Suivez-nous

Sports

Neymar annonce son retour à l’entraînement

Publié

sur



Touché par le coronavirus, Neymar a dû observer une quatorzaine avant de pouvoir retoucher le ballon. Annoncé forfait puis finalement incertain pour le choc entre le PSG et l’OM, le Brésilien vient d’annoncer sur Twitter qu’il avait rechaussé les crampons.

La suite après cette publicité

« J’ai fait mon retour à l’entraînement. Super content. #coronaout », a-t-il posté. De quoi laisser présager une participation au Classico face à l’OM ?





via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

‪Vidéo – Ibrahima Niane, homme du match : « Sadio Mané est un modèle pour tous les africains »

Publié

sur


Homme du match ce soir lors de la rencontre Metz vs OM qui s’est soldée par un match nul (1-1), Ibrahima Niane a réagit dans l’émission Canal Football Club. L’attaquant a parlé de ses références dans le milieu.

« Sadio Mané est un exemple pour tous les africains. Je ne parle pas simplement des sénégalais. C’est un grand frère qui est exceptionnel, qui nous donne tout le temps des conseils, c’est un modèle pour nous » a t’il déclaré d’emblée.

Parlant de ses ambitions avec le FC Metz où il est désigné successeur de Habib Diallo, le deuxième meilleur buteur de la Ligue 1 a parlé de sa relation avec ce dernier. « Pour moi, c’est sur je reste à Metz » précise t’il avec le sourire. Contrairement à son prédécesseur qui est en partance pour la Premier League.

« Habib Diallo est un frère, un exemple pour moi aussi. On discute énormément sur beaucoup de choses et j’apprends énormément avec lui» a t’il confessé.

S’agissant de Habib Beye, l’ancien international devenu consultant à Canal +, le jeune attaquant de 20 ans de dire « C’est un modèle pour tout le monde, pas simplement les sénégalais. Je le suis partout. Je l’adore… »

 

wiwsport.com





via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

le Real Madrid s’impose sur le fil face au Betis dans un match fou

Publié

sur



Pour le compte de cette 3e journée de Liga, le Real Madrid se déplaçait sur la pelouse du Real Betis Balompié et espérait lancer sa saison dès ce soir après le match nul (0-0) concédé la semaine dernière sur la pelouse de la Real Sociedad. De leur côté, les joueurs du Betis, comptaient déjà deux victoires en autant de rencontres disputées. L’occasion pour les partenaires de Nabil Fekir de conserver cette invincibilité en championnat et par la même occasion, les rênes de la Liga.

La suite après cette publicité

Pour ce faire, Manuel Pellegrini concoctait un 4-2-3-1 avec notamment Aissa Mandi et Marc Bartra tous deux alignés dans l’axe. Nabil Fekir était également titularisé au même titre que Canales et Sanabria à la pointe de l’attaque. De son côté, Zinedine Zidane optait pour un 4-4-2 inhabituel. Si la ligne défensive ne changeait pas, ce n’était pas le cas du bloc offensif. Habitué à un rôle de remplaçant, Luka Jovic était ce samedi soir aligné aux côtés de Karim Benzema sur le front de l’attaque. Martin Odegaard et Federico Valverde étaient quant à eux positionnés sur les ailes.

Sergio Ramos une nouvelle fois décisif

En début de match, les Madrilènes mettaient rapidement le pied sur le ballon, et ce malgré le placement très offensif des joueurs du Betis. Dès la 2e minute de jeu, l’incontournable Karim Benzema pensait ouvrir le score sur ce bon service de son compatriote Ferland Mendy. Mais l’arbitre de la rencontre signalait rapidement une position de hors-jeu. Une joie de courte durée pour l’attaquant français qui pouvait finalement retrouver le sourire quelques minutes plus tard en délivrant un caviar de centre en direction de Valverde. Le milieu de terrain uruguayen déviait parfaitement le cuir au premier poteau et permettait à la Casa Blanca d’ouvrir le score (14e, 0-1). Dominateurs, les champions d’Espagne en titre avaient l’occasion de creuser l’écart sur l’action suivante mais Sergio Ramos, seul au point de penalty, manquait de lucidité dans le dernier geste. Sa frappe fuyait le cadre et laissait les locaux en vie dans ce match.

Un raté qu’ils payaient cher. À la demi-heure de jeu, Aïssa Mandi sautait plus haut que Casemiro et transperçait les filets d’une tête surpuissante (35e, 1-1). Un but qui réveillait complètement les locaux qui n’avaient besoin que d’une minute après ce but pour renverser ce match et prendre l’avantage au score grâce à leur milieu de terrain William Carvalho (37e, 2-1). Après un bon travail de Fekir, le Portugais déclenchait une grosse frappe au premier poteau. Celle-ci faisait mouche et le Betis prenait les devants. Vexés, les Merengues réagissaient dès leur retour des vestiaires. Lancé dans son couloir droit, Carvajal délivrait une merveille de centre en direction de Benzema, mais c’est le malchanceux Emerson qui déviait le cuir dans ses propres cages (48e, 2-2). Les Madrilènes poussaient pour obtenir leur première victoire de la saison en Liga mais il fallait attendre la 81e minute et cette action litigieuse pour voir le Real prendre l’avantage sur ce penalty généreusement offert par l’arbitre. Sergio Ramos ne tremblait pas et offrait la victoire aux siens d’une subtile panenka (82e, 2-3). Avec cette courte victoire, le Real grimpe à la 5e place du classement.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

le salaire que propose le Genoa à Mario Balotelli

Publié

sur



Ces derniers jours, les médias italiens avançaient que le Genoa pensait à relancer le fantasque Mario Balotelli. Après une expérience peu concluante à Brescia, le natif de Palerme, actuellement libre de tout contrat, pourrait selon les informations de la Gazzetta dello Sport rejoindre les rangs du Genoa. Les discussions entre l’Italien et le club génois seraient très bien engagées, si ce n’est proche d’aboutir dans les prochains jours.

L’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille aujourd’hui âgé de 30 ans pourrait selon le quotidien italien signer un contrat d’une année avec en option une année supplémentaire. Son salaire pourrait par ailleurs atteindre le million d’euros à l’année, avant de potentiellement pouvoir voir ce dernier atteindre les 4M€ avec des bonus. De quoi relancer un Mario Balotelli vieillissant ? Affaire à suivre.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion