Suivez-nous

Sports

Liverpool domine très nettement un timide Leicester

Publié

sur



Pour ce dernier match du weekend en Premier League, le champion d’Angleterre en titre, Liverpool, accueillait sur sa pelouse une formation de Leicester le devançant au classement. Un choc entre deux équipes qui ne connaissent plus la défaite depuis bien des semaines. Si les Reds sont invaincus face à Leicester à domicile sur les neuf derniers matches disputés, les hommes de Brendan Rodgers restaient eux sur six victoires consécutives toutes compétitions confondues. Mais les Reds comptaient bien poursuivre leur série en cours de six victoires et un nul depuis l’humiliation d’Aston Villa, début octobre. Une rencontre de gala entre deux équipes qui se devaient de l’emporter pour ainsi revenir à hauteur de Tottenham en tête du championnat.

La suite après cette publicité

En cas de victoire, les Foxes prenaient la tête à un petit point de plus devant les Spurs, à l’inverse des joueurs de Jürgen Klopp qui ne pouvaient qu’espérer égaler les 20 points de la formation londonienne. Pour ce faire, le technicien allemand ne changeait pas ses habitudes et optait pour un habituel 4-3-3, ce malgré l’absence de beaucoup de ses cadres. Privé de Thiago Alcantara, Alexander-Arnold, Gomez, Henderson, Salah, et Van Dijk, Klopp alignait Milner dans le couloir droit de la défense aux côtés du duo axial Matip-Fabinho. Curtis Jones prenait place dans ce milieu avec Wijnaldum et Keïta. Enfin, Jota remplaçait Salah sur le front de l’attaque pour ce rendez-vous que ne manquait bien évidement pas Mané et Firmino. De son côté, le Nord-Irlandais concoctait un 3-4-3 avec Wesley Fofana, une nouvelle fois titulaire tout comme le trio Barnes-Maddison-Vardy.

Diogo Jota, une nouvelle fois décisif

Sans surprise, les joueurs de Liverpool mettait rapidement le pied sur le ballon. Mané n’avait besoin que de trois petites minutes pour donner un premier frisson à Schmeichel sur ce coup de tête un peu trop décroisé. Jota, très en vue, combinait avec Mané avant de servir Jones qui obligeait le portier danois à s’employer (9e). Grandement dominateurs, les hommes de Klopp finissaient par être récompensés par un but contre son camp de Jonathan Evans, qui plaçait sans le vouloir une tête dans ses propres filets (21e). Barnes cherchait quant à lui d’insuffler une nouvelle dynamique à son équipe mais il ouvrait trop son pied et voyait sa belle opportunité fuir le cadre (23e). Les deux formations se créaient tour à tour quelques bonnes occasions mais c’est bien l’homme en forme de Liverpool qui finissait par avoir le dernier mot. Peu avant la pause, et bien placé dans la surface, Diogo Jota reprenait un centre millimétré de Robertson pour venir tromper le gardien d’une magnifique tête décroisée (41e). Au terme d’une première période maitrisée, le champion en titre menait logiquement au score (2-0).

Pas épargné par les blessures ces derniers temps, les Reds voyaient Keita rejoindre l’infirmerie au retour des vestiaires. Ce qui n’empêchait pas Mané d’être tout proche d’inscrire le troisième but de la soirée. Le Sénégalais perdait néanmoins son face à face avec Schmeichel. Le Danois tout heureux de voir quelques minutes plus tard la tentative de Firmino s’écraser sur le poteau (56e). Les joueurs de Leicester n’y étaient pas et Alisson ne leur facilitait pas la tâche en sortant une double parade des plus belles pour écarter le danger (61e). Pas en réussite dans le dernier geste ce dimanche, l’attaquant brésilien trouvait une nouvelle fois le poteau à dix minutes du terme avant d’être finalement récompensé dans les dernières minutes sur un coup de tête parfaitement placé (86e). Liverpool finissait par s’imposer logiquement 3-0 dans ce choc qui n’a finalement pas eu lieu et rejoignait donc les Spurs de Mourinho en tête du classement.



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Pourquoi il ne faut pas rater PSG-RB Leipzig

Publié

sur


Pour cette quatrième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, le PSG est au pied du mur ! Et c’est un prestigieux PSG-RB Leipzig qui est au programme. Une affiche déterminante quant à l’avenir de Paris en C1, diffusée ce mardi en direct sur RMC Sport et sur Téléfoot à 21h qui ne faut pas rater, et ce, pour plusieurs raisons.

La suite après cette publicité

Ce PSG-Leipzig sonne déjà comme une revanche pour Paris. La bande à Thomas Tuchel, qui maîtrisait parfaitement la rencontre au match aller en Allemagne s’était écroulée durant la dernière heure de jeu, allant même jusqu’à perdre la rencontre. Ce match est donc l’un des plus importants de l’histoire parisienne version QSI. Une défaite serait catastrophique et plongerait le club finaliste de la dernière édition dans une crise, et sans doute en Ligue Europa.

Les raisons de ne pas rater PSG-RB Leipzig

L’une des raisons pour lesquelles il ne faut pas rater ce match est le retour en Ligue des Champions du tandem offensif de poids Neymar-Mbappé. Quand le PSG aligne ses deux joueurs, ce n’est plus vraiment la même chose. Et avec un Moise Kean en forme et un Angel Di Maria qui monte en puissance, la force de frappe parisienne devrait faire très mal à une équipe de Leipzig amoindrie défensivement et qui reste sur un 5-0 encaissé à Old Trafford en Ligue des Champions.

Ce PSG, qui a perdu face à Monaco vendredi, a de la ressource et pourra compter sur le retour en forme de Kylian Mbappé (2 buts à Louis II en une heure). L’attaquant international tricolore, à la recherche d’un second souffle en Ligue des Champions (il n’a plus marqué depuis 7 matches) sera forcément attendu au tournant. Attention tout de même à la force de réaction allemande, qui a tout intérêt à gagner pour se rapprocher de la qualification. On devrait donc assister à un match ouvert, débridé et qui devrait amener son lot de buts ! Une affiche européenne à ne pas rater.

Les raisons de suivre ce match sont donc nombreuses et tout fan de football qui se respecte doit regarder un tel événement. Et pour ne rien rater de ce spectacle unique, une seule solution : profiter de l’offre RMC Sport+Telefoot qui vous permet d’accéder en direct à toutes les rencontres de la Ligue des Champions pour seulement 19,90 € par mois pendant 6 mois, puis 25,90€ les six mois suivants avec un engagement de 12 mois. Pour en profiter, rendez-vous ici ! Cette offre vous permet de regarder vos matchs en live sur vos écrans : mobile, PC, Smart TV et consoles. L’opportunité est idéale de pouvoir savourer dans les meilleures conditions cette affiche unique PSG-RB Leipzig ce mardi à 21h.




via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Mahrez pourrait partir lors du mercato estival

Publié

sur


A en croire nos confrères de la BBC, Riyad Mahrez pourrait quitter Manchester City, lors du prochain mercato estival.

Entre l’international algérien et son coach Pep Guardiola, ce n’est plus le grand amour. L’Algérien joue très peu cette saison, une situation qui visiblement créé des tensions entre les deux hommes. En plus selon la BBC, Manchester City, a l’ intention de faire le ménage l’été prochain, plusieurs joueurs seront mis à vendre, dont Mahrez. Arrivé en 2018, l’ancien joueur de Leicester City n’est pas un titulaire indiscutable dans l’effectif de Guardiola.

Riyad Mahrez n’affiche pas des statistiques convaincantes, en ce début de saison aussi bien en Premier League qu’en Ligue des Champions. Une situation qui  pourrait s’expliquer par une méforme ou simplement une baisse de régime provisoire.

Sous contrat jusqu’en 2023, le Fennec ne manque pas de prétendant tout de même. Le Paris Saint Germain et le Real Madrid seraient intéressés.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

L’interview vérité d’Antoine Griezmann fait sensation, l’AC Milan et l’Italie tremblent pour Zlatan Ibrahimovic

Publié

sur



La suite après cette publicité

Les mots forts de Grizou font la Une

Du côté de l’Espagne, Antoine Griezmann est sorti du silence, lundi soir sur le chaine ibérique Movistar, et ce mardi, ses déclarations font couler beaucoup d’encre. C’est le cas, avec le journal Marca qui fait sa couverture sur les mots de Grizou : « Messi est à mort avec moi », titre le média. Le Français a évoqué de nombreux sujets dans cette interview, mais le plus fort est certainement sa relation avec le numéro 10 du Barça. « Léo m’a dit qu’il était déçu que je ne sois pas venu en 2018 car il avait en plus fait des commentaires publiques », a raconté Griezmann. « Ensuite, il m’a expliqué qu’il était content de me voir à Barcelone. (…) Il m’a dit qu’il était à « mort » avec moi.» Avant d’ajouter : « j’ai dit à Leo que je parlerais (à la presse), même si je n’aime pas ça, pour clarifier les choses. J’ai besoin d’un peu d’aide de tout le monde, des fans, du club. Celle de mes coéquipiers, je l’ai déjà. ». Des mots forts qui font les gros titres des journaux, forcément. C’est aussi le cas du journal Sport, qui met en avant la conclusion d’Antoine Griezmann : « Il n’y a aucun problème avec personne. Je vais vraiment bien et je vous demande juste de me laisser un peu au calme ».

« Le Milan est inquiet pour Ibra »

En Italie, c’est Zlatan qui fait les gros titres. Le géant Suédois est le meilleur buteur de Serie A, à 39 ans. Mais s’il a inscrit un doublé ce week-end contre le Napoli, il s’est également blessé. Justement, c’est ce pépin physique qui inquiète de l’autre côté des Alpes. « Le Milan est inquiet pour Ibra », affirme La Gazzetta dello Sport, car même à son âge il est très important pour le club, « il est plus leader que Cristiano », écrit le journal au papier rose. Autre point qui pourrait inquiéter, il est absent pour au moins 20 jours, mais il voudrait revenir plus tôt que prévu. Zlatan Ibrahimovic fait aussi les gros titres du Corriere dello Sport, qui parle ici d’un arrêt d’au moins trois semaines.

Les supporters de retour dans les stades anglais

Du côté de l’Angleterre, la presse annonce le retour à venir des supporters dans les stades ! En effet, si on en croit le Daily Express notamment, les fans pourraient revenir voir les matchs dans huit jours. Les voyants sont au vert explique le tabloïd, et les supporters devraient donc revenir à l’issue du confinement anglais, donc dans huit petits jours. Même idée pour le Daily Mirror, qui précise toutefois qu’en fonction de la capacité des stades, le nombre de supporters pourraient varier de 2000 places à 4000, au maximum.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion