire à l’OL. En revanche, les Gones vont devoir plancher sur son remplaçant. Celui-ci pourrait être Islam Slimani, qui appartient à Leicester. Juninho a confirmé des discussions entre les deux parties, et l’Algérien voulait rejoindre Lyon. Mais pour le moment rien n’est bouclé. Ce départ de Dembélé sera le seul en attaque. Memphis Depay, de son côté, va lui rester jusqu’à la fin de la saison. Conscient que le FC Barcelone n’a pas les liquidités pour le faire venir cet hiver, le Néerlandais est prêt à patienter jusqu’à cet été. Avec l’objectif de quitter Lyon le plus haut possible. Jean Lucas, lui, devrait être prêté dans les prochaines heures à Brest afin de gagner du temps de jeu. Pour le remplacer, l’OL penserait de nouveau à Luiz Gustavo, qui évolue au Fenerbahçe. Enfin, Lyon serait en pole position afin de recruter le latéral droit de River Plate, Gonzalo Montiel. Les Rhodanien doivent encore se mettre d’accord avec la formation de Buenos Aires.

À l’étranger

À l’étranger, direction Tottenham pour notre deuxième focus de la journée. Le club londonien s’apprête à faire un petit ménage en ce mois de janvier. Déjà, José Mourinho voudrait se débarrasser de deux joueurs : le gardien Paulo Gazzaniga ainsi que le latéral Danny Rose. Mais ce n’est pas tout. Toby Aldeirweireld ferait l’objet d’un intérêt du PSV Eindhoven, qui cherche à renforcer sa défense centrale. Et puis, il y a les dossiers de trois stars qui vont faire l’objet de longues rumeurs dans les prochaines semaines. Celui de Dele Alli par exemple. Selon les dernières informations, les négociations avanceraient bien entre le PSG et Tottenham et une issue positive au dossier pourrait bientôt être trouvée. Deuxième situation à régler pour les Spurs, celle de Gareth Bale. Prêté par le Real Madrid cet été, le Gallois n’arrive pas à trouver son rythme de croisière à Londres et pourrait ne faire qu’une saison à Tottenham. José Mourinho serait d’accord afin de ne pas le conserver la saison prochaine. Enfin, Tottenham devrait se montrer moins souple au sujet d’Harry Kane. Mais les Spurs ne sont pas à l’abri d’une offre de 100 M€ de la part de Manchester City par exemple afin de faire venir l’attaquant anglais. Même s’ils vont tout faire pour le conserver. Dans le sens des arrivées, les derniers échos font état d’un intérêt du club londonien pour deux joueurs de l’Inter : Christian Eriksen, qui pourrait revenir dans son ancien club en cas de départ de Dele Alli, et Ivan Perišić, que le club lombard n’est pas prêt à tout pour le garder.

Sinon, le départ de Mesut Özil d’Arsenal se précise. Au placard depuis presque un an, l’Allemand se dirige vers Fenerbahçe mais ce sont bien les Gunners qui vont continuer à prendre en charge une partie du salaire du joueur. Le club et le milieu de terrain se seraient mis d’accord sur un montant de 75 000 euros par semaine étalé sur trois ans. Özil va donc tenter de se relancer en Turquie ! Leader de la Serie A, l’AC Milan cherche un nouveau milieu de terrain pour renforcer son entrejeu lors du mercato d’hiver. Les Rossoneri souhaiteraient s’attacher les services de Soualiho Meité, l’ancien joueur de Monaco. Le Torino pourrait prêter le Franco-Ivoirien pour les six prochains mois avec une option d’achat de 9 M€.

Les officiels :

Arrivé à Séville à l’été 2019, Julen Lopetegui a mis tout le monde d’accord en Andalousie. Après avoir remporté la Ligue Europa la saison dernière, l’ancien sélectionneur de l’Espagne a prolongé son contrat jusqu’en 2024. Le Cercle Bruges et le Nîmes Olympique sont tombés d’accord pour le transfert de l’attaquant franco-togolais de 20 ans Kévin Denkey. L’international togolais (4 sélections, 1 but) s’est engagé jusqu’en 2024 avec l’actuel 17e de Jupiler Pro League. Adama Soumaoro, de son côté, quitte Lille et est prêté 6 mois avec option d’achat au club italien de Bologne.





via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Les raisons du renouveau de l’AS Monaco

Publié

sur



La suite après cette publicité

Malgré un creux début décembre et trois défaites consécutives, l’AS Monaco reste sur un bilan très flatteur de 8 victoires sur ses 12 derniers matches de Ligue 1. Quatrième de Ligue 1 à seulement 6 points du PSG, le club de la Principauté est en avance sur ses temps de passage. Il convient de se rappeler que Monaco revient de très loin et n’avait terminé qu’au neuvième rang l’an passé et au 17e en 2018-19. Une fois encore, l’arrivée du tandem Paul Mitchell-Niko Kovac, sous l’impulsion du Président Dmitry Rybolovlev et du Vice-président Oleg Petrov, est pour beaucoup dans le renouveau monégasque.

Le forcing mené par la direction du club du Rocher pour recruter le Directeur Sportif britannique, lui-même à l’origine de la venue de l’ancien technicien du Bayern, a apporté une ligne directrice claire au sein du club et amené de la stabilité à l’échelle sportive. Paul Mitchell a ainsi injecté du sang neuf dans l’effectif, ce qui a clairement apporté une vraie plus-value à l’ASM (Disasi, Volland, Caio Henrique notamment). Il a aussi considérablement fait diminuer le nombre de joueurs sous contrat (aujourd’hui 29 sont concernés par le groupe pro). L’arrivée de Krépin Diatta, en provenance du Club Bruges, est également très prometteuse sur le papier et un signe fort des ambitions retrouvées de l’ASM. Niko Kovac a, de son côté, redynamisé et redonné confiance à un groupe qui en manquait cruellement en apportant de la fraîcheur avec l’apport de quelques jeunes talents (la révélation Sofiane Diop en est le parfait exemple) comme l’a expliqué d’ailleurs Wissam Ben Yedder en conférence de presse. « La mentalité a changé, les jeunes joueurs mettent en avant leurs compétences, on essaye de les aider, on voit que ça fonctionne bien, il faut continuer, c’est le plus difficile. »

Une équipe spectaculaire et très affutée

Résultat, Monaco est la meilleure équipe sur les cinq derniers matches (4 victoires et un nul). Au delà des résultats, c’est aussi la manière qui marque les esprits. Avec 14 buts inscrits en 5 matches grâce notamment à un Kevin Volland en feu (5 buts en 5 matches), la bande à Niko Kovac impressionne et régale. En résumé, on ne s’ennuie pas quand on regarde l’ASM (3,4 buts marqués en moyenne par match disputé par Monaco, soit le plus haut ratio en L1). Le technicien allemand a su trouver la bonne formule pour faire briller son duo offensif de poids Ben Yedder-Volland (19 buts – 10 passes décisives à eux deux, meilleur total de L1 pour un duo avec le tandem Depay-Toko Ekambi). Bien mieux équilibrée, la formation du Rocher est également très affûtée actuellement, ce qui dénote avec quelques formations pour le peu émoussées par l’enchaînement des matches. L’infirmerie quant à elle est peu remplie. Alors forcément, la création à l’automne du département performance conjuguée à l’arrivée en provenance de MLS de James Bunce à sa tête n’y est pas étrangère.

Autre élément qui appuie la thèse du renouveau monégasque, l’apport du banc de touche. L’ASM est l’équipe la plus décisive grâce à son banc. Niko Kovac dispose d’un groupe resserré, ce qui lui permet de facilement impliquer tous les joueurs. Tous concernés, les remplaçants apportent une vraie plus-value lors de leurs entrées en jeu. Beaucoup de motifs de satisfaction et de raisons de croire à une fin de saison heureuse. Mais tout ceci demande bien sur confirmation sur la durée, comme en attestent les propos de l’ancien coach du Bayern en conférence de presse. « On verra comment on sera dans le sprint final de la saison lorsqu’il ne restera plus que 5 matches. Actuellement, il reste 18 matches à jouer. Vous avez vu au mois de décembre, on avait rencontré quelques résultats compliqués. Et tout le monde commençait à émettre des critiques. Le football peut changer très rapidement, ce n’est pas noir ou blanc, parfois c’est gris. Je pense que nous ce qui nous importe c’est de gérer notre situation aussi bien que possible. » Premiers éléments de réponse samedi soir aux alentours de 23h après la rencontre face à l’OM. Une équipe phocéenne blessée et revancharde qui ne compte pas venir en Principauté pour faire de la figuration. Un test « Champions League » pour une équipe vouée tôt ou tard à retrouver la plus prestigieuse des compétitions européennes.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

AS Monaco : Krepin Diatta livre ses premiers mots

Publié

sur


L’AS Monaco a mis le paquet pour s’offrir Krépin Diatta (21 ans), polyvalent international sénégalais (16 sélections, 1 but) qui évoluait jusqu’ici au FC Bruges. Le Lion de la Teranga n’a pas caché sa satisfaction d’avoir signé jusqu’en juin 2025 avec le club du Rocher.

« Je suis très heureux de m’engager avec l’AS Monaco et d’avoir la possibilité de progresser dans un club reconnu et ambitieux du championnat de France dont tout le monde connaît l’histoire. J’ai hâte de découvrir ce nouvel environnement et de travailler dur avec mes nouveaux coéquipiers pour rendre au club la confiance qu’il m’a accordée », a-t-il lâché. Il n’y a plus qu’à !

Foot Mercato 



via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

Quand le poker en ligne devient plus immersif

Publié

sur


Les adeptes du poker en ligne vont être ravis de savoir que la demande croissante d’une expérience de jeu plus immersive a poussé les opérateurs à innover. L’industrie du jeu était déjà remplie d’innovations mais là tout va devenir beaucoup plus réel et intense. Zoom sur la digitalisation du poker en ligne.

Une expérience beaucoup plus réelle

Vous êtes un adepte du casino ? Vous pouvez alors profiter d’une expérience de jeu beaucoup plus proche du réel grâce à la technologie. En effet, avec des innovations comme la réalité virtuelle, les jeux d’argent et de hasard en ligne prennent une toute autre forme. Avec la digitalisation, il est possible de jouer à plusieurs comme dans une véritable salle de casino. Mais l’innovation ne s’arrête pas là !

Des tournois pour aller plus loin

Actuellement, il est possible de participer à des tournois de poker freeroll. Il s’agit de compétitions en ligne gratuites qui exposent les salles virtuelles de poker ainsi que les casinos en ligne et les autres plateformes de jeux.

Pour les joueurs, c’est une occasion intéressante pour développer leurs connaissances et compétences. Si vous êtes intéressé, vous pouvez rejoindre ces évènements facilement et vous battre contre les meilleurs joueurs en ligne du moment. Les compétitions sont ouvertes aux joueurs du monde entier.

Un choix beaucoup plus vaste

Les anciennes parties de poker sur Internet étaient plutôt difficiles d’accès. La mauvaise conception des sites rendait l’opération très compliquée. A l’heure actuelle, les plateformes de poker en ligne sont mieux conçues et elles sont aussi beaucoup plus sécurisées. Les joueurs peuvent entrer et sortir des salles de jeux rapidement et ils sont certains que leurs fonds sont en sécurité.

Des salles virtuelles

Beaucoup de sociétés et d’industries ont déjà adopté la technologie pour optimiser leur activité. Et le secteur des jeux ne fait pas exception. En effet, le poker en ligne combiné à la réalité virtuelle offre une expérience totalement différente. Les joueurs peuvent se réunir dans une salle virtuelle pour jouer, miser, se divertir et interagir. Tout semble beaucoup plus réel et les individus peuvent aussi se sociabiliser.

C’est une fonction très intéressante qui offre des parties exceptionnelles qui permettent de sortir de l’isolement. Ainsi, les joueurs ont l’impression d’être dans un véritable casino. Et il faut dire que cela plaît beaucoup. Il s’agit donc d’une méthode tout à fait efficace pour augmenter les chiffres d’affaires et inciter de plus en plus de particuliers à miser.

 

 



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Suggestion