Suivez-nous

Sports

Getafe fait sensation et s’offre le FC Barcelone !

Publié

sur



Pour ce dernier match de ce samedi en Liga, le FC Barcelone se déplaçait sur la pelouse de Getafe. L’occasion pour les hommes de Ronald Koeman de revenir à hauteur du Real Madrid en tête du championnat après la récente déconvenue des Madrilènes sur leur pelouse un peu plus tôt dans la soirée (0-1). D’autant plus qu’il était important pour les Culés d’entamer une nouvelle série de victoires après le match nul concédé sur leur pelouse lors de la journée précédente contre Séville (1-1), pour également préparer au mieux la réception de Ferencvaros mardi en Ligue des Champions.

La suite après cette publicité

Les joueurs de Getafe se devaient eux de sortir la tête de l’eau après s’être vu infliger un cinglant 3-0 par les pensionnaires de la Real Sociedad lors de leur dernier match. Pour ce faire, le club de la banlieue de Madrid optait pour un 4-4-2 assez classique avec notamment Jaime Mata et Cucho Hernandez tous deux associés sur le front de l’attaque. Du côté du Barça, le technicien néerlandais optait pour son traditionnel 4-2-3-1 avec à noter la présence de Neto en lieu et place de Ter Stegen dans les buts. Sergino Dest était également de la partie tout comme les Français Dembélé et Griezmman. Messi et Pedri complétaient eux la ligne offensive catalane.

Jaime Mata crucifie le Barça

Dans ce début de match, les deux équipes s’observaient de part et d’autre. Les locaux effectuaient d’entrée de jeu un gros pressing pour maintenir le bloc des visiteurs à distance. Si le FC Barcelone avait la main mise sur le ballon, ce sont bien les joueurs de Getafe qui se procuraient l’occasion la plus dangereuse de ces vingt premières minutes. Trouvé sur la droite par Hernandez, Maksimovic tentait une reprise de volée à bout portant mais voyait Neto repousser le cuir sans trembler (19e). Une occasion qui entraînait le réveil de la Pulga. Sur l’action qui suit, Lionel Messi bien servi par Sergino Dest, enchaînait d’une lourde frappe qui finissait sa course sur le poteau gauche du portier adverse. Le Barça se montrait de plus en plus dangereux et Griezmann n’était pas loin d’ouvrir le score à la demi-heure de jeu.

Mais comme trop souvent depuis le début de la saison, le Français manquait de lucidité dans le dernier geste et voyait son tir passer au-dessus du but (30e). Les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un score nul et vierge (0-0). Dans ce deuxième acte, les Barcelonais revenaient avec de bonnes intentions mais se faisaient surprendre à l’heure de jeu. Auteur d’une faute dans sa surface sur Dakonam, Frenkie de Jong concédait un penalty que ne manquait pas de transformer Jaime Mata d’un contre pied parfait. Les Catalans poussaient pour revenir dans le match mais ce sont bien les locaux qui se procuraient les meilleures opportunités. Cucurella puis Hernandez n’étaient pas loin de creuser l’écart mais manquaient de réussite dans le dernier geste (79e, 84e, 89e). Avec cette défaite, le Barça est à la 7e place au classement. Le vainqueur de la soirée est quant à lui le nouveau dauphin du Real Madrid.



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

La presse catalane enrage sur l’arbitrage du Clasico, les médias madrilènes se régalent

Publié

sur


La suite après cette publicité

Le Real Madrid jubile…

En Espagne, le Clasico d’hier entre le FC Barcelone et le Real Madrid est dans tous les esprits ce matin. Et c’est le Real qui s’est imposé au Camp Nou (3-1). Alors que le club madrilène était au bord de la crise avant cette rencontre, le journal AS estime que ce Real «revient toujours». «Les Merengues renaissent et démontrent leur autorité de champion sur la pelouse de leur pire ennemi». Zinedine Zidane était particulièrement satisfait de la prestation de son équipe : «nous avons fait le match parfait», a déclaré le Français après la rencontre. Pour Marca, cette victoire ressemble à une «montée d’adrénaline» ! Le quotidien parle carrément de «coup d’état» au Camp Nou. Pour El País, ce «Real a fait du Real et reste le Madrid» que l’on connait. Alors que Zinedine Zidane était menacé après les défaites à Cadiz et contre le Shakhtar cette semaine, L’Équipe indique que le coach français «a fait taire ses détracteurs» hier. Un bon moyen d’asseoir son autorité et de s’offrir un peu de répit.

…la Catalogne cartonne l’arbitrage

Si à Madrid, on se réjouit de cette victoire, l’arbitrage de ce match fait enrager la presse catalane ! Le journal Sport n’y va pas par quatre chemins et évoque carrément un «Clasico volé !» «Martinez Munuera donne la victoire à Madrid dans le Clasico en signalant un plongeon de Ramos dans la surface barcelonaise», s’emporte le média. «L’action a rompu un match dominé par le Barça, qui avait égalisé par l’intermédiaire d’Ansu Fati, après l’ouverture du score de Valverde.» Un sentiment d’injustice partagé par Ronald Koeman, dont le coup de gueule fait la couverture de Mundo Deportivo qui indique que «Koeman explose !». L’entraîneur blaugrana était très remonté et a fustigé l’arbitre après la rencontre. «Pourquoi n’y a-t-il que la VAR contre le Barça ? Il n’y avait pas faute de Lenglet sur Ramos.» Les décisions de cette rencontre n’ont pas fini de faire parler de l’autre côté de Pyrénées.

L’Angleterre aussi n’en peux plus de la VAR

On traverse la Manche où il n’y a pas un week-end où la VAR ne fait pas polémique en Premier League. Hier après-midi, Chelsea et Manchester United se sont quittés sur un triste match nul (0-0), mais ce qui fait l’actualité ce matin et notamment la couverture du Daily Star, c’est encore une fois «les limites de l’assistance vidéo», indique le tabloïd. Frank Lampard, l’entraîneur des Blues, «crie à l’injustice» après que Harry Maguire a ceinturé dans la surface le défenseur espagnol César Azpilicueta. «C’était clairement un penalty… Je ne l’ai pas vu d’où je me tenais pendant le match et je sais que c’est une décision difficile pour l’arbitre sur le terrain. Mais c’est pour ça que nous avons introduit la VAR dans le jeu. C’était très rapide à vérifier à mon avis. Il devait regarder le ralenti et donner penalty», a pesté l’entraîneur des Blues après la rencontre. Un incident qui fait également la Une du Daily Mirror qui rapporte que «Lampard est furieux contre le VAR.» Le tabloïd fait également dans le jeu de mot en reprenant les initiales du mot VAR pour dire que «l’arbitrage est très moyen» et que cela est le cas depuis le début de la saison en Premier League. De son côté, le Daily Mail va même plus loin et demande de «l’aide pour réparer l’assistance vidéo» qui laisse place à trop de controverses cette saison. D’ailleurs, «le patron des arbitres, Riley Hatches, prévoit de modifier les décisions du hors-jeu», rapporte le quotidien.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Youcef Belaili : L’Algérien proche de s’engager avec le Qatar Sports Club

Publié

sur


Parti de l’Arabie Saoudite et du club d’Al Ahli Djeddah et libre depuis la fin de son aventure avec cette formation, Youcef Belaili pourrait ne pas quitter le Moyen-Orient. Annoncé un temps à Getafe ou encore à l’Olympique Lyonnais, le champion d’Afrique 2019 avec l’Algérie est proche de s’engager avec le Qatar Sports Club. C’est ce que croit savoir Foot Mercato.

D’après le site sportif français, le club qatari s’est rabattu sur Belaili après avoir échoué à trouver un accord avec son compatriote Ryad Boudebouz.

« Les différentes parties sont proches d’un accord pour un contrat de trois ans, mais doivent encore s’accorder sur quelques détails d’importance », indique Foot Mercato.

 



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

Guediawaye Basket Academy se dote d’un nouveau terrain de basket et d’une boutique

Publié

sur


C’est sur un nouveau terrain que vont désormais s’entraîner les pensionnaires du centre-club de Guediawaye Basket Academy. Un nouveau petit bijou pour ce club ambitieux qui a par ailleurs construit une boutique « GBA Store » ainsi que lancé plusieurs projets dont un restaurant, une entreprise de nettoyage professionnel, une filière avicole etc, pour être autonome financièrement. Voilà un modèle que devrait copier bon nombre de clubs.



via WiwSport

Continuer La Lecture

Suggestion