Suivez-nous

Sports

l’infatigable Kylian Mbappé a encore frappé

Publié

sur



Son début de saison semble déjà très loin. Testé positif à la Covid-19, Kylian Mbappé avait lancé son exercice 2020/21 en équipe de France face à la Suède avant de rater une autre rencontre en sélection et surtout les trois premiers matches du Paris Saint-Germain en Ligue 1. Mais depuis, le natif de Bondy enchaîne les performances XXL. Face à l’OGC Nice, le Stade de Reims et Angers, le champion du Monde 2018 a marqué deux buts et délivré quatre passes décisives.

La suite après cette publicité

De belles statistiques pour le joueur de 21 ans qui n’a pas levé le pied durant le seconde trêve de la saison. Titulaire contre le Portugal et la Croatie, Kylian Mbappé a surtout offert la victoire à l’équipe de Didier Deschamps mercredi soir face aux Croates (2-1). On s’attendait alors à ce qu’il soit absent ce vendredi contre Nîmes pour souffler un peu (7e journée de Ligue 1), mais l’inépuisable attaquant était encore là, lui qui a été élu homme du match par notre rédaction.

Mbappé a demandé à jouer

Titularisé par Thomas Tuchel dans le 4-3-3, le numéro 7 parisien s’est amusé avec les défenseurs nîmois au Stade des Costières. Très actif, Kylian Mbappé s’est procuré de nombreuses occasions (3e, 8e, 25e, 43, 49e, 50e) mais a surtout inscrit un doublé en ajustant facilement Reynet (32e, 83e). Le Français n’était donc pas en manque de fraîcheur, et c’est même lui qui a demandé à jouer comme l’a déclaré l’entraîneur allemand au coup de sifflet final.

«Kylian m’a dit qu’il voulait absolument jouer parce qu’il se sent très très bien. On a donc décidé de faire la même chose que contre Nice parce que ça lui donne un peu plus de liberté pour accélérer le jeu, pour jouer en un contre un, et on peut le protéger défensivement dans son dos», a lâché un Thomas Tuchel forcément séduit par son joueur sur Téléfoot. Face à Manchester United mardi soir, dans le cadre de la 1ère journée de la phase de poules de Ligue des Champions, le PSG pourra donc compter sur un Mbappé en feu.





via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Stéphane Bahoken en garde à vue pour violences conjugales

Publié

sur


Les gendarmes sont intervenus pour interpeller Stéphane Bahoken, l’attaquant d’Angers-Sco. Il a été placé en garde à vue pour des faits de menaces sur sa compagne et pour des faits de violence antérieurs.

Déjà convoqué le 3 décembre afin d’être jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, pour conduite dangereuse avec mise en danger de la vie d’autrui, Stéphane Bahoken se trouve de nouveau concerné par une affaire de justice. Selon le Courrier de l’Ouest, l’attaquant du SCO a été placé ce mardi en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie d’Angers. Le joueur de 28 ans est soupçonné de violences et de menaces à l’encontre de sa compagne, qui a mentionné auprès des forces de l’ordre des bousculades et des insultes.

Bahoken aurait reconnu les faits

Selon les informations, lors de sa garde à vue, Stéphane Bahoken a refusé d’être assisté d’un avocat. C’est donc seul, face aux enquêteurs, qu’il s’est défendu tout en reconnaissant les faits. Il sera présenté ce mercredi 28 octobre devant le parquet et sera probablement jugé selon la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

Si certains de ces faits se seraient produits pendant le confinement, d’autres auraient eu lieu durant le mois d’octobre. Une incapacité temporaire de travail d’une journée a été prescrite à la conjointe de l’attaquant.

 



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

le Bayern Munich fait le boulot à Moscou, l’Inter cale sur la pelouse du Shakhtar Donetsk

Publié

sur



Coup d’envoi de la deuxième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions avec deux belles affiches. Le Bayern, champion en titre et déjà impressionnant la semaine dernière avec sa victoire 4-0 contre l’Atlético, se déplaçait à Moscou pour affronter le Lokomotiv. Plusieurs Français démarraient la rencontre, à savoir Pavard, Lucas Hernandez, Coman et Tolisso. Face à eux, les champions d’Europe avaient une équipe moscovite dangereuse, puisqu’en forme en championnat et sortant d’un bon match face à Salzbourg (2-2). Mais, sans surprise, les Bavarois étaient bien trop forts. Fedor Smolov était pourtant proche de mettre les siens sur de bons rails au bout de quelques minutes seulement, mais sa tête sur ce centre de Miranchuk était plutôt ratée, alors qu’il était seul devant Neuer (2e). Les Allemands ne voulaient cependant pas laisser place au doute et après une belle action collective, Tolisso signait une belle transversale pour Pavard. En une touche de balle, il mettait le ballon dans la surface pour Goretzka qui plaçait une tête parfaite (0-1, 13e).

La suite après cette publicité

Derrière, Coman trouvait même le poteau sur une action similaire, avec Tolisso et Pavard à la construction (23e). L’équipe de Bundesliga était tranquille, globalement peu inquiétée par son rival du soir, et continuait de se procurer des occasions, à l’image de cette tentative de Pavard captée par Guilherme (40e). Supérieur et donnant l’impression ne de pas vouloir trop se fatiguer, le Bayern ne forçait pas pour faire le break, même si Kimmich était tout proche de doubler la mise (54e). Kingsley Coman était lui aussi à deux doigts de trouver la faille, mais son enroulé dans la surface passait juste au-dessus de la barre (69e). Le Français allait vite avoir des regrets, puisque sur l’action qui suivait, le Lokomotiv égalisait. Après un long rush de Zé Luis côté droit, Anton Miranchuk reprenait au premier poteau et battait Neuer (1-1, 70e). Et le Bayern frôlait la correctionnelle puisque Zé Luis filait vers les cages sur contre-attaque mais croisait trop sa frappe (77e). Comme Coman avant lui, le Cap-Verdien allait amèrement regretter ce loupé. Dans la foulée, Kimmich ne pardonnait pas avec cette demi-volée de l’extérieur de la surface, imparable (2-1, 79e) ! De quoi sceller la rencontre, malgré une frayeur sur cette frappe lointaine de Krychowiak dans le temps additionnel, et le Bayern s’offre un 2/2 en ce début de Ligue des Champions.

L’Inter a énormément vendangé

De son côté, le Shakhtar avait fait sensation la semaine dernière en s’imposant sur la pelouse du Real Madrid (3-2), et ce avec une équipe très remaniée. Toujours avec plusieurs absents comme Konoplyanka ou Junior Moraes, les Ukrainiens défiaient un autre gros poisson, l’Inter, qui avait dû se contenter d’un match nul face à Gladbach (2-2). Après des débuts de partie plutôt équilibrés, Barella signait la première occasion avec une volée qui s’écrasait sur la barre (17e). Les Milanais prenaient le contrôle de la rencontre et Romelu Lukaku (22e), puis Lautaro Martinez (23e), étaient proches de faire trembler les filets. Les joueurs offensifs lombards étaient cependant malheureux face au but en cette première période, puisque le buteur belge touchait à son tour la barre, sur cet enroulé touché par Trubin (42e). Dominateur, l’Inter faisait vivre une sale soirée à l’équipe de Donetsk, qui résistait tant bien que mal et qui pouvait s’estimer heureux de repartir aux vestiaires sur ce score de parité à la pause.

Au retour, Lautaro Martinez manquait une sacrée occasion, dévissant complètement pratiquement à bout portant (54e). Les assauts se multipliaient sur la surface ukrainienne, mais peu à peu, alors que le chrono défilait, le Shakhtar commençait à mieux neutraliser les offensives intéristes. Les locaux semblaient se contenter du nul et ne forçaient pas outre-mesure, se concentrant principalement sur leurs tâches défensives plutôt que de penser à aller inquiéter les troupes d’Antonio Conte. Il n’y a finalement pas eu de but dans cette rencontre, et l’Inter s’offre donc un nouveau résultat décevant, qui, s’il ne met pas encore en danger ses chances de qualifications, promet deux confrontations plus qu’intéressantes face au Real Madrid !



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Amical Algérie – France, Zetchi s’exprime

Publié

sur


Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, s’est exprimé ce mardi 27 octobre à propos d’un éventuel match amical entre l’équipe d’Algérie et celle de France. Une rencontre symbolique pour les deux pays qui devrait tarder à être programmée.

Le feuilleton d’un éventuel match amical Algérie – France se poursuit. Si aucune date n’est fixée pour sa tenue, les présidents des fédérations de football des deux pays continuent d’en parler, sans pourtant trancher sur la question. Après les déclarations de Noël Le Graët il y a un mois, c’est de son homologue algérien, Kheireddine Zetchi d’aborder le sujet. Ou plutôt de répondre à question sur ce projet au cours d’une conférence de presse ce mardi à l’occasion de la tenue de l’assemblée générale de la Fédération algérienne de football (FAF).

« Effectivement j’ai discuté avec le président de la FFF Noël Le Graët sur l’éventualité d’organiser un match amical Algérie-France. Nous avons trouvé l’idée intéressant.  Mais le projet doit être d’abord validé par les pouvoirs publics. Sinon techniquement c’est toujours possible. Seulement, il faudra trouver une fenêtre pour ce match, ce qui n’est pas évident avec le nouveau calendrier établi par la CAF et la FIFA, mais c’est faisable », a déclaré Zetchi à ce sujet.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Suggestion