Suivez-nous

Sports

toujours flou sur une nouvelle candidature à la CAF

Publié

sur


Candidat, pas candidat. Il faudra encore patienter pour savoir si Ahmad se présente pour un nouveau mandat à a tête de la CAF (Confédération afrcaine de footbal).

Le Malgache a de nouveau botté en touche la question à l’issue jeudi de la réunion du Comité exécutif de l’instance. “Une telle position n’est pas une ambition personnelle, c’est plutôt une solidification des différents groupes d’intérêts. Comme en 2016, où j’ai déposé ma candidature une semaine avant la clôture des candidatures, je n’en fais pas une affaire personnelle, car ce qui importe en ce moment c’est la gestion des différentes compétitions par rapport à la pandémie de la Covid-19“, a t-il confié à Radio Algérie Internationale.

Ce n’est pas la première fois que celui qui battu le Camerounais Issa Hayatou en 2017 joue à la montre dans le dossier. “Je finalise également le bilan de mon mandat, de ce que j’ai promis dans mon programme et de tout ce que j’ai pu réaliser. Après je reviendrais vers les groupements d’intérêts qui m’ont sollicité en 2016 pour prendre les rênes de la CAF. C’est après que je réfléchirai à la question comme le l’ai fait avant“, ajoute Ahmad.

Par ailleurs, il a jusqu’au 12 novembre pour se décider. Pour des élections prévues le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc.



via Africa Top Sports

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Le Barça abandonne pour Max Aarons et se penche sur Sergiño Dest

Publié

sur



Prometteur latéral droit anglais, Max Aaron est courtisé un peu partout en Europe avec des noms ronflants comme le FC Barcelone, le Bayern Munich ou le PSG qui seraient sur le coup. Relégué en Championship avec son club de Norwich, le latéral de 20 ans pourrait avoir des envies d’ailleurs et le Barça aurait lancé les négociations avec lui ainsi qu’avec les Canaries. Mais apparemment sans grand succès.

Selon Sky Sports, le joueur avait conclu un accord avec les Blaugranas mais les négociations se seraient bloquées à cause des modalités de son arrivée : Norwich espérant un prêt avec option d’achat alors que les Catalans ne voulaient pas en inclure une. Le dossier serait donc clôt et les Barcelonais se lanceraient désormais dans la course pour signer leur deuxième choix à ce poste : Sergiño Dest, qui appartient à l’Ajax et également courtisé par le Bayern Munich.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Julien Stéphan confirme le départ d’Edouard Mendy

Publié

sur


Edouard Mendy va bel et bien quitter le Stade Rennais. L’information a été confirmée samedi par Julien Stéphan, l’entraîneur du club, après la victoire contre l’AS Monaco à l’occasion de la 4ème journée de Ligue 1.

« On cherche un gardien, ce n’est un secret pour personne. Edouard va certainement nous quitter pour rejoindre Chelsea. On a besoin à ce poste là de récupérer quelqu’un très rapidement, je ne peux pas vous donner de noms puisqu’il n’y a rien de définitif », a-t-il assuré.

Pour remplacer Mendy, les dirigeants rennais pensent à recruter son compatriote, Alfred Gomis, actuel portier de Dijon.

A noter que Rennes pointe provisoirement en tête du classement de la Ligue 1 avec 10 points.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

la réforme Fouzi Lekjaa hautement saluée par la FIFA

Publié

sur


La Fédération internationale de football Association (FIFA) a amendé ses statuts et plus précisément la loi sur la nationalité sportive concernant le désir des joueurs ayant la double nationalité de porter le maillot de leur équipe nationale d’origine à la place du pays de résidence, et ce lors du 70è Congrès de la FIFA, qui s’est tenu ce vendredi à Zurich en visioconférence.

Cette décision historique constitue à juste titre une mini-révolution dans l’univers du football . La loi portée par le président de la président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) Fouzi Lekjaa fera date en ce qui concerne les règles de changement de nationalité sportive des joueurs .

C’est une idée géniale du patron football marocain, Fouzi Lekjaa, homme de défis et d’abnégation au service du football africain et qui n’a ménagé aucun effort pour défendre crânement les nobles causes du ballon rond africain . Dans ce contexte, Fouzi lekjaa a fait du développement du football africain son cheval de bataille . La FRMF a financé la construction de plusieurs terrains en pelouse artificielle sous le supervision des experts marocains. Comme elle a conclu des dizaines de partenariats avec des pays, notamment le Burkina Faso, la Gambie, le Burundi, la Tanzanie, la Guinée-Bissau, le Malawi, le Congo, le Sud-Soudan, l’Éthiopie la Sierra Leone et le Rwanda.

La proposition du président de la FRMF, Fouzi Lekjaa a été approuvée presque à l’unanimité par le gouvernement du football mondial qui va désormais assouplir les règles concernant les binationaux,

La nouvelle règle permettrait ainsi aux joueurs de changer de nationalité sportive s’ils jouaient au maximum trois fois pour une équipe nationale A, y compris les matchs officiels, avant d’avoir 21 ans, et au moins trois ans plus tôt. De quoi donner l’espoir au Maroco-espagnol, Munir El Haddadi, qui se trouve dans cette situation.

Jadis, dans le monde du football, tout joueur qui avait disputé ne serait-ce qu’une minute en match officiel ( Hors amicaux) avec une sélection A ne pouvait plus jouer pour une autre sélection. Maintenant grâce à la cette loi Lekjaa promulguée, même les joueurs se trouvant dans ce cas de figure pourront changer de nationalité sportive, sous réserve de respecter quatre conditions préalables, à savoir : avoir débuté en équipe nationale A avant l’âge de 21 ans ; avoir joué 3 matchs au maximum avec l’équipe nationale A concernée ;Ne pas avoir pris part à la phase finale d’un grand tournoi (Coupe du monde, Euro, etc.) avec l’équipe nationale A concernée , ne plus avoir été appelé en sélection depuis au moins 3 ans .

Le Maroc a dorénavant la possibilité de récupérer l’ailier sévillan, Munir El Hadadi , qui a précédemment exprimé sa volonté de jouer avec les Lions de l’Atlas ou l’international néerlandais Anwar El Ghazi ou bien d’autres qui ambitionnent de porter le maillot rouge et vert.

Rappelons que la FRMF avait saisi la FIFA pour permettre à El Haddadi de porter le maillot national pendant le Mondial 2018, mais la demande avait été rejetée.
Ainsi plusieurs pays africains, comme le Sénégal, le Mali ,le Cameroun ,le Ghana, l’Algérie qui ont de fortes communautés de binationaux dans le monde peuvent tirer profit de cette décision historique, qui entre en vigueur immédiatement après son adoption .

Alors la victoire ne se conjugue pas au singulier mais au pluriel . C’est un éclatante victoire africaine par conviction.

Avec FRFM



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Suggestion