Suivez-nous

Sports

Le Real Madrid met Isco sur la liste des transferts !

Publié

sur



La suite après cette publicité

C’est peut-être la fin d’une histoire d’amour d’un peu plus de sept ans qui se profile à l’horizon. Arrivé au Real Madrid en 2013 en provenance de Malaga, Isco (28 ans) était à l’époque considéré comme l’un des plus grands talents en devenir du football espagnol. Mais le milieu de terrain n’a jamais affiché une grande régularité chez les Merengues, et ce, alors qu’il a souvent bénéficié du soutien d’un Zinedine Zidane convaincu qu’il pouvait l’amener vers les sommets.

Une croyance qui avait d’ailleurs poussé la Casa Blanca à prolonger son contrat jusqu’en 2022 lorsqu’en 2017, plusieurs grosses cylindrées européennes dont le Barça lorgnaient son profil (il ne restait alors qu’un an de contrat à Isco). Aujourd’hui, il n’est plus vraiment question de parler prolongation pour l’international espagnol (38 sélections, 12 buts). Comme nous vous le relations dernièrement, Isco est en chute libre au Real et sa dernière performance contre Valence (défaite 4-1) lui a d’ailleurs valu une belle salve de critiques de la part de la presse espagnole.

Zidane a validé la mise en vente d’Isco

Un triste constat qui a forcé ses dirigeants à prendre une décision radicale, avec le consentement de Zidane. A un an et demi de la fin du contrat d’Isco, ce dernier a été mis sur la liste des transferts, selon El Confidencial. Le choix de la Casa Blanca est clair : le Real va essayer de lui trouver preneur cet hiver ou l’été prochain, dans le but d’éviter un départ gratuit en 2022.

Barré dans l’entrejeu par Kroos, Casemiro, Modric, Valverde, Asensio, Hazard, voire Vinicius Junior, l’ancien Malagueño n’a pas d’autre solution que de partir s’il veut se relancer. De quoi réjouir un certain Carlo Ancelotti ? Après avoir réalisé un coup de maître en s’offrant les services de James Rodriguez sans payer un sou, le coach d’Everton a été cité comme courtisan déclaré pour accueillir Isco. Sauf que le Transalpin a démenti ce jeudi en conférence de presse. « Ce n’est pas vrai. Nous n’avons pas encore commencé à réfléchir sur le mercato d’hiver. Donc tout ce qu’il se dit c’est des conneries. » Info ou intox ? L’avenir nous le dira.



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Urgent : Décès de la légende du football Diego Maradona

Publié

sur

La légende du football argentin et du football international Diego Maradona s’est éteinte à l’âge de 60 ans.

Le monde du football est en deuil. La presse argentine et le media ‘Clarin’ viennent d’annoncer le dècès de la légende argentine Diego Armando Maradona, qui s’est atteinte à l’âge de 60 ans et a succombé à un arrêt cardio-respiratoire.

L’état de santé de la légende du football inquiétait depuis plusieurs semaines maintenant, alors que Maradona avait été hospitalisé en urgence et opéré à Buenos Aires d’un hématome sous-dural.

Plus d’informations dans quelques instants…

Via besoccer.com

Continuer La Lecture

Sports

Ligue des Champions : Le Başakşehir et Demba Bâ pulvérisés à Old Trafford

Publié

sur


Manchester United a profité de la venue de l’Istanbul Basaksehir à Old Trafford pour s’offrir un véritable festival offensif.

Pusillanime en Championnat, manchester United l’est beaucoup moins en Ligue des Champions. Le club mancunien a largement corrigé l’Istanbul Basaksehir alors que le PSG défiait le RB Leipzig dans une rencontre capitale pour la survie européenne du champion de France dans l’autre match du groupe.

Les Mancuniens entamaient ainsi leur rencontre pied au plancher. Un petit festival de Rashford dès la deuxième minute donnait le ton avant que les locaux ne fassent la différence, comme souvent grâce à Bruno Fernandes. Le milieu de terrain portugais s’offrait ainsi une demi-volée du droit splendide, suite à un corner de Telles mal renvoyé par la défense des visiteurs, pour altérer le tableau de marque dès la 7e minute.

Le cauchemar de Gunok, le portier truc était loin d’être fini. En fait, il venait même juste de commencer. Le gardien de Basaksehir s’offrait ainsi une énorme boulette à la 20e minute, ratant sa sortie des deux poings suite à un centre de Telles et le ballon retombait sur Fernandes, qui n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond pour donner une avance plus substantielle aux Red Devils.

Une avance qui allait encore s’accroître. En effet, accroché par Bolingoli, Rashford s’écroulait suite à une belle ouverture initiale de Lindelof. Rashford se faisait ensuite justice lui-même pour porter le score à 3 à rien. Un score qui allait perdurer jusqu’au repos. Si Basaksehir s’est offert quelques opportunités intéressantes, la formation truque s’est avérée trop fébrile pour bien les exploiter.

Au retour des vestiaires, c’est Cavani qui a tenté de mettre de nouveau au supplice Gunok. Alimenté par Bruno Fernandes sur la droite dans la surface adverse, l’ancien Parisien s’offrait deux bons crochets avant de voir sa tentative déviée en corner par Epureanu.

Mais les Red Devils allaient finir par se relâcher. Ainsi, à un quart d’heure de la fin De Gea repoussait derrière sa ligne une frappe puissante du gauche de Turuc, qui réduisait donc le score. Quelques instants plus tard, sur un tir de Visca, De Gea était sauvé par son montant et l’excès de confiance avait laissé sa place à la fébrilité côté mancunien.

Une fébrilité dont Daniel James allait délivrer les siens sur un contre fatal en toute fin de match. 4-1, score final, excellent résultat avec la manière pour les hommes de Solskjaer.

GOAL



via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

Djibril Sidibé évoque un possible retour en Premier League

Publié

sur



Auteur d’une année satisfaisante la saison passée lors de son prêt à Everton, Djibril Sidibé est aujourd’hui loin d’être au niveau depuis son retour en terres monégasques. S’il a pris part à six matches de championnat cette saison, le latéral droit international français affiche néanmoins à l’image de l’ASM, de grosses lacunes défensives. Malgré cette mauvaise passe, Monaco est 4e de Ligue 1 et joue pour son plus grand bonheur, les premiers rôles cette saison. Suffisant pour s’installer de nouveau dans la durée au sein du club de la Principauté ? Difficile d’y croire si on écoute ce qu’a dit le natif de Troyes lors d’un entretien accordé à l’Équipe, ce mercredi. «J’ai hâte d’ailleurs de retourner en Angleterre, dans un avenir très proche» a ainsi confié l’intéressé avant d’évoquer sa situation à Monaco.

«Pour l’heure, je suis un joueur de Monaco. Sauf à ce que le club me dise qu’il ne compte plus sur moi, je ne me vois pas partir tout de suite. Je suis encore sous contrat avec l’ASM jusqu’en juin 2022. 2022, c’est presque demain. Maintenant, si un club, à l’avenir, me propose un projet à la hauteur de mes ambitions, je l’étudierai, évidemment. Mais ce n’est pas le moment de se disperser. Si je devais rester très longtemps à Monaco, cela m’irait aussi très bien. Quand on est sportif de haut niveau, on aspire forcément à affronter les meilleurs de sa discipline. L’Angleterre reste la référence dans notre sport. Cela reste le championnat numéro 1. Même s’il y a trois ou quatre très gros clubs en Espagne, que le championnat allemand a beaucoup évolué ces dernières années et que l’Italie a également de bons atouts. L’important, à l’avenir, pour moi, sera de trouver le projet cohérent qui mettra en avant mes qualités physiques et techniques» a-t-il conclu. Un avenir encore bien flou pour le joueur de 28 ans qui semble toutefois pencher vers la Premier League.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion