Suivez-nous

Sports

Maxime Saada s’en prend au foot français

Publié

sur



Le football français est dans un bourbier encore plus improbable que celui qu’il attendait. En effet, avec l’abandon de Mediapro tout le monde s’attendait à ce que le diffuseur historique de la Ligue 1, Canal +, débarque en sauveur. Mais, pour le moment, ce n’est pas le cas. Pire encore, la chaîne cryptée va carrément rendre ses lots afin de provoquer un nouvel appel d’offres. Maxime Saada, le président de C+ en veut encore à la Ligue et au foot français.

La suite après cette publicité

« Il y a une perte de confiance entre Canal+ et les responsables du football français. Nous n’avons pas été traités correctement ces dernières années. Nous n’oublions ni le report des matchs par la LFP sans concertation lors du mouvement « gilets jaunes », ni l’argent supplémentaire demandé pour décaler le coup d’envoi du match du dimanche soir de 15 minutes, et encore moins les réjouissances de nombreux présidents lorsque Canal+ est rentré bredouille de l’appel d’offres de 2018. Je précise que Vincent Labrune n’y est pour rien. Il est d’ailleurs probablement l’un des seuls à pouvoir restaurer la confiance », a déclaré Maxime Saada à nos confrères de L’Équipe.



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

PSG : Un seul Africain dans le onze de légende d’Idrissa Gueye

Publié

sur


Milieu de terrain du Paris Saint-Germain, Idrissa Gueye, dans d’une interview accordée au site officiel de son club, a donné son onze de légendes des 50 ans de son club.

Dans ce onze, on retrouve un seul joueur africain. Il s’agit de George Weah, ancien attaquant libérien devenu président depuis quelques années.

Le onze d’Idrissa Gueye contient également Zlatan Ibrahimovic, l’un des attaquants ayant marqué l’histoire du club ces dernières années, ainsi que les Brésiliens Ronaldinho et Nenê.

Voici son équipe type :

Gardien : Bernard Lama

Défenseurs : Bernard Mendy, Thiago Silva, Antoine Kombouaré, Maxwell

Milieux de terrain : Claude Makélélé, David Beckham, Nenê, Ronaldinho

Attaquants : Zlatan Ibrahimovic, George Weah





via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

Frank Lampard un bilan doux-amer

Publié

sur



La suite après cette publicité

Après un an avec Maurizio Sarri sur son banc, Chelsea a donc dû trouver un autre coach quand l’Italien a rejoint la Juventus. Pas une grande perte, malgré une Ligue Europa remportée, tant la greffe n’a jamais pris entre le technicien transalpin et le club anglais. Pour prendre la suite, Chelsea avait alors opté pour un homme du cru, Frank Lampard. Pourtant contraint de ne pas recruter suite à l’interdiction d’acheter des joueurs à l’été 2019, il va mettre en place un jeu séduisant porté vers l’avant et miser sur les jeunes. Ainsi, Mason Mount et Fikayo Tomori qu’il a dirigés à Derby County, ont pu évoluer avec l’équipe première tandis que Tammy Abraham, Reece James et Billy Gilmour auront également leur chance. Auteur d’une belle première saison en tant que coach avec les Blues, Frank Lampard atteindra la quatrième place de la Premier League et échouera en finale de FA Cup. Un premier bilan très encourageant.

Journaliste pour The Telegraph, Marcus Parekh met en avant cette volonté de valoriser les joueurs formés au club qu’a eu l’ancien milieu de terrain : «Lampard restera dans les mémoires à Chelsea pour la «révolution de la jeunesse» qu’il a apportée au club. Il a été le premier entraîneur à donner une chance à des joueurs talentueux de l’académie dans l’équipe première et les résultats ont été positifs, en particulier la saison dernière. Tammy Abraham a marqué des buts, Mason Mount a joué plus de matches que quiconque et Reece James a remplacé le capitaine Cesar Azpilicueta sur le côté. Pour les fans de Chelsea, il a été très rafraîchissant de voir des talents locaux avoir une chance. Lampard est fier de faire confiance à la jeunesse et je m’attends à ce qu’il continue avec cette philosophie dans son prochain club.» Pour autant, cette jeunesse a aussi ses limites et l’équipe de Frank Lampard a fait preuve d’irrégularité.

Des résultats insuffisants

Pour preuve en un an et demi, Frank Lampard a eu un bilan de 1,67 point par match. Seuls Glenn Hoddle (1,27), Ian Porterfield (1,28) et Ruud Gullit (1,65) font pire que lui. Le natif de Romford a d’ailleurs de moins bonnes statistiques que tout autre coach de l’ère Roman Abramovich. «La forme inégale de Chelsea est plus difficile à expliquer. Chelsea a concédé près de 2 buts par match lors des rencontres de championnat à l’extérieur sous Lampard, ce qui a rendu très difficile l’obtention de résultats. Lampard a régulièrement changé ses onze de départ cette saison et n’a pas été en mesure d’identifier sa meilleure équipe. Ce manque de cohérence dans ses compositions a signifié que l’équipe a eu du mal à créer une dynamique, conduisant à des résultats incohérents. Lampard a également lutté tactiquement contre l’opposition du «Big Six», et son manque de résultats contre les meilleures équipes a empêché Chelsea de se battre pour le sommet», souligne Marcus Parekh. S’il est rentré dans ses objectifs lors de la première saison, il avait quand même perdu 12 fois en 38 matches et disposait de la onzième meilleure défense à égalité avec Brighton.

Cette saison, Chelsea est neuvième avec déjà 6 défaites en 19 matches de Premier League. Les Blues ont surtout perdu la majorité des grands matches soit Liverpool (2-0), Arsenal (3-1), Manchester City (3-1) et dernièrement Leicester (2-0). Au-delà des résultats, le jeu en pâtissait avec des joueurs en perte de confiance complète au fil des semaines. «L’importante dépense financière de cet été a accru le niveau de pression et d’attentes. À une époque où la plupart des clubs éprouvent des difficultés financières à cause de la pandémie, Chelsea est allé dans l’autre sens, dépensant énormément d’argent pour certains des meilleurs jeunes talents d’Europe. Les attentes du conseil d’administration auront été que Chelsea se batte pour le titre en Premier League cette année, mais intégrer 8 nouvelles signatures dans une équipe bien établie allait toujours être un défi, en particulier, lorsque tous ceux qui ont signé s’attendaient à jouer régulièrement. Ziyech, Havertz et Werner sont trois joueurs extrêmement talentueux, mais Lampard n’a pas trouvé de système tactique qui fonctionne pour les trois. C’est le plus grand défi auquel doit faire face le nouvel entraîneur Thomas Tuchel», analyse Marcus Parekh.

Perdu dans ses idées

Malgré un début de saison plutôt correct, Chelsea a plongé en décembre avec seulement 2 victoires et 1 match nul pour cinq défaites sur les huit derniers matches. Timo Werner en est un des symboles. Performant en début de saison avec 9 buts et 6 passes décisives à son actif toutes compétitions confondues en 28 matches, l’attaquant allemand reste sur 11 matches sans marquer en Premier League. Soit une disette qui remonte au 7 novembre dernier. Décalé sur l’aile gauche pour faciliter l’incorporation de Kai Havertz et d’Hakim Ziyech, il n’y arrive plus face aux buts adverses. Et cette analyse peut se retrouver pour la quasi-intégralité des joueurs offensifs. Perdu dans ses idées, Frank Lampard n’avait plus sa ligne directrice comme le souligne Marcus Parekh : «le plus gros problème est la sélection cohérente des équipes. Lampard n’a jamais trouvé son meilleur onze de départ et cela a conduit à une forme incohérente. Le défi était de gérer une équipe de stars et il semble que Lampard était incapable de satisfaire tout le monde. L’arrivée de Thiago Silva a aidé à sécuriser la défense, mais en attaque, Chelsea manque de fluidité, ce qui a compliqué le fait de marquer des buts.»

Si la fin est compliquée et que l’incapacité de Frank Lampard à élever son niveau à celui des exigences de Chelsea a été révélée, cela ne retire pas les bonnes choses qu’il a montrées, surtout l’an dernier. Capable de mettre en place un projet de jeu intéressant et moderne, alternant verticalité et possession, il a su avoir des résultats rapidement alors que le contexte ne lui était pas vraiment favorable. Une qualité d’adaptation qui pourrait lui servir dans la suite de sa carrière de coach. «Avec le temps, je suis sûr que Lampard pourra obtenir un bon travail. Il devra peut-être quitter la Premier League à court terme, se diriger vers la Championship semble l’option la plus probable. Son bilan léger (seulement deux saisons et demie complètes en tant que manager à n’importe quel niveau) peut décourager certaines équipes, mais ses bonnes performances dans des circonstances difficiles à Chelsea et à Derby devraient l’aider à retomber sur ses pattes», note Marcus Parekh. Mis en lumière par son passage à Chelsea avant de sombrer, Frank Lampard va devoir analyser ses réussites et ses échecs avant de s’orienter vers un nouveau défi. À seulement 42 ans, il aura tout le loisir de rebondir.





via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

CHAN 2020 : Contre la Tanzanie, la Guinée entend imposer son rythme

Publié

sur


Après une victoire et un match nul, la Guinée, leader du groupe D du CHAN 2020 avec 4 points, affronte la Tanzanie mercredi à l’occasion de la troisième journée des matchs de poule.

Un match nul et le Syli national sera qualifié pour les quarts. Et le sélectionneur guinéen, Mohamed Kanfoury Bangoura, espère aborder cette rencontre dans la sérénité.

« C’est un match qui signifie qualification. Donc, nous devons lutter contre le stress, la pression et imposer notre rythme », a-t-il déclaré en conférence de presse.

Conscient que la Tanzanie ne sera pas un adversaire facile, Bangoura se veut méfiant.

« Nous devons être très prudents et vigilants, évidemment avec la confiance du groupe. Nous avons une équipe qui a le potentiel de donner les meilleurs résultats contre n’importe quel adversaire. Mais c’est le football, et chacun a sa chance ».

Guinée – Tanzanie, c’est ce mercredi à partir de 19 H GMT.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Suggestion