Suivez-nous

Sports

touches au pied et transformation du hors-jeu, les idées révolutionnaires d’Arsène Wenger

Publié

sur



Longtemps adulé par les fans des Gunners pour le jeu léché qu’il savait inculquer à ses équipes, Arsène Wenger veut continuer de se montrer offensif dans son nouveau rôle. Intronisé responsable du développement du football mondial à la FIFA depuis novembre 2019, l’Alsacien travaille depuis sur quatre mesures qui pourraient offrir davantage de diversité et de possibilités aux attaques. Dans les colonnes du Mirror, l’homme de 70 ans a dessiné les contours de ces dernières. En première ligne de ce lifting : les situations de hors-jeu. Celles-ci, depuis toujours ou presque sujettes à débat, paraissent carrément caricaturales depuis l’instauration de la vidéo.

La suite après cette publicité

Au-delà du fait que les arbitres centrales laissent jouer l’action jusqu’à son terme malgré un hors-jeu évident, c’est surtout l’extrême rigueur avec laquelle la VAR détecte ces situations coupables, en quadrillant le terrain notamment, qui pose question. Combien de fois un but a été refusé pour un millimètre d’épaule d’attaquant en avant par rapport au dernier défenseur ? Pour contrer ça, Wenger a une idée derrière la tête : inverser la règle. «Je voudrais qu’il n’y ait pas hors-jeu aussi longtemps qu’une partie de votre corps avec laquelle vous pouvez marquer est sur la même ligne que le défenseur», présente-t-il. Avantage à l’attaque, prime au spectacle.

Touche au pied et corner hors des limites valable

Autre règle ancestrale que Wenger veut remettre au goût du jour ? Les touches. Vous l’avez surement expérimenté vous-même ou décelé au stade et/ou à la télévision, avec un bon marquage adverse le lanceur se retrouve sans solution. Notamment dans les ultimes minutes d’une rencontre où une formation se retrouve acculée sur ses bases. «À cinq minutes de la fin, la touche pour toi doit être un avantage, mais de fait tu joues à neuf joueurs de champ contre dix, et les statistiques montrent que huit fois sur dix tu perds la balle. Dans ta moitié de terrain, tu devrais donc avoir la possibilité de jouer au pied», lâche tout simplement Wenger. Les touches deviendraient alors peu ou prou des coup francs de côté. Justement, l’ancien d’Arsenal voudrait également que les coup francs puissent être joué pour soi-même. L’idée étant de ne pas ralentir le jeu, trop souvent saccadé (parfois même volontairement) par les phases arrêtées.

Dernier suggestion : rendre valable les corners sortant des limites du terrain durant leur course avant d’entrer à nouveau dans le champ. Une manière d’agrandir la palette du tireur et donc d’encore ajouter des cartouches à l’attaque. «Un corner brossé qui voit la balle sortir avant de revenir en jeu devrait être valable, cela créerait de nouvelles situations de but», illustre Wenger. Si la FIFA passait à l’attaque à son tour en actant ces changements radicaux, le football pourrait afficher un visage résolument plus offensif.



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Jean-Pierre Caillot tire la sonnette d’alarme

Publié

sur



À partir de minuit, la France sera confinée à nouveau pour essayer de réduire la propagation du Covid-19. Un confinement qui devrait s’étirer sur au moins quatre semaines. Si la Fédération Française de Football a confirmé l’arrêt des championnats amateurs pendant le confinement, les championnats professionnels sont eux maintenus. Un soulagement pour les dirigeants de Ligue 1 et Ligue 2 mais cette décision ne dissipe pas les doutes sur l’avenir financier du football français. Interrogé sur les répercussions du confinement (match à huis clos notamment), Jean-Pierre Caillot a lancé un message d’alerte au gouvernement.

« J’ai entendu le président Macron dire mercredi « quoi qu’il en coûte ». Je lance un SOS : il est impératif que le gouvernement prenne en considération les difficultés de notre secteur et que les charges sociales ne nous soient plus facturées (…), que les clubs bénéficient au moins d’un report de charges pour continuer jusqu’à des jours meilleurs. On n’aura plus de spectateurs, on n’aura plus d’hospitalité. On sait tous que le foot vit par tous les gens dans les stades, tous mes collègues présidents sont dans cette situation, avec en plus un diffuseur défaillant avec lequel on se bat », a ainsi lâché le président du Stade de Reims sur RMC Sport. Le gouvernement viendra-t-il une nouvelle fois en aide au football français via un prêt garanti comme lors du premier confinement ?



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Éliminatoires CAN 2022 : La Guinée-Bissau publie sa liste pour la double confrontation contre le Sénégal

Publié

sur


Le Sénégal affronte la Guinée-Bissau, dans une double confrontation, les 11 et 15 novembre 2020, pour le compte des 3e et 4e journées des éliminatoires de la Can-2022.

Pour ce rendez-vous, le sélectionneur bissau-guinéen, Baciro Cande, a publié une liste de 27 joueurs. Celle du Sénégal est attendue pour le 2 novembre. Les rencontres se disputeront au stade Lat Dior de Thiès (aller) et au stade du 24 Septembre de Bissau (retour).

Liste des 27 Djurtus

Gardiens (3) : Jonas Mendes (Black Leopard, Afrique du Sud), Rui Dabó (CD Oliveirense, Portugal), Marco Aurélio Djoco (Juventude Sport Clube, Portugal)

Défenseurs (9) : Nanu (FC Porto, Portugal), Marcelo Djaló (Lugo, Espagne), Rudinilson Silva (FK Kauanas Zalgiris, Lituanie), Jefferson Encada (Leixões, Portugal), Maudo Djarjué (Áustria de Viena, Autriche), Aurisio Embaló Junior (Cova de Piedade, Portugal), Ladislau Alves (Torreense, Portugal), Juari Marinho Soares (Créteil Lusitanos, France).

Milieux (8) : Pelé (Rio Ave, Portugal), Alfa Semedo (Reading, Angleterre), Zidane Banjaqui (Belenenses SAD, Portugal), Bura (Farense, Portugal), João Jaquite (Tondela, Portugal), Moreto Cassamá (Stade Reims, France), Opa Sangante (Châteauroux, France), Atair Mimito Biai (AC Coimbra, Portugal), Serifo Djaló (Episkopi FC, Grèce).

Attaquants (7) : Mama Baldé (Dijon, France), Piquete Djassi (Ismailia, Egypte), João Mário (AC Coimbra, Portugal), Jorge Intima (Ludogorest, Bulgarie), Juseph Mendes (Niort, France), Alexandre Mendy (Caen France), Carlos Apna Embaló (KAS Eupen, Belgique)

 

Seneweb



via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

l’OGC Nice assure l’essentiel contre l’Hapoël Beer-Sheva, Arsenal et Benfica s’amusent

Publié

sur



Après le match nul du LOSC contre le Celtic Glasgow notamment (2-2), la deuxième journée de la phase de poules de Ligue Europa se terminait ce jeudi soir. Sur sa pelouse de l’Allianz Riviera, l’OGC Nice recevait l’Hapoël Beer-Sheva avec pour objectif de lancer sa saison de C3 après la gifle reçue contre le Bayer Leverkusen (2-6). Patrick Vieira alignait ainsi un 3-4-3 avec un Dolberg plein axe et Gouiri sur la gauche. Et après une minute de silence suite à l’attentat qui a eu lieu un peu plus tôt dans la journée, les hostilités pouvaient débuter.

La suite après cette publicité

Dans leur enceinte, les Aiglons prenaient rapidement possession du ballon et les occasions arrivaient, avec la première mèche allumée par Kamara (6e). Le milieu français Schneiderlin tentait aussi sa chance (18e) mais ça ne donnait rien. Mais à force de subir, les visiteurs craquaient sur une nouvelle offensive niçoise. Oublié par la défense au second poteau sur un centre d’Atal, l’ancien Lyonnais Gouiri s’appliquait et ouvrait le score de l’intérieur du pied droit (23e, 1-0). Les locaux dominaient les débats et le score était de 1-0 à la pause après d’autres tentatives de Gouiri (30e) et Claude Maurice (34e) pour l’OGCN, et d’Or Dadya (38e) et Josué (45e) pour l’Hapoël Beer-Sheva.

Pepe buteur pour Arsenal, Pizzi en feu avec Benfica

Au retour des vestiaires, Patrick Vieira lançait Pelmard à la place de N’Soki et ses hommes continuaient leur bon travail. Si les visiteurs essayaient de profiter de leurs contres pour tenter d’inquiéter Benitez, les Aiglons tentaient de marquer ce deuxième but si précieux, mais Kamara ne cadrait pas (48e). Dans ce deuxième acte, les occasions n’étaient pas nombreuses et les deux équipes se livraient une belle bataille dans l’entrejeu. Mais les Niçois laissaient quelques espaces et Josué en profitait pour trouver la barre transversale (72e)… L’OGCN répondait avec Dolberg mais c’était à côté (75e). Le club du sud de la France s’imposait 1-0 après une ultime parade de Benitez (90e+3) et revenait à hauteur de toutes les autres équipes du groupe C.

Car dans les autres rencontres de la soirée, le Bayer Leverkusen se rendait par exemple à Prague pour y défier le Slavia. Suite à l’expulsion de Bellarabi (22e), les visiteurs se retrouvaient à dix et Olayinka offrait la victoire aux siens en fin de partie (80e, 1-0). Un résultat qui permettait au Slavia Prague de compter 3 points également. De son côté, Arsenal accueillait Dundalk à l’Emirates Stadium. Grâce à des réalisations de Nketiah (42e), Willock (44e) et Pepe (46e), les Gunners remportaient ce match 3-0. Benfica a également assuré sur sa pelouse en venant à bout du Standard de Liège sur le même score (Pizzi par deux fois, Waldschmidt).

Les résultats de 21h :

Groupe A

Groupe B

  • Arsenal 3-0 Dundalk : Nketiah (42e), Willock (44e), Pepe (46e)

  • Molde 1-0 Rapid Vienne : Omoijuanfo (65e)

Groupe C

Groupe D

  • Benfica 3-0 Standard de Liège : Pizzi (49e s.p, 76e), Waldschmidt (66e s.p)

  • Rangers 1-0 Lech : Morelos (68e)

Groupe E

Groupe F

  • Real Sociedad 0-1 Napoli : Politano (56e)

  • AZ Alkmaar 4-1 Rijeka : Koopmeiners (6e s.p); Gudmundsson (20e, 60e), Karlsson (51e) ; Kulenovic (72e)



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion