Suivez-nous

Sports

le Bayern Munich cale contre le Werder, Leverkusen nouveau dauphin

Publié

sur



La huitième journée de Bundesliga offrait de belles affiches et le Bayern Munich a été mis en difficulté par une séduisante équipe du Werder Brême. Les joueurs de Florian Kohfeldt ont livré une grosse prestation et ont ouvert le score juste avant la pause grâce à Maximilian Eggestein (45e). En seconde période, le Bayern Munich a haussé son niveau dans un match totalement décousu et Kingsley Coman est parvenu à égaliser (62e). Les deux équipes allaient d’un but à l’autre, mais cela ne suffisait pas. Le Werder Brême arrache un match nul 1-1. Au classement le Bayern Munich reste leader.

La suite après cette publicité

Le Bayer Leverkusen pensait faire le plus dur en ouvrant le score grâce à Leon Bailey (27e) contre l’Arminia Bieleld, mais une boulette de Lukas Hradecky a permis au promu d’égaliser (47e). Finalement, c’est l’Autrichien Aleksandar Dragovic qui a arraché la victoire en fin de match pour le Bayer (88e). Au classement, Leverkusen remonte à la deuxième place à un point du Bayern Munich. Le Borussia Mönchengladbach s’est manqué de son côté contre Augsbourg. Longtemps en tête grâce à un but de Florian Neuhaus, les Fohlen se sont fait rejoindre sur un but de Daniel Caligiuri (88e). Score final 1-1 entre les deux équipes. Dans un match très animé, le TSG Hoffenheim a été accroché dans les derniers instants par le VfB Stuttgart (3-3). Enfin Wolfsbourg s’est imposé 2-0 contre Schalke 04 et remonte à la cinquième place. Les Knappen restent avant-derniers avec toujours aucune victoire depuis le début de la saison.

Les matches de l’après-midi :

  • Arminia Bielefeld 1-2 Bayer Leverkusen : Hradecky (47e, csc) pour Bielefeld; Bailey (27e) et Dragovic (88e) pour Leverkusen

  • Borussia Mönchengladbach 1-1 Augsbourg : Neuhaus (5e) pour Gladbach; Caligiuri (88e) pour Augsbourg

  • Bayern Munich 1-1 Werder Brême : Coman (62e) pour le Bayern; Eggestein (45e) pour le Werder

  • TSG Hoffenheim 3-3 VfB Stuttgart : Baumgartner (16e), Sessegnon (47e) et Kramaric (71e sp) pour Hoffenheim; Gonzalez (18e), Wamagituka (27e) et Kempf (90e +3) pour Stuttgart

  • Schalke 04 0-2 VfL Wolfsbourg : Weghorst (3e) et Schlager (24e) pour Wolfsbourg

Le classement de la Bundesliga



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Super Lig : Mame Baba Thiam et Fenerbahçe écrasent Sivas Belediyespor

Publié

sur


En match de retard de la quatrième journée de Super Lig, le Fenerbahçe s’est largement imposé cet après-midi face au Sivas Belediyespor avec un doublé de Mame Baba Thiam.

Mame Baba Thiam, titulaire pour la troisième fois cette saison, a montré son instinct de buteur dans cette rencontre. Auteur de l’ouverture du score à la 41e minute, le Sénégalais de 28 ans a inscrit le but du 3-0 de son équipe.

C’est son deuxième et troisième buts en Championnat depuis le début de la saison. Cette victoire permet au Fener de remonter à la 2e position du classement.

wiwsport.com



via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

André Villas-Boas est-il au fond du gouffre ?

Publié

sur



La suite après cette publicité

Il convenait de voir André Villas-Boas, le coach de l’Olympique de Marseille, ce mercredi soir après une quatrième défaite, pour lui, et une treizième de suite, pour le club, en Ligue des Champions. Il avait l’air abattu, les traits tirés, fatigués. S’il a bien entendu défendu ses joueurs, bec et ongles, comme il l’a toujours fait, on se demande bien, en le regardant, s’il peut encore trouver des solutions.

« Ce sont des mots durs. On a des joueurs qui ont de l’expérience. Si on prend les buts qu’on a pris jusqu’à ce moment-là, neuf buts et il y a beaucoup de choses qu’on peut faire mieux. On a payé trop cher le prix d’être là pour le rêve qu’on a eu. Les autres sont meilleurs, on n’a pas été encore au niveau, c’est dur », a-t-il ainsi répondu lorsqu’il lui a été demandé si ses joueurs avaient le niveau Ligue des Champions ou si cette compétition n’était plus dans les cordes de l’OM.

Il était extrêmement touché

Récemment, on a eu la chance – ou pas – d’avoir, en conférence de presse ou en réaction d’après-match, un André Villas-Boas combattif, même parfois à tort et à travers, demandant qu’on le juge sur les résultats et pas sur le fond de jeu. Ce mercredi soir, rien de cela. Il espère juste redorer un peu l’image de l’OM, ou en tout cas ce qu’il en reste.

« L’Europa League ce n’est pas un bonus. Être troisième avec quatre points ou six points… Ce n’est pas un gros bonus. Ça a déjà été dur. Sortir bien de cette compétition avec une bonne image. En tout cas ce qu’il en reste », a-t-il lâché désemparé. Il faut préciser aussi qu’AVB semblait très touché par le décès de Diego Maradona, mais aussi d’un dirigeant historique de Porto, Reinaldo Teles.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Manchester City: prévisions et paris d’un expert

Publié

sur


Journaliste de football, un expert a donné un pronostic pour le match de la 4e journée de la Ligue des champions entre Olympiakos et Manchester City.

Comme prévu, City a déçu lors du match contre Tottenham, a joué en dessous de la moyenne et a perdu. Tottenham a joué un grand match, a gagné et est monté au classement.

Les problèmes de City sont visibles à l’œil nu. Pour être honnête, je suis surpris que le contrat de Guardiola ait été renouvelé littéralement à la veille du match des Spurs. De l’extérieur, il semble que Guardiola a déjà fait tout ce qu’il pouvait avec cette équipe, et quelque chose doit être changé. Peut-être un entraîneur.

Il n’y a pas de facilité dans les actions de l’équipe – ce à quoi nous sommes habitués, City ne le démontre pas. D’une manière ou d’une autre, tout n’est pas très beau, malgré la présence de grands joueurs dans l’équipe. Bien sûr, l’horaire chargé affecte également.

Quant à l’Olympiakos, c’est une équipe décente avec un bon entraîneur. Elle n’a pas encaissé de but à domicile, y compris le match de Ligue des champions contre Marseille. Je ne pense pas que City sera si facile ici.

Je vais vous raconter une petite histoire qui s’enchaînera en douceur dans le pari. L’Olympiakos, a un joueur nommé El Arabi. Il y a un peu plus d’un an, il avait 32 ans et il envisageait de terminer sa carrière au Qatar. Même le club qatari n’a pas signé de nouveau contrat avec lui, il est devenu joueur autonome. L’Olympiakos a décidé d’allonger son banc, de signer le Marocain. Si vous vous souvenez, l’Olympiakos a été rattrapé par Krasnodar lors de la dernière qualification de la Ligue des champions – lors du premier match, les Grecs ont gagné 4-0, et lors du match retour, Krasnodar a marqué un but précoce, mais, étonnamment, El Arabi est entré dans la formation de départ, et a marqué et a emmené l’équipe en Ligue des champions. Vous pouvez imaginer- il n’y avait un footballeur dont personne n’avait besoin, et maintenant il est devenu le héros d’une nouvelle équipe, l’a amené en Ligue des champions. L’UEFA l’a alors reconnu comme le meilleur joueur du match, j’ai discuté avec lui après le match sur ce sujet, il rayonnait de bonheur. J’ai posé des questions sur son rêve, auquel il a répondu qu’il voulait jouer contre un club anglais. Par tirage au sort, l’Olympiakos a dû jouer contre Tottenham et a marqué un but à Londres. Puis l’Olympiakos a pris la troisième place, est allé en Ligue Europa, où il a été rattrapé par Arsenal. Son but gagnant à Londres a conduit l’Olympiakos au tour suivant. Ensuite, l’équipe est arrivée à Wolverhampton, à qui il a également marqué. Pariez que El Arabi excellera dans le match contre City. Pourquoi pas? Les miracles se produisent, les rêves deviennent réalité, donc tout peut être possible ici.

Dans le premier match de ces équipes, l’Olympiakos avait l’air assez décent. Oui, City a marqué un but tôt, mais après cela, ils n’ont pas montré grand-chose. «Olympiakos» avait l’air assez solide, quelque chose devant lui a réussi, de derrière tout avait l’air organisé et compétent. Mais ensuite Guardiola a profité du fait que cinq remplacements pouvaient être effectués en Ligue des champions, a rafraîchi l’équipe, et les deux remplaçants ont marqué deux buts en toute fin de match.

Sur cette base, le pari est que l’Olympiakos ne perdra pas dans les 30 premières minutes. Tout peut être en seconde période, peut-être que Guardiola fera le même tour et libérera de nouveaux joueurs. Néanmoins, un autre pari est la victoire de l’Olympiakos avec un handicap (+1,5) pour 2,02 en 1xBet. Il me semble qu’il a une chance.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Suggestion