Suivez-nous

Sports

l’Angleterre s’amuse, la Belgique tenue en échec

Publié

sur



La Belgique de Roberto Martinez recevait la Côte d’Ivoire ce soir à Bruxelles. Le patron des Diables Rouges n’a toutefois pas aligné son équipe type, mais titularisait quelques noms bien connus tels que Mignolet, Boyata, Dendoncker, Castagne, Batshuayi ou encore le néo Rennais Jérémy Doku. En face, Patrice Beaumelle a sorti l’artillerie lourde avec Bailly, Cornet, Kessié, Aurier, Gradel, Pépé et Zaha. De beaux noms, mais pas grand-chose à se mettre sous la dent. En première période, les Belges ont surtout compté sur Michy Batshuayi (17e, 31e) et Alexis Saelemaekers (29e) pour avoir quelques frissons. Sans plus. Chez les Eléphants, ce n’’était pas Byzance non plus.

La suite après cette publicité

Hormis une frappe écrasée de Max-Alain Gradel stoppée par le portier adverse (40e), rien à signaler. Le trio Pépé-Gradel-Zaha n’a jamais réussi à se trouver. Au final, c’est celui qui a le plus tenté, Batshuayi, qui a fini par être récompensé. Après une première tentative repoussée, le joueur de Crystal Palace s’y est pris à deux fois pour tromper Gbohouo (1-0, 53e). La suite n’a as été des plus passionnantes mais Franck Kessié a tout de même réussi à sauver les meubles en transformant un penalty en toute fin de match (1-1, 86e).

Calvert-Lewin marque encore

Un quart d’heure avant la Belgique, l’Angleterre donnait elle aussi le coup d’envoi de son match amical face au Pays-de-Galles. Une rencontre qui a mis du temps à nous offrir des actions chaudes, notamment côté anglais. Les Gallois se sont montrés plus entreprenants avec un Callum Roberts qui a causé des soucis à la défense des Three Lions. Les joueurs de Gareth Southgate ne se créaient presque aucune occasion lorsque le virevoltant Grealish a offert un caviar à Calvert-Lewin pour l’ouverture du score à la 26e minute.

Buteur pour sa première sélection, l’attaquant d’Everton confirme son excellent début de saison. Il a en effet déjà marqué 10 réalisations, toutes compétitions confondues, depuis le 13 septembre dernier seulement ! Et pour l’histoire, Calvert-Lewin est devenu le premier attaquant des Toffees à marquer à Wembley depuis un certain Gary Lineker en 1985. Au retour des vestiaires, changement de physionomie. Les Anglais ont accéléré et pris le contrôle de la partie. Les visiteurs n’ont plus inquiété Pope. Dominateurs, les joueurs de Sa Majesté ont pris le large juste avant l’heure de jeu. Ainsi, Conor Coady a repris victorieusement de l’extérieur du pied droit un coup franc de Trippier (2-0, 55e) et Ings a marqué son premier but avec l’Angleterre en égalisant d’un superbe retourné (3-0, 63e). On en restera là, mais la jeune génération anglaise, ça promet !



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Adama Traoré donne les raisons de son rituel avec l’huile pour bébé

Publié

sur



La suite après cette publicité

Dans le sport, certains des joueurs ont des rituels bien particulier. A l’image de nombreux joueurs de basket américain, Adama Traoré a lui aussi sa petite routine. Avant les coups d’envoi des matchs de son équipe, le rapide ailier de Wolverhampton surprend à chaque fois en s’enduisant les bras d’huile pour bébé.

Une pratique inhabituelle qu’il a expliqué dans une interview au Télégraph : « avec l’huile, il est désormais impossible pour les joueurs de me saisir, surtout si je bouge aussi ». Loin d’être cosmétique, ce rituel serait très efficace pour éviter que les défenseurs puissent le saisir les bras, un moyen souvent employé pour freiner un attaquant. L’Espagnol dit devenir insaisissable et obtenir un avantage grâce à son huile pour bébé.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Coupe de la Confédération de la CAF : RS Berkane vainqueur 2019-2020

Publié

sur


Le pressing des Oranges est très haut dès le coup d’envoi du match qui s’est déroulé dimanche au Complexe Prince Moulay Abdellah de Rabat au Maroc. Sur un coup franc d’Omar Namsaoui au quart d’heure de jeu, Mouhssine Iajour s’essaie une première fois de la tête. La balle lui revient et il tente une frappe à nouveau contrée. Dans ce cafouillage, Iajour Mohssine embourbé dans la défense de la formation égyptienne, marque par le tibia, ce qui sera l’unique but du match.

Berkane a dû terminer la rencontre en infériorité numérique après l’expulsion à deux minutes de la fin de Bakre El Helali pour un tacle dangereux. Malgré le désavantage numérique, l’équipe locale a réussi à rester à flot.

Pyramids qui a connu un parcours héroïque pour sa première participation à une compétition CAF avec seulement deux défaites lors des 15 derniers matches disputés avant la finale, n’a pas pu conclure le rêve de sacre face à une équipe marocaine qui s’est accrochée jusqu’au bout à sa victoire.

Après seulement 14 secondes, les Oranges ont montré leurs intentions devant les buts de la formation égyptienne par la tête de Iajour sur un centre d’Omar Namsaoui. L’attaquant expérimenté s’était de nouveau rapproché à la septième minute quand il a réussi à contrôler le ballon à l’intérieur de la surface, mais son tir a été sauvé par le gardien de Pyramids Mahdi Soliman.

Après l’ouverture du score par Iajour à la 15e minute, les Marocains ont continué de pousser. Mais à mesure que le match avançait, les Egyptiens ont lentement commencé à se remettre dans le jeu. Le jeu s’est durcit, les duels se sont multipliés.

A la 25e minute, intervient la tentative est la mieux construite de Pyramids. Sur un beau jeu collectif marqué par une circulation fluide du ballon, la frappe de Mohamed Farouk après un centre d’Omar Gaber manque le cadre.

En seconde période, RS Berkane a repris avec autant d’enthousiasme que lors de la précédente et deux minutes plus tard rate une opportunité en or. Après un bon sprint sur la droite, Bakre El Helali offre une passe à Iajour, mais l’attaquant envoie le ballon au-dessus des cages de Soliman.

Dans l’optique de se remettre rapidement en selle, Pyramids opère un changement à la 56e minute, faisant entrer Ibrahim Hassan à la place d’Ayman Mansour. Hassan, l’un des buteurs de la demi-finale contre le Horoya, faisait également partie de l’équipe de Zamalek victorieuse de RS Berkane en finale la saison dernière et Pyramids espérait que son expérience apporterait la même magie.

Pyramids a maintenu la pression et a eu une autre opportunité à la 62e minute, mais la tentative initiée par Farouk va toucher le filet latéral. Cacic effectue un autre changement, avec l’entrée de John Antwi à la place d’Ahmed Hassan.

Le Ghanéen a presque eu un impact immédiat avec une tête puissante sur un centre de Farouk, mais le ballon passe au large.

Berkane aura également une chance de tuer le match lorsque Hamdi Laachir a été servi avec précision, mais il n’a pas réussi à cadrer son ballon. Malgré l’expulsion d’El Helali en fin de jeu, le score restera inchangé.

 

Caf Site Officiel





via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

Reims : Triplé de Boulaye Dia contre Montpellier

Publié

sur


Boulaye Dia s’est amusé ce dimanche contre Montpellier à l’occasion de la 8ème journée de Ligue 1. L’attaquant sénégalais a été l’auteur d’un triplé qui a permis à son équipe de finalement l’emporter 4-0 à l’extérieur.

Il faut dire que la situation a vite tourné en faveur de Reims dans cette rencontre puisque Hilton a été expulsé après une faute sur Dia dans la surface. Ce dernier se fait justice et transforme sa tentative d’un tir placé à droite à la 9ème minute.

Quatre minutes plus tard, le Sénégalais s’offre un doublé en dribblant Omlin à la suite d’un superbe service de Cafaro (13è), avant de voir son coéquipier, Mbuku, marquer le troisième but rémois à la 31è minute.

Et comme ce dimanche est son jour de chance, Boulaye Dia inscrit son troisième but au retour des vestiaires sur un tir puissant à gauche.

Grâce à ce triplé, Dia rejoint Ibrahima Niane et Kylian Mbappé au classement des meilleurs buteurs de Ligue 1 avec 6 buts (en 6 matchs).



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Suggestion