Suivez-nous

Sports

mais qu’arrive-t-il à Kylian Mbappé ?

Publié

sur



La suite après cette publicité

Cela fait désormais presque un mois. Un mois pour retrouver trace d’un très bon match de Kylian Mbappé. C’était avec son compère Neymar, étincelant ce soir-là, face à Istanbul Basaksehir. Depuis, l’attaquant français laisse une impression au mieux mitigée à chacune de ses sorties avec le Paris Saint-Germain. Ménagé face à Lyon le 13 décembre, il n’avait pas réussi à changer le cours du match pour sa petite demi-heure de jeu. Il a marqué sur penalty face à Lorient la rencontre suivante, après un match moyen, où il avait paru assez nerveux. Il avait été de nouveau ménagé par Thomas Tuchel pour le choc face à Lille, avec un petit quart d’heure de jeu en fin de match. Puis, il avait ramé pour faire la différence contre Strasbourg, au Parc des Princes le 23 décembre, se heurtant au roc Simakan avant de marquer en fin de match sur une offrande de Rafinha.

On se disait alors que la trêve hivernale, même courte, allait lui faire un bien fou, d’autant qu’il avait été l’un des premiers à exposer son sentiment sur la sensation de disputer deux saisons d’affilée sans coupure. Et puis, l’arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc de touche lui donnerait sûrement envie de briller dès son premier match en 2021, histoire de bien montrer à son nouveau coach qu’il peut le considérer comme un leader. Mais voilà, rien n’a été simple pour Kylian Mbappé face à Saint-Étienne mercredi soir. Bien sûr, il est impliqué sur l’ouverture du score parisienne avec une bonne passe pour Marco Verratti. Mais Mbappé est un joueur exigeant, qui veut régner sur le football mondial, et il est donc normal d’en attendre plus. Ce qu’on a vu est donc insuffisant, et ressemble de plus en plus à un jeu stéréotypé.

Manque de simplicité, jeu stéréotypé, nervosité

S’il a cherché à rester proche de Kean et à ne pas trop redescendre chercher les ballons, il a trop privilégié la solution individuelle, alors que les défenseurs stéphanois étaient en permanence à deux sur lui au duel. Résultat, une succession de tentatives de débordement vouées à l’échec, et quelques dribbles osés mais ratés. À l’image de ses dernières sorties, Mbappé manque de simplicité dans son jeu, donne l’impression de forcer sur ses prises de balle, et se montre parfois assez nerveux. Après la rencontre, Mauricio Pochettino a assuré qu’il était « très content de Kylian. Il a montré une bonne attitude. Je suis sûr qu’il doit s’améliorer, comme nous tous. Il est sûrement déçu car on n’a pas gagné et aussi car il pouvait faire mieux. Je suis content de la façon dont il est ouvert à s’améliorer. C’est le chemin à suivre ».

Mine de rien, Pochettino est l’un des rares entraîneurs à évoquer les améliorations à aller chercher pour Kylian Mbappé. À 22 ans, l’international français doit franchir un nouveau cap, diversifier son jeu, travailler ses points faibles, maintenir une plus grande intensité au long d’une rencontre. Pochettino et son exigence infernale à l’entraînement semblent bien placés pour ce travail. Et pour donner encore plus d’envergure à un joueur qui n’en manque pas mais qui ne doit pas se contenter de ses performances actuelles. Sa moyenne aux notes de L’Équipe depuis le match contre Istanbul ? 3,6. À lui d’inverser les deux chiffres.



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

les détails financiers du prêt d’Ødegaard

Publié

sur



La suite après cette publicité

Alors qu’il souhaitait plutôt revenir à la Real Sociedad où il avait brillé la saison dernière, Martin Ødegaard a finalement donné son accord à Arsenal pour un prêt de 6 mois. Un deal qui arrange le Real Madrid qui compte toujours sur son joueur.

Mikel Arteta va bien avoir son joueur créatif au milieu de terrain. Le jeune prodige norvégien va rejoindre les Gunners pour les 6 prochains mois. Selon les informations de The Times, Arsenal a accepté de payer une commission de 2 millions d’euros pour le prêt du milieu de 22 ans ainsi que son salaire de 42 000 euros par semaine. Le club du nord de Londres va donc dépenser près de 3 millions d’euros pour récupérer l’ancien de la Real Sociedad jusqu’en mai. Toujours selon les informations du média britannique, le Real n’a pas souhaité mettre d’option d’achat pour Martin Ødegaard puisqu’il pourrait être l’un des éléments forts de l’effectif en cas de départ de Zidane cet été.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

CHAN 2020 : les Onze entrant du match Congo – Libye

Publié

sur


C’est l’un des deux matchs de la troisième journée des rencontres de poule. Et il se déroule dans le groupe B du CHAN 2020 et oppose le Congo Brazzaville à la Libye.

Quatrième et dernier de sa poule avec seulement un point, le Congo est condamné à gagner cette rencontre. Un autre résultat que la victoire éliminera les Diables rouges et les fera quitter prématurément la compétition.

Avec deux points, la Libye doit également gagner ce troisième match. Mais contrairement aux Diables rouges, un nul peut qualifier les Chevaliers de la Méditerranée si la RD Congo bat le Niger dans l’autre match.

Voici les compositions de départ des deux équipes :

 





via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

Henry Onyekuru retourne à Galatasaray

Publié

sur



« Le club de la Principauté a en effet trouvé un accord avec Galatasaray pour le prêt avec option d’achat du numéro 7 monégasque ». Par ces mots, l’AS Monaco vient d’officialiser le prêt d’Henry Onyekuru, qui retourne dans le club où il avait évolué lors de la saison 2018/2019, puis la saison dernière.

La suite après cette publicité

Acheté pour un peu moins de 15 millions d’euros à l’été 2019 à Everton, l’attaquant de 23 ans n’a jamais vraiment réussi à s’imposer en terres monégasques, et n’est apparu qu’à quatre reprises sous les ordres de Niko Kovac cette saison.





via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion