Suivez-nous

Sports

LDC Caf : Le Zamalek va montrer son «caractère et son ambition» au Raja

Publié

sur


Si Jamal Sellami veut gagner contre le Zamalek à domicile ce dimanche, Jaime Pacheco, l’entraîneur du club égyptien, ne vient pas à Casablanca en victime expiatoire. En dépit de la fatigue de ses joueurs, le coach du club cairote compte bien tirer son épingle du jeu contre le Raja en demi-finale aller de la Ligue des champions africaine, l’objectif étant d’aller en finale.

Jaime Pacheco, entraîneur du Zamalek : «Nous avons joué cinq matchs en 15 jours et mes joueurs sont épuisés, et j’espère que cela n’aura pas d’incidence sur un match aussi important. Nous sommes face aux champions marocains, que je félicite pour avoir remporté le championnat. Nous montrerons notre caractère et notre ambition car notre objectif est d’atteindre la finale », a-t-il fait savoir avant la rencontre.



via Africa Top Sports

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Lutte contre le dopage : Dakar choisi pour abriter la seconde réunion de la COP7

Publié

sur


Accueillie par le Ministre des sports de la Fédération de Russie, M. Oleg Matytsin, en tant que Vice-président du Bureau de la COP7, la première réunion formelle du Bureau a abordé de manière significative des questions clés afin de garantir que le mandat confié au Bureau par la Conférence des Parties puisse être accompli de manière adéquate, notamment dans le contexte de la pandémie du COVID-19. Dakar, la capitale du Sénégal a été choisi pour arbitrer la seconde réunion en début février 2021.

Célébrant 15 ans depuis l’adoption de la Convention antidopage par la Conférence générale de l’UNESCO, cette réunion sur la gouvernance a transmis un message fort à la communauté internationale,  mettant en valeur l’engagement de chacun des membres du Bureau envers les principes universels des valeurs et de l’éthique du sport consacrés dans la Convention », comme l’a souligné le Président de la COP7, Monsieur Marcos Diaz, Ministre des Sports de la République Dominicaine.

Le format de la réunion a été innovant et hybride, combinant la présence en personne et la participation virtuelle, permettant ainsi un dialogue ouvert et transparent basé sur l’esprit de coopération. Outre les membres du Bureau de la COP7, les discussions ont inclu une présentation et des échanges directs avec la Présidente du Comité d’approbation du Fonds antidopage, Dr Reema Alhosani, le Président du Groupe de travail sur les directives opérationnelles et le cadre de conséquences en cas de non-conformité, M. Bram van Houten, le Rapporteur du panel d’experts juridiques de haut niveau, M. Graham Arthur, ainsi que des représentants de l’Union africaine, du Conseil des sports des Amériques, du Conseil de l’Europe, du Comité international olympique, de l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime et de l’Agence mondiale antidopage en sa qualité d’organisation consultative.

Le plan de travail vers la COP8 a été adopté par consensus par le Bureau, contenant plusieurs activités cruciales pour le suivi de la COP7, ainsi que de nouvelles propositions tenant compte de l’impact de la pandémie du COVID-19 sur le sport et la lutte contre le dopage.

Les membres du Bureau ont également saisi l’occasion pour  faire le point sur les activités antidopage menées au niveau régional, telles que reflétées lors des consultations régionales avec les Plateformes nationales de conformité, et de prendre note des progrès accomplis en ce qui concerne le communiqué publié en août dernier sur la loi Rodchenkov et le financement par les États-Unis de l’Agence mondiale antidopage.

La Présidente du Comité d’approbation a présenté un aperçu du travail virtuel du Comité depuis le début de l’année et a partagé une analyse préliminaire des réponses des États parties à l’enquête sur les défis de la lutte contre le dopage dans le sport. En ce qui concerne la mobilisation des ressources, il est encourageant de noter que 16 États parties ont contribué au Fonds antidopage en 2020, malgré les défis actuels. Néanmoins, alors que les efforts doivent être multipliés pour atteindre les objectifs adoptés par la COP7, le Bureau et le Comité d’approbation continueront à travailler main dans la main. De plus, pour assurer la durabilité du Fonds, les organes directeurs de la Convention vont également nouer des contacts avec le secteur privé et le mouvement sportif.

Le Bureau de la COP7 a réitéré l’importance de finaliser les Directives opérationnelles et le Cadre de conséquences en cas de non-conformité, parallèlement au modèle de cadre législatif, en vue d’être adoptés à la COP8. Ces documents devraient constituer un mécanisme de soutien et d’assistance aux États parties concernant la mise en œuvre de la Convention pour une meilleure appropriation et une conformité accrue au niveau mondial.

Pour sa part, Matar Ba, Vice-président il a surtout insisté sur la nécessité de renforcer la solidarité, la communication et la visibilité de la Convention par les membres du Bureau, qui ont convenu de renforcer la coopération avec les organisations intergouvernementales régionales, ainsi qu’avec le mouvement sportif et d’autres parties prenantes majeures.

Le patron du sport sénégalais a aussi exhorté les organisations à poursuivre la série de consultations régionales avec les Plateformes nationales.

Enfin sur proposition du bureau de la COP7, Dakar, capitale du Sénégal a été choisi pour abriter la seconde réunion en février 2021.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Sports

Stéphane Bahoken en garde à vue pour violences conjugales

Publié

sur


Les gendarmes sont intervenus pour interpeller Stéphane Bahoken, l’attaquant d’Angers-Sco. Il a été placé en garde à vue pour des faits de menaces sur sa compagne et pour des faits de violence antérieurs.

Déjà convoqué le 3 décembre afin d’être jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, pour conduite dangereuse avec mise en danger de la vie d’autrui, Stéphane Bahoken se trouve de nouveau concerné par une affaire de justice. Selon le Courrier de l’Ouest, l’attaquant du SCO a été placé ce mardi en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie d’Angers. Le joueur de 28 ans est soupçonné de violences et de menaces à l’encontre de sa compagne, qui a mentionné auprès des forces de l’ordre des bousculades et des insultes.

Bahoken aurait reconnu les faits

Selon les informations, lors de sa garde à vue, Stéphane Bahoken a refusé d’être assisté d’un avocat. C’est donc seul, face aux enquêteurs, qu’il s’est défendu tout en reconnaissant les faits. Il sera présenté ce mercredi 28 octobre devant le parquet et sera probablement jugé selon la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

Si certains de ces faits se seraient produits pendant le confinement, d’autres auraient eu lieu durant le mois d’octobre. Une incapacité temporaire de travail d’une journée a été prescrite à la conjointe de l’attaquant.

 



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

le Bayern Munich fait le boulot à Moscou, l’Inter cale sur la pelouse du Shakhtar Donetsk

Publié

sur



Coup d’envoi de la deuxième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions avec deux belles affiches. Le Bayern, champion en titre et déjà impressionnant la semaine dernière avec sa victoire 4-0 contre l’Atlético, se déplaçait à Moscou pour affronter le Lokomotiv. Plusieurs Français démarraient la rencontre, à savoir Pavard, Lucas Hernandez, Coman et Tolisso. Face à eux, les champions d’Europe avaient une équipe moscovite dangereuse, puisqu’en forme en championnat et sortant d’un bon match face à Salzbourg (2-2). Mais, sans surprise, les Bavarois étaient bien trop forts. Fedor Smolov était pourtant proche de mettre les siens sur de bons rails au bout de quelques minutes seulement, mais sa tête sur ce centre de Miranchuk était plutôt ratée, alors qu’il était seul devant Neuer (2e). Les Allemands ne voulaient cependant pas laisser place au doute et après une belle action collective, Tolisso signait une belle transversale pour Pavard. En une touche de balle, il mettait le ballon dans la surface pour Goretzka qui plaçait une tête parfaite (0-1, 13e).

La suite après cette publicité

Derrière, Coman trouvait même le poteau sur une action similaire, avec Tolisso et Pavard à la construction (23e). L’équipe de Bundesliga était tranquille, globalement peu inquiétée par son rival du soir, et continuait de se procurer des occasions, à l’image de cette tentative de Pavard captée par Guilherme (40e). Supérieur et donnant l’impression ne de pas vouloir trop se fatiguer, le Bayern ne forçait pas pour faire le break, même si Kimmich était tout proche de doubler la mise (54e). Kingsley Coman était lui aussi à deux doigts de trouver la faille, mais son enroulé dans la surface passait juste au-dessus de la barre (69e). Le Français allait vite avoir des regrets, puisque sur l’action qui suivait, le Lokomotiv égalisait. Après un long rush de Zé Luis côté droit, Anton Miranchuk reprenait au premier poteau et battait Neuer (1-1, 70e). Et le Bayern frôlait la correctionnelle puisque Zé Luis filait vers les cages sur contre-attaque mais croisait trop sa frappe (77e). Comme Coman avant lui, le Cap-Verdien allait amèrement regretter ce loupé. Dans la foulée, Kimmich ne pardonnait pas avec cette demi-volée de l’extérieur de la surface, imparable (2-1, 79e) ! De quoi sceller la rencontre, malgré une frayeur sur cette frappe lointaine de Krychowiak dans le temps additionnel, et le Bayern s’offre un 2/2 en ce début de Ligue des Champions.

L’Inter a énormément vendangé

De son côté, le Shakhtar avait fait sensation la semaine dernière en s’imposant sur la pelouse du Real Madrid (3-2), et ce avec une équipe très remaniée. Toujours avec plusieurs absents comme Konoplyanka ou Junior Moraes, les Ukrainiens défiaient un autre gros poisson, l’Inter, qui avait dû se contenter d’un match nul face à Gladbach (2-2). Après des débuts de partie plutôt équilibrés, Barella signait la première occasion avec une volée qui s’écrasait sur la barre (17e). Les Milanais prenaient le contrôle de la rencontre et Romelu Lukaku (22e), puis Lautaro Martinez (23e), étaient proches de faire trembler les filets. Les joueurs offensifs lombards étaient cependant malheureux face au but en cette première période, puisque le buteur belge touchait à son tour la barre, sur cet enroulé touché par Trubin (42e). Dominateur, l’Inter faisait vivre une sale soirée à l’équipe de Donetsk, qui résistait tant bien que mal et qui pouvait s’estimer heureux de repartir aux vestiaires sur ce score de parité à la pause.

Au retour, Lautaro Martinez manquait une sacrée occasion, dévissant complètement pratiquement à bout portant (54e). Les assauts se multipliaient sur la surface ukrainienne, mais peu à peu, alors que le chrono défilait, le Shakhtar commençait à mieux neutraliser les offensives intéristes. Les locaux semblaient se contenter du nul et ne forçaient pas outre-mesure, se concentrant principalement sur leurs tâches défensives plutôt que de penser à aller inquiéter les troupes d’Antonio Conte. Il n’y a finalement pas eu de but dans cette rencontre, et l’Inter s’offre donc un nouveau résultat décevant, qui, s’il ne met pas encore en danger ses chances de qualifications, promet deux confrontations plus qu’intéressantes face au Real Madrid !



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion