Suivez-nous

Sports

Equipe nationale: Bingourou Kamara, l’opportunité de rassurer à jamais !

Publié

sur


Le gardien du RC Strasbourg (élite française) Bingourou Kamara, convoqué pour la première fois avec les Lions, est appelé à jouer les premiers rôles lors des deux prochains matchs amicaux devant opposer le Sénégal au Maroc et à la Mauritanie, avec le forfait pour blessure du gardien titulaire des Lions, Edouard Mendy.
La Fédération sénégalaise de football (FSF) a annoncé dans un communiqué le forfait de Mendy pour la rencontre amicale contre le Maroc prévue ce vendredi, suite à une blessure à la cuisse droite survenue mercredi lors d’une séance d’entrainement des Lions.

Titulaire dans les buts de son club depuis le début de cette nouvelle saison, en raison de la blessure du numéro un à ce poste, le Belge Matz Sels, l’ancien gardien espoir de France, aura l’avantage de ne pas attendre longtemps pour évoluer dans les buts du Sénégal dès ses deux premières sélections.

Avant la blessure de Mendy, Kamara avait déjà profité de plusieurs situations favorables, en lien avec le forfait d’Alfred Gomis, nouvellement transféré de Dijon à Rennes (France), et l’absence de Clément Diop (Impact Montréal, Canada).

Diop, qui a l’avantage de l’ancienneté dans la Tanière par rapport à Bingourou Kamara, est resté bloqué au Canada en raison de la pandémie de COVID-19, ce qui place le néo international sénégalais dans une position très avantageuse de numéro un.

Comme au RC Strasbourg où il a été titularisé aux dépens de l’expérimenté japonais Eiji Kawashima (37 ans), Kamara devrait pouvoir profiter de cette situation favorable.

Une belle opportunité à saisir pour ce portier qui aura cependant la lourde tâche de faire oublier les Mendy et Gomis, mais surtout de rassurer ses coéquipiers avec lesquels il va jouer pour la première fois. Il est de même attendu de lui qu’il rende la politesse au staff technique national pour lui avoir fait confiance en faisant appel à lui.

Pour ce faire, Kamara devra être prêt au défi et s’employer dès ce vendredi à tenir son rang contre le Maroc, une équipe comptant des attaquants de haut niveau, une sélection qui a faim de victoire.

Les Lions de l’Atlas seront de plus motivés à l’idée de faire un bon résultat pour se relancer après une phase finale de Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 contrariée par une élimination en huitième de finale face au Bénin aux tirs au but.

Le Maroc, qui a ensuite raté ses débuts dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2022, en faisant match nul 0-0 contre la Mauritanie à Rabat, s’est un peu rattrapé en allant gagner contre le Burundi 3-0 pour sa deuxième sortie en novembre dernier.

Ce qui donne une idée de la faim de résultats des Lions de l’Atlas qui n’ont pas choisi l’option le plus facile pour se jauger à l’occasion de cette fenêtre internationale, le Sénégal et la RD Congo, qu’ils rencontrent en amical, pouvant être considérés comme deux équipes qui comptent malgré tout en Afrique.

A 23 ans, Bingourou Kamara ne pouvait espérer mieux pour continuer sa progression qui n’a jamais été un long fleuve tranquille.

En quittant Tours (2014-2017) pour rejoindre le RC Strasbourg en 2017, les observateurs pensaient qu’il avait les moyens de franchir un cap.

Mais Kamara n’avait pas rassuré outre mesure, et s’est fait devancer dans la hiérarchie des gardiens de son club par le Belge Sels dont il est devenu la doublure.

En débutant la saison cette année dans une posture de numéro un à Strasbourg, Kamara doit avoir eu engrangé de la confiance, suffisamment pour espérer remettre les choses à l’endroit en profitant de l’absence de ses plus sérieux concurrents à ce poste au sein de la Tanière

En tous les cas, il devra sortir le grand jeu puisqu’en plus d’Edouard Mendy (Chelsea, Angleterre) et d’Alfred Gomis, il aura en face un autre portier, Abdoulaye Diallo, qui connait bien la Tanière et qui cherche à se relancer à Nottingham Forest (D2 anglaise).

Auteur d’un début de saison jugé difficile en club avec le RC Strasbourg, qui occupe la 18-ème place du classement sur 20 équipes après cinq journées en Ligue 1, Kamara est dans l’obligation de rassurer contre le Maroc et la Mauritanie, la sélection qui lui a longtemps fait la cour.

Difficulté ou défi supplémentaire, il aura en face de lui mardi des Mourabitounes qu’on peut deviner déterminés à lui faire regretter son choix d’avoir opté de jouer pour le Sénégal.

Au total donc, pour ses deux premières sélections, le natif de Longjumeau, dans la banlieue de Paris (France), serait bien inspiré de montrer au staff des Lions qu’il peut compter sur lui dans une Tanière riche de grands gardiens depuis quelques années.

Cela ne pouvait mieux tomber pour l’ancien gardien des sélections françaises de jeunes, qui ne ratait aucune occasion de dire son envie de porter les couleurs du Sénégal lors des entretiens avec les médias.

source: APS



via WiwSport

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Officiel : Ibrahima Niane élu joueur du mois de septembre

Publié

sur


L’attaquant Sénégalais du FC Metz Ibrahima Niane vient d’être élu sacré meilleur joueur du mois en Ligue 1 française.

Auteur de six buts en autant de rencontres, le joueur de 21 ans qui est l’actuel meilleur buteur de la Ligue 1 a été élu joueur du mois de septembre ce jeudi. Formé à Génération Foot, Ibrahima Niane auteur d’un doublé contre le Stade de Reims le 20 septembre manquera malheureusement les prochaines sorties de Metz. Il est victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit qui l’éloignera des pelouses pendants au moins six mois.

wiwsport.com





via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

Mali-Handball : Youssouf Maïga « les joueuses m’ont totalement rassuré »

Publié

sur


La saison 2020-2021 des Championnats nationaux cadets et juniors du handball féminin a démarré mardi dernier au Mali.

Championne en titre, l’équipe cadette du Centre Omnisports de Lafiabougou (COL) s’est largement imposé dès son entrée en lice. Les Centristes ont malmené les Katoises sur un score de 29-4.

Du côté des juniors, les Centriste ont également dicté leur loi à leurs homologues de l’AS Mandé (17-11).

«Je suis très content d’avoir remporté les deux rencontres de la première journée. Je m’inquiétais un peu pour cette première journée surtout du côté de l’équipe féminine cadette mais les joueuses ont répondu présentes et m’ont totalement rassuré», a confié Youssouf Maïga dans les colonnes de bamada.net à l’issu de la rencontre.

«La rencontre des juniors, poursuivra Youssouf Maïga, a été disputée et cela se comprend parce qu’il y a une grande rivalité entre les deux formations. Mais là aussi, l’essentiel a été fait. Après une première période compliquée, les enfants ont bien réagi après la reprise et se sont logiquement imposés. Je félicite les joueuses et les joueurs et j’espère qu’on continuera sur la même lancée jusqu’au bout. En tout cas, notre objectif est de remporter les deux trophées, comme nous l’avons fait l’année dernière», a –t’-elle ajouté.

Publié par Latonia Hounakey pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports
Premier portail sportif Africain
http://www.africatopsports.com



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

Eden Hazard, le grand absent du Clasico

Publié

sur



« Eden a de nouveau foulé la pelouse. Sa blessure a été un peu plus grave que prévue. J’ai pleinement confiance en le personnel qui travaille ici avec nous. J’espère que l’on pourra revoir Eden Hazard très bientôt, et pour longtemps. Ce qui compte pour nous, c’est qu’il revienne et fasse toute la saison avec nous ». Mardi après-midi, Zinedine Zidane était encore bombardé de questions sur Eden Hazard, comme c’est devenu habituel à chaque sortie du Marseillais devant les journalistes. L’absence du Belge continue d’intriguer, d’autant plus que la communication du Real Madrid à son sujet reste plutôt floue. Il était attendu pour ce duel face au FC Barcelone, mais Zizou devra finalement compter sur d’autres joueurs, comme Vinicius Junior ou Isco.

La suite après cette publicité

Le mystère autour de l’état de santé du Belge commencer en tout cas à agacer. Ses pépins physiques récurrents, en plus d’un surpoids que les supporters merengues n’hésitent pas à lui reprocher, font grincer des dents. Il faut ajouter à cela, bien entendu, des prestations plutôt moyennes lorsqu’il est disponible. Mais comment est vu le cas Hazard à Madrid ? Supporters et journalistes, souvent main dans la main lorsqu’il faut faire pleuvoir les critiques sur un joueur, sont loin d’être unanimes cette fois-ci. Force est de constater que nos confrères espagnols sont pour le moins dociles et, inexplicablement, assez complaisants. Alors qu’ils n’hésitent pas à charger les joueurs de Zinedine Zidane – Sergio Ramos et Luka Modric faisant figure de seuls joueurs vraiment intouchables à leurs yeux, et encore – Eden Hazard passe plutôt entre les mailles du filet.

Hazard esquive les critiques des médias… mais pas des supporters

Assez surprenant, surtout quand on prend en compte le chèque conséquent signé par Florentino Pérez pour un joueur arrivé à un an de la fin de son contrat avec Chelsea. C’est peut-être d’ailleurs parce que c’est une recrue présidentielle qu’il est pour le moins épargné… La comparaison avec Antoine Griezmann est d’autant plus surprenante, puisque les journalistes barcelonais, qui sont eux généralement bien plus cléments et moins agressifs dans leurs critiques, tirent à boulets rouges sur le Français. Comme si, les rôles s’étaient inversés. Et bien évidemment, les médias madrilènes n’hésitent pas à tacler l’ancien de l’Atleti. De leur côté, les supporters madrilènes commencent à en avoir marre des blessures à répétition du joueur. Le mercato blanc de leur club de cœur – alors qu’ils attendaient au moins un ou deux renforts de poids – a fait du Belge la « recrue » du marché estival à leurs yeux. Après une première saison globalement décevante, ils l’attendaient de pied ferme dès la reprise de la Liga. Et c’est plutôt mal parti puisqu’il n’a pas encore joué la moindre minute.

Au delà des considérations médiatiques ou affectives, il est évident que Zinedine Zidane a besoin du meilleur Eden Hazard s’il souhaite que son équipe puisse prétendre à tous les titres. L’ancienne star des Blues pourrait régler, en partie, les soucis de son équipe au niveau de l’animation offensive. Son apport statistique a été assez pauvre (1 but et 4 passes décisives en 24 rencontres la saison dernière), mais son profil correspond à merveille à ce dont a besoin le Real devant, à savoir un véritable playmaker qui, en plus d’être, permettrait à Benzema de se concentrer pleinement sur ses tâches de buteur. Lorsqu’il a joué, dans un 4-4-2 notamment, il a montré une belle entente avec le natif de Bron, et il est, avec le Français, un des rares joueurs capables de faire des différences dans les derniers mètres de façon régulière. Une bonne prestation dans un Clasico aurait permis au Belge de se réconcilier quelque peu avec le madridismo, mais il faudra attendre la fin novembre et ce match européen face à l’Inter ou le derby face à l’Atlético à la mi-décembre pour, éventuellement, assister à une grosse prestation du Diable Rouge dans une rencontre de prestige…



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion