Suivez-nous

Sports

Pas de CHAN en Ambazonie (Sud – Ouest Cameroun) pour des raisons de sécurité

Publié

sur


Hier mercredi 6 janvier 2020, M. Larry Ayamba, secrétaire d’état chargé des affaires étrangères du gouvernement ambazonien, a transmis un courrier au président intérimaire de la Confédération Africaine de Football, M. Constant Omari Selemani. Dans ce courrier, il évoque la situation sécuritaire peu recommandable pour la tenue des matchs du CHAN 2021 sur les terres de l’Ambazonie.

Dans un courrier adressé à M. Constant Omari Selemani, président par intérim de la CAF, M. Larry Ayamba, secrétaire d’état chargé des affaires étrangères de l’Etat de l’Ambazonie, demande que le stade de Victoria (Limbe) soit retiré des stades qui vont accueillir le CHAN 2021.

En effet, comme M. Larry Ayamba l’explique dans son courrier, le stade de Victoria qui a été choisi pour accueillir les matchs de la poule D composée de la Zambie, de la Guinée, de la Namibie et de la Tanzanie, se trouve dans la ville de Limbe, qui s’avère être une zone de guerre et surtout pas propice pour accueillir une compétition de football pour l’instant. Aussi, toujours selon les mots du secrétaire d’état chargé des affaires étrangères de l’Etat de l’Ambazonie, le gouvernement ne peut garantir la sécurité des différentes personnes telles que : les différentes équipes nationales, les supporters, les officiels de la CAF des matchs qui vont effectuer le déplacement pour les différents matchs. De ce fait, il demande à la CAF d’immédiatement mettre fin à tout projet d’organisation de matchs à Limbe, de ne loger aucune équipe sur le territoire de l’Ambazonie, de ne causer un quelconque rassemblement et mouvement de supporters pour les matchs du CHAN, cela pour des raisons de sécurité et de survie.

Larry Ayamba a ainsi mis en copie du courrier, les différentes institutions à savoir :

  • La fédération namibienne de football
  • La fédération guinéenne de football
  • La fédération zambienne de football
  • La fédération tanzanienne de football
  • Les différentes équipes participantes au CHAN 2021
  • La FIFA
  • Le secrétaire général des nations unies
  • Les médias locaux et internationaux qui devaient couvrir l’événement
  • L’UNPO

Pour le CHAN qui doit se tenir du 16 janvier au 7 février 2021, cette nouvelle vient mettre en difficultés les organisateurs.

 

 



via Africa Top Sports

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

CHAN 2020 : La composition du Rwanda contre le Maroc

Publié

sur


Contrairement au Maroc, le Rwanda n’a pas remporté sa première sortie du CHAN 2020. Les Amavoubi se sont plutôt contentés d’un match nul (0-0) contre les Cranes.

Face au Maroc, gars à un faux pas ! Une défaite cet après-midi et les Rwandais auront très peu de chance de se qualifier pour les quarts de finale. Une chose que leur sélectionneur n’envisage pas. En conférence de presse, Vincent Mashami n’a pas caché ses intentions.

« On tombe sur sans doute l’équipe la plus redoutée du groupe, le Maroc. Nous allons jouer sur nos capacités, nos qualités pour pouvoir surprendre cette sélection marocaine. Le groupe sera groupé pour cette tâche », a-t-il prévenu.

Voici le groupe composé pour l’opération commando contre le Maroc :

Olivier Kwizera (GK)

Fitina Omborenga

Ange Mutsinzi

Thierry Manzi

Emmanuel Imanishimwe

Olivier Niyonzima

Rashid Kalisa

Muhadjiri Hakizimana

Dominique Savio Nshuti

Jacques Tuyisenge (C)

Ernest Sugira



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

Les raisons du renouveau de l’AS Monaco

Publié

sur



La suite après cette publicité

Malgré un creux début décembre et trois défaites consécutives, l’AS Monaco reste sur un bilan très flatteur de 8 victoires sur ses 12 derniers matches de Ligue 1. Quatrième de Ligue 1 à seulement 6 points du PSG, le club de la Principauté est en avance sur ses temps de passage. Il convient de se rappeler que Monaco revient de très loin et n’avait terminé qu’au neuvième rang l’an passé et au 17e en 2018-19. Une fois encore, l’arrivée du tandem Paul Mitchell-Niko Kovac, sous l’impulsion du Président Dmitry Rybolovlev et du Vice-président Oleg Petrov, est pour beaucoup dans le renouveau monégasque.

Le forcing mené par la direction du club du Rocher pour recruter le Directeur Sportif britannique, lui-même à l’origine de la venue de l’ancien technicien du Bayern, a apporté une ligne directrice claire au sein du club et amené de la stabilité à l’échelle sportive. Paul Mitchell a ainsi injecté du sang neuf dans l’effectif, ce qui a clairement apporté une vraie plus-value à l’ASM (Disasi, Volland, Caio Henrique notamment). Il a aussi considérablement fait diminuer le nombre de joueurs sous contrat (aujourd’hui 29 sont concernés par le groupe pro). L’arrivée de Krépin Diatta, en provenance du Club Bruges, est également très prometteuse sur le papier et un signe fort des ambitions retrouvées de l’ASM. Niko Kovac a, de son côté, redynamisé et redonné confiance à un groupe qui en manquait cruellement en apportant de la fraîcheur avec l’apport de quelques jeunes talents (la révélation Sofiane Diop en est le parfait exemple) comme l’a expliqué d’ailleurs Wissam Ben Yedder en conférence de presse. « La mentalité a changé, les jeunes joueurs mettent en avant leurs compétences, on essaye de les aider, on voit que ça fonctionne bien, il faut continuer, c’est le plus difficile. »

Une équipe spectaculaire et très affutée

Résultat, Monaco est la meilleure équipe sur les cinq derniers matches (4 victoires et un nul). Au delà des résultats, c’est aussi la manière qui marque les esprits. Avec 14 buts inscrits en 5 matches grâce notamment à un Kevin Volland en feu (5 buts en 5 matches), la bande à Niko Kovac impressionne et régale. En résumé, on ne s’ennuie pas quand on regarde l’ASM (3,4 buts marqués en moyenne par match disputé par Monaco, soit le plus haut ratio en L1). Le technicien allemand a su trouver la bonne formule pour faire briller son duo offensif de poids Ben Yedder-Volland (19 buts – 10 passes décisives à eux deux, meilleur total de L1 pour un duo avec le tandem Depay-Toko Ekambi). Bien mieux équilibrée, la formation du Rocher est également très affûtée actuellement, ce qui dénote avec quelques formations pour le peu émoussées par l’enchaînement des matches. L’infirmerie quant à elle est peu remplie. Alors forcément, la création à l’automne du département performance conjuguée à l’arrivée en provenance de MLS de James Bunce à sa tête n’y est pas étrangère.

Autre élément qui appuie la thèse du renouveau monégasque, l’apport du banc de touche. L’ASM est l’équipe la plus décisive grâce à son banc. Niko Kovac dispose d’un groupe resserré, ce qui lui permet de facilement impliquer tous les joueurs. Tous concernés, les remplaçants apportent une vraie plus-value lors de leurs entrées en jeu. Beaucoup de motifs de satisfaction et de raisons de croire à une fin de saison heureuse. Mais tout ceci demande bien sur confirmation sur la durée, comme en attestent les propos de l’ancien coach du Bayern en conférence de presse. « On verra comment on sera dans le sprint final de la saison lorsqu’il ne restera plus que 5 matches. Actuellement, il reste 18 matches à jouer. Vous avez vu au mois de décembre, on avait rencontré quelques résultats compliqués. Et tout le monde commençait à émettre des critiques. Le football peut changer très rapidement, ce n’est pas noir ou blanc, parfois c’est gris. Je pense que nous ce qui nous importe c’est de gérer notre situation aussi bien que possible. » Premiers éléments de réponse samedi soir aux alentours de 23h après la rencontre face à l’OM. Une équipe phocéenne blessée et revancharde qui ne compte pas venir en Principauté pour faire de la figuration. Un test « Champions League » pour une équipe vouée tôt ou tard à retrouver la plus prestigieuse des compétitions européennes.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

AS Monaco : Krepin Diatta livre ses premiers mots

Publié

sur


L’AS Monaco a mis le paquet pour s’offrir Krépin Diatta (21 ans), polyvalent international sénégalais (16 sélections, 1 but) qui évoluait jusqu’ici au FC Bruges. Le Lion de la Teranga n’a pas caché sa satisfaction d’avoir signé jusqu’en juin 2025 avec le club du Rocher.

« Je suis très heureux de m’engager avec l’AS Monaco et d’avoir la possibilité de progresser dans un club reconnu et ambitieux du championnat de France dont tout le monde connaît l’histoire. J’ai hâte de découvrir ce nouvel environnement et de travailler dur avec mes nouveaux coéquipiers pour rendre au club la confiance qu’il m’a accordée », a-t-il lâché. Il n’y a plus qu’à !

Foot Mercato 



via WiwSport

Continuer La Lecture

Suggestion