Suivez-nous

Sports

Premier League : Ismaila Sarr et Watford ont un nouveau coach

Publié

sur

Watford d’Ismaila Sarr n’a pu éviter la bascule en Championship et le club souhaite repartir sur de bonnes bases… avec un nouveau coach.

La nouvelle a été annoncée sur le site officiel de Watford : Vladimir Ivic est le nouveau coach des Hornets. Le coach de 43 ans a signé un contrat d’une saison (avec une saison en optionç avec le club de Christian Kabasele. Durant sa carrière, Ilic a coaché le PAOK mais aussi le Maccabi Tel Aviv. Il sera présent à l’entraînement dès ce lundi.

wiwsport.com

L’article Premier League : Ismaila Sarr et Watford ont un nouveau coach est apparu en premier sur wiwsport.

via WiwSport

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Yunus Musah, le nouvel espoir d’un Valence à la dérive

Publié

sur



La suite après cette publicité

Ces dernières années, Valence a sorti bon nombre de joueurs de qualité de ses rangs. Performant en formation et en post-formation, le club de la cote méditerranéenne peut ainsi se targuer d’avoir formé ou contribué à la formation de joueurs comme Isco, Jordi Alba, Juan Bernat, Paco Alcacer, Carlos Soler, ou encore deux joueurs qui sont considérés comme de gros espoirs mondiaux, Ferran Torres, parti à Manchester City cet été, et Kang-In Lee, la pépite coréenne toujours au club. Et visiblement, les pensionnaires de Mestalla comptent un nouveau prodige dans leurs rangs : Yunus Musah.

Un profil un peu particulier, rien que par le fait qu’il soit anglais. Il est effectivement assez rare de trouver des joueurs britanniques en Espagne, et encore plus dans les académies. Et pourtant, Pablo Longoria – maintenant bien connu des fans de l’OM – avait réalisé un sacré coup en le recrutant il y a un peu plus d’un an, allant le chercher au centre de formation d’Arsenal. Le dirigeant espagnol avait réussi à le convaincre, lui proposant un projet séduisait qui se conclurait par une place en équipe première, visiblement arrivée bien plus vite que prévu. On peut aussi dire que le pari est réussi pour l’international U18 anglais, qui a débuté en Liga le week-end dernier face à Levante. Une prestation brillante qui plus est, avec une frappe sur la barre, sur le côté droit du 4-4-2 mis en place par Javi Gracia, le coach arrivé cet été. De quoi faire de lui le joueur étranger le plus jeune à avoir débuté avec la tunique blanche et noire (17 ans et 289 jours).

L’Espagne s’enflamme

88 minutes plus que convaincantes qui ont suffi à en faire un potentiel joueur important pour l’équipe. En Espagne, on parle déjà de « phénomène Yunus Musah », à l’image du quotidien de la région de Valence Levante-ELM, alors que le joueur né à New York a aussi droit à des articles dans les médias nationaux comme AS ou Marca. « C’est incroyable, moi je ne veux que profiter, c’est ce que m’a dit de faire le coach, profiter et travailler dur, ce que je sais faire », confiait l’adolescent après la rencontre. Si l’été a été compliqué à Valence avec de nombreux départs de joueurs majeurs et aucune arrivée à signaler pour l’instant, le tout dans une crise institutionnelle permanente, il aura été bénéfique pour l’Anglais.

Le départ de Ferran Torres lui a ainsi ouvert les portes de l’équipe, et ce même si ses caractéristiques sont différentes. On parle d’un milieu de terrain au profil plutôt box-to-box qui a été repositionné sur un côté, où ses qualités physiques semblent être encore plus intéressantes pour l’équipe. On a bien vu face au voisin de la ville qu’il était bien au-dessus de ses adversaires sur le plan physique. Le tout, en étant également doué avec le cuir entre les pieds. Dans la lignée de ces jeunes joueurs anglais en somme, avec des profils de moins en moins stéréotypés british et de plus en plus adaptables au football pratiqué loin du Royaume-Uni. Une nouvelle pépite à ajouter à la liste de cette Liga 2020/2021, qui à défaut de renforts galactiques, peut compter sur bon nombre de jeunes comme l’ailier de Valence, son coéquipier Kang-In Lee, Ansu Fati, Takefusa Kubo, João Félix, Vinicius Junior, Rodrygo ou Alexander Isak…



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Koulibaly conseillé à quitter Naples

Publié

sur


Toujours annoncé sur le départ, Kalidou Koulibaly est pour le moment un joueur de Naples à moins de deux semaines de la fin du mercato. Cheikh Sidy Ba, un ancien international sénégalais conseille le défenseur de 29 ans à rejoindre une grosse écurie.

C’est le débat actuellement au Sénégal. Bien que le défenseur de Naples soit dans le viseur des écuries européennes, il n’a bougé d’un pas. Cette situation perdure à cause des exigences financières de ses dirigeants. Dans une interview accordée à l’APS, Cheikh Sidy Ba a évoqué un départ de son compatriote. Pour lui, c’est l’occasion où jamais.

« Je crois qu’il est grand temps qu’il parte, s’il a l’ambition de remporter un titre national ou continental. A presque 30 ans, ce n’est pas sûr que des clubs vont se précipiter pour toquer à sa porte. Actuellement, le temps lui est favorable, avec un nombre réduit de défenseurs axiaux de très bon niveau », a déclaré le défenseur de 52 ans.

Suivi par le PSG et Manchester City Kalidou Koulibaly devrait enchainer une septième saison de rang en Série A.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

Revanche Eumeu Sène vs Bombardier: Les vraies raisons du blocage !

Publié

sur


Gaston Mbengue avait scellé la revanche bombardier / Eumeu Sène, bien avant la tabaski. Au départ, le promoteur doutait que le B52 de Mbour ait atteint l’âge limite de la retraite (45ans).

Pour se faire une idée précise du vrai âge de Bombardier, Gaston avait exigé qu’il lui envoie sa pièce d’identité. Ce que Bombardier avait fait. C’est à partir de là sue le doyen des promoteurs avait eu la certitude qu’il lui restait une saison de plus, pour faire valoir ses droits à la retraite.

En dépit de cette assurance, le Don Kong avait préféré attendre le retour de l’ancien double Roi des arènes de France, pour lui verser une avance sur cachet. Depuis lors, le promoteur n’a rien concrétisé du combat.
Pourquoi Gaston Mbengue n’a pas matérialisé ce combat ? Selon des informations de Sunu Lamb, Gaston préféré patienter avant de donner son argent au B52 de Mbour.

La raison ? Le promoteur trouve qu’il est très risqué de donner des millions à un champion qui est proche de la retraite sportive. Surtout que si la Covid-19, n’est pas encore totalement endigué au Sénégal. Cela veut dire que la reprise des combats n’est pas encore sûre. Très expérimenté dans le montage des combats, Caston Mbengue préfère attendre que tout ça soit clair dans les têtes, pour finalisé la revanche Bombardier / Eumeu Sène.

 

 

source: sunulamb



via WiwSport

Continuer La Lecture

Suggestion