Suivez-nous

Sports

Dijon frustre le Stade Rennais

Publié

sur



La Ligue 1 faisait son retour avec cette 7e journée et un déplacement de Rennes à Dijon. Malgré l’écart qui sépare les deux équipes au classement (le 20e contre le 1er), il y avait danger pour le leader du championnat, confronté à une cascade d’absents (Da Silva, Nzonzi, Gomis, Nyamsi, Léa Siliki, Niang, Mouassa). Julien Stéphan préférait également reposer Camavinga au coup d’envoi et envoyait deux de ses trois dernières recrues au feu. Rugani et Dalbert débutaient, Terrier également, tout comme Tait dans l’entrejeu et surtout Grenier, qui n’avait pas encore disputé la moindre minute en compétition. En face, la lanterne rouge évoluait en 4-2-3-1 un Lautoa au milieu de terrain, associé à Ndong.

La suite après cette publicité

On assistait à un début de rencontre assez timide mais avec des intentions. Les acteurs avaient besoin de se régler et de se trouver. Les Bretons prenaient la plupart du temps le jeu à leur compte sans parvenir à toucher leurs joueurs offensifs. Même les coups de pied arrêtés ne donnaient rien mais c’est finalement sur leur premier mouvement cohérent que les Rennais parvenaient à débloquer la situation. Sur ce long ballon de Grenier, Traoré prenait le dessus sur Chala et sa mauvaise protection pour servir Terrier sur un plateau (0-1, 24e). L’ancien Lyonnais marquait là son premier but sous ses nouvelles couleurs. À nouveau mené au score, on pouvait craindre le pire pour Dijon.

Rennes manque de réalisme

Sauf que les locaux ne déjouaient pas et cherchaient souvent leurs milieux offensifs comme Sammaritano et Chouiar. L’ancien Auxerrois tentait de se distinguer de plus en plus. Après un ballon un peu fort pour Baldé (30e), il manquait de peu de profiter de cette mauvaise sortie de Salin en effectuant un lob trop puissant (45e). Dans la maîtrise du match, Rennes avait fait le plus dur en repartant au vestiaire avec un but d’avance. Le retour sur la pelouse était en revanche plus compliqué avec un Dalbert pas tout à fait concentré et surtout un Baldé qui perçait plein axe, se jouant d’Aguerd puis de Rugani avant de tromper Salin d’un tir puissant (1-1, 54e).

Le leader du championnat affichait une certaine légèreté. Le milieu de terrain notamment fonctionnait moins bien et c’est la défense qui faisait face à des vagues dijonnaises (59e, 60e), alors que, en confiance, Lautoa s’essayait de loin (63e). Il n’en fallait pas plus à Stéphan pour faire entrer d’un coup Camavinga, Gboho et Martin. Ce sang neuf ne suffisait pas car même si les Bretons remettaient le pied sur ballon, le réalisme pêchait dans la zone de vérité à l’image de Guirassy (82e), qui ne profitait pas de la sortie ratée d’Allabgé (70e), d’Aguerd (72e), Gboho (79e), Tait (82e, 84e) et surtout Rugani (90e+4). La fin de rencontre devenait même crispante pour puisque Dijon se procurait deux situations chaudes qui ne donnaient finalement rien. Le DFCO se contentera de ce point, Rennes également.



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

l’OGC Nice assure l’essentiel contre l’Hapoël Beer-Sheva, Arsenal et Benfica s’amusent

Publié

sur



Après le match nul du LOSC contre le Celtic Glasgow notamment (2-2), la deuxième journée de la phase de poules de Ligue Europa se terminait ce jeudi soir. Sur sa pelouse de l’Allianz Riviera, l’OGC Nice recevait l’Hapoël Beer-Sheva avec pour objectif de lancer sa saison de C3 après la gifle reçue contre le Bayer Leverkusen (2-6). Patrick Vieira alignait ainsi un 3-4-3 avec un Dolberg plein axe et Gouiri sur la gauche. Et après une minute de silence suite à l’attentat qui a eu lieu un peu plus tôt dans la journée, les hostilités pouvaient débuter.

La suite après cette publicité

Dans leur enceinte, les Aiglons prenaient rapidement possession du ballon et les occasions arrivaient, avec la première mèche allumée par Kamara (6e). Le milieu français Schneiderlin tentait aussi sa chance (18e) mais ça ne donnait rien. Mais à force de subir, les visiteurs craquaient sur une nouvelle offensive niçoise. Oublié par la défense au second poteau sur un centre d’Atal, l’ancien Lyonnais Gouiri s’appliquait et ouvrait le score de l’intérieur du pied droit (23e, 1-0). Les locaux dominaient les débats et le score était de 1-0 à la pause après d’autres tentatives de Gouiri (30e) et Claude Maurice (34e) pour l’OGCN, et d’Or Dadya (38e) et Josué (45e) pour l’Hapoël Beer-Sheva.

Pepe buteur pour Arsenal, Pizzi en feu avec Benfica

Au retour des vestiaires, Patrick Vieira lançait Pelmard à la place de N’Soki et ses hommes continuaient leur bon travail. Si les visiteurs essayaient de profiter de leurs contres pour tenter d’inquiéter Benitez, les Aiglons tentaient de marquer ce deuxième but si précieux, mais Kamara ne cadrait pas (48e). Dans ce deuxième acte, les occasions n’étaient pas nombreuses et les deux équipes se livraient une belle bataille dans l’entrejeu. Mais les Niçois laissaient quelques espaces et Josué en profitait pour trouver la barre transversale (72e)… L’OGCN répondait avec Dolberg mais c’était à côté (75e). Le club du sud de la France s’imposait 1-0 après une ultime parade de Benitez (90e+3) et revenait à hauteur de toutes les autres équipes du groupe C.

Car dans les autres rencontres de la soirée, le Bayer Leverkusen se rendait par exemple à Prague pour y défier le Slavia. Suite à l’expulsion de Bellarabi (22e), les visiteurs se retrouvaient à dix et Olayinka offrait la victoire aux siens en fin de partie (80e, 1-0). Un résultat qui permettait au Slavia Prague de compter 3 points également. De son côté, Arsenal accueillait Dundalk à l’Emirates Stadium. Grâce à des réalisations de Nketiah (42e), Willock (44e) et Pepe (46e), les Gunners remportaient ce match 3-0. Benfica a également assuré sur sa pelouse en venant à bout du Standard de Liège sur le même score (Pizzi par deux fois, Waldschmidt).

Les résultats de 21h :

Groupe A

Groupe B

  • Arsenal 3-0 Dundalk : Nketiah (42e), Willock (44e), Pepe (46e)

  • Molde 1-0 Rapid Vienne : Omoijuanfo (65e)

Groupe C

Groupe D

  • Benfica 3-0 Standard de Liège : Pizzi (49e s.p, 76e), Waldschmidt (66e s.p)

  • Rangers 1-0 Lech : Morelos (68e)

Groupe E

Groupe F

  • Real Sociedad 0-1 Napoli : Politano (56e)

  • AZ Alkmaar 4-1 Rijeka : Koopmeiners (6e s.p); Gudmundsson (20e, 60e), Karlsson (51e) ; Kulenovic (72e)



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Sénégal : Boniface Ndong « Je veux apporter une nouvelle vision au basket-ball sénégalaise »

Publié

sur


Nommé nouveau patron de la sélection sénégalaise de basket-ball, Boniface Ndong a révélé ce mercredi lors d’une conférence de presse, ses objectifs à la tête des Lions.

En conférence de presse ce mercredi, Boniface Ndong a dévoilé publiquement ses objectifs pour l’équipe nationale de basket-ball. Le nouveau sélectionneur des Lions basketteurs pense instaurer sa rage de vaincre au sein de sa nouvelle bande.

Ramener le Sénégal au sommet de l’Afrique reste alors le but principal.

« Mon premier objectif est bien sûr d’apporter une nouvelle vision au basket-ball sénégalaise, une nouvelle culture. Si je peux résumer ma culture c’est la culture de la gagne. On l’apprend on la fait grandir et on grandit avec. Donc mon objectif est d’instaurer la culture de la gagne au Sénégal, pour pouvoir revenir au sommet en Afrique. Le Sénégal n’est plus champion d’Afrique depuis 2017, et des générations se sont succédées, peut-être que la chance ne nous a pas accompagnée. Ma mission sera donc de la faire revenir », a confié Boniface lors de sa conférence de presse relayée par le Basket221.

Enfin pour un brillant succès, Boniface Ndong a lancé un appel d’union et de fraternité au public et au et aux acteurs du basket-ball.

« Comme nous l’a assuré hier le ministre des sports, l’Etat va nous accompagner en nous donnant le moyens, pour réussir notre mission. J’appelle à la solidarité de tout le monde. Nous sommes un pays de basket, mais nous avons besoin de tout le monde. Donc j’appelle à l’union de tous les sénégalais, joueurs, formateurs, entraîneurs… pour que l’union soit une de nos forces, même ceux qui ne sont pas d’accord avec moi, de voir l’intérêt du Sénégal devant eux », a ajouté le nouveau patron des Lions.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

Manchester United veut tenter sa chance pour Hakan Calhanoglu

Publié

sur



Si le mercato estival est terminé, cela n’empêche pas les clubs de prospecter en vue du marché hivernal arrivant à grands pas. Manchester United, certainement insatisfait de la non-venue de Jadon Sancho cet été, envisagerait de proposer un contrat de cinq ans au milieu de terrain turc Hakan Calhanoglu si l’on en croit les dires de la Gazzetta dello Sport ce jeudi. Arrivé à Milan au cours de l’été 2017, le joueur de 26 ans a connu des débuts difficiles à San Siro tant son équipe n’était pas au niveau des autres cadors du Calcio.

Mais aujourd’hui, il en est tout autre. Emmené par un Zlatan Ibrahimovic des plus grands, l’AC Milan, actuel leader de Serie A, retrouve petit à petit des ambitions. Et si les Rossoneri en sont là aujourd’hui, le natif de Mannheim y est également pour beaucoup, lui qui a déjà inscrit quatre buts et délivré quatre passes décisives en huit matches toutes compétitions confondues cette saison. Une chose est sûre, les dirigeants milanais auront bien du mal à le conserver tant leur milieu de terrain risque d’être courtisé cet hiver.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion