Suivez-nous

Sports

Ligue des Champions : Le Başakşehir et Demba Bâ pulvérisés à Old Trafford

Publié

sur


Manchester United a profité de la venue de l’Istanbul Basaksehir à Old Trafford pour s’offrir un véritable festival offensif.

Pusillanime en Championnat, manchester United l’est beaucoup moins en Ligue des Champions. Le club mancunien a largement corrigé l’Istanbul Basaksehir alors que le PSG défiait le RB Leipzig dans une rencontre capitale pour la survie européenne du champion de France dans l’autre match du groupe.

Les Mancuniens entamaient ainsi leur rencontre pied au plancher. Un petit festival de Rashford dès la deuxième minute donnait le ton avant que les locaux ne fassent la différence, comme souvent grâce à Bruno Fernandes. Le milieu de terrain portugais s’offrait ainsi une demi-volée du droit splendide, suite à un corner de Telles mal renvoyé par la défense des visiteurs, pour altérer le tableau de marque dès la 7e minute.

Le cauchemar de Gunok, le portier truc était loin d’être fini. En fait, il venait même juste de commencer. Le gardien de Basaksehir s’offrait ainsi une énorme boulette à la 20e minute, ratant sa sortie des deux poings suite à un centre de Telles et le ballon retombait sur Fernandes, qui n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond pour donner une avance plus substantielle aux Red Devils.

Une avance qui allait encore s’accroître. En effet, accroché par Bolingoli, Rashford s’écroulait suite à une belle ouverture initiale de Lindelof. Rashford se faisait ensuite justice lui-même pour porter le score à 3 à rien. Un score qui allait perdurer jusqu’au repos. Si Basaksehir s’est offert quelques opportunités intéressantes, la formation truque s’est avérée trop fébrile pour bien les exploiter.

Au retour des vestiaires, c’est Cavani qui a tenté de mettre de nouveau au supplice Gunok. Alimenté par Bruno Fernandes sur la droite dans la surface adverse, l’ancien Parisien s’offrait deux bons crochets avant de voir sa tentative déviée en corner par Epureanu.

Mais les Red Devils allaient finir par se relâcher. Ainsi, à un quart d’heure de la fin De Gea repoussait derrière sa ligne une frappe puissante du gauche de Turuc, qui réduisait donc le score. Quelques instants plus tard, sur un tir de Visca, De Gea était sauvé par son montant et l’excès de confiance avait laissé sa place à la fébrilité côté mancunien.

Une fébrilité dont Daniel James allait délivrer les siens sur un contre fatal en toute fin de match. 4-1, score final, excellent résultat avec la manière pour les hommes de Solskjaer.

GOAL



via WiwSport

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

LIVE – Performances des Lions et Mercato : Vos avis ? #WakhSaKhalate

Publié

sur


LIVE – Performances des Lions et Mercato : Vos avis ? #WakhSaKhalate – Football



via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

Eder Sarabia, nouvel entraîneur du FC Andorra !

Publié

sur



L’ancien adjoint de Quique Setién, qui avait connu bon nombres d’aventures à Barcelone, a retrouvé un club. Eder Sarabia est le nouvel entraîneur du FC Andorra, club de D3 espagnole.

La suite après cette publicité

Après son expérience ratée à Barcelone avec son ami de toujours Quoique Setién, Eder Sarabia est à la relance en troisième division espagnole au FC Andorra. Deuxième de son groupe devant notamment le Barca B, le Futbol Club Andorra a officialisé l’arrivée du technicien espagnol ce mardi. Le FC Andorra est depuis peu aux portes du monde professionnel après son rachat par le groupe Kosmos qui appartient à un certain Gerard Piqué. À 40 ans, Eder Sarabia va connaitre sa première expérience en tant qu’entraîneur principal.





via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Projecteur : Alioune Badara Baldé, nouvel espoir du Sénégal

Publié

sur


À seulement 18 ans, Alioune Badara Baldé originaire de la région de Ziguinchor a rejoint Feyenoord de Rotterdam ce weekend pour continuer sa progression. Il a signé son premier contrat professionnel avec le club néerlandais. Retour sur le parcours d’un futur grand formé à Diambars de Saly.

Auteur d’un début de championnat à couper le souffle, le jeune attaquant sénégalais meilleur buteur du championnat local (3 buts) qui n’en finit plus d’épater devrait jouer les grands rôles dans les années à venir. Révélé lors du tournoi de l’UFOA de la zone Ouest A en septembre 2018 avec la sélection U17 dirigée par Malick Daf, où il avait livré une compétition XXL en terminant meilleur buteur du tournoi avec 4 réalisations.

En plus d’être bon à la finition des actions, Alioune Badara Baldé est également doté d’une riche palette technique. En 2019, lors de sa première participation à une compétition africaine (Coupe d’Afrique des Nations U17)  l’attaquant a fait la différence en une seule touche de balle, quelques minutes après son entrée en jeu. Egalisant pour le Sénégal contre le Maroc. Malheureusement les Lionceaux avaient été éliminés en phase de poule.

Comme un leader, Alioune Badara Baldé a joué les grands rôles au Brésil lors de la dernière participation de l’équipe nationale du Sénégal en phase finale de la Coupe du Monde des moins de 17 ans, bénéficiant de la suspension de la Guinée Conakry. Le natif de Ziguinchor avait réussi a marqué deux buts en quatre rencontres. Il est d’ailleurs le meilleur buteur toutes compétitions confondues de la première génération des U17 de Malick Daf avec 12 buts enregistrés.

Cette année, Baldé a fait preuve d’une étonnante maturité. En seulement deux matches disputés, il trône en tête du classement des meilleurs du championnat avec trois buts pions dans son compteur avant de s’envoler pour les Pays Bas, bon tremplin pour la pépite sénégalaise.

 

wiwsport.com



via WiwSport

Continuer La Lecture

Suggestion