Suivez-nous

Sports

DEMIES – A un pas d’une finale de Ligue des champions : Pari(s) pour l’histoire 

Publié

sur

Le Paris Saint Germain affrontera ce soir le RB Leipzig en demi-finale de la Ligue des champions. Un pari pour l’histoire pour Gana Guèye et ses coéquipiers parisiens.

Qui l’eut cru ? Deux équipes françaises qualifiées pour les demi-finales d’une Ligue des champions. Un exploit réalisé 14 ans après. Pourtant, le Psg et l’Olympique Lyonnais ont connu un coup d’arrêt au niveau de leur championnat qui a pris fin avant l’heure à cause de la pandémie. Là où presque tous les autres championnats ont terminé leur saison. Une situation qui a fait trembler les dirigeants parisiens et lyonnais qualifiés pour la Ligue des champions et la Ligue Europa. A l’image du président Jean-Michel Aulas qui a râlé sur tous les plateaux de télévision. Mais c’est comme si cette pause forcée avait dopé Lyon et Psg qui se retrouvent dans le dernier carré de la plus prestigieuse des trophées européens. Et dès aujourd’hui, ce sont les champions de France qui vont tenter de rentrer dans l’histoire. Un pari pour l’histoire pour l’équipe parisienne – vainqueur et finaliste de la Coupe des coupes en 1996 et 1997 – qui n’a jamais atteint une finale de Ligue des champions, en 10 participations. Avec comme fait marquant quatre éliminations consécutives en quart de finale de 2012 à 2016. Avant sa récente qualification historique en demi-finale devant l’Atalanta Bergame… 25 ans après.
Justement, après avoir difficilement éliminé une accrocheuse équipe italienne, les Parisiens devront retenir les leçons de cette qualification passée par un trou de serrure. La bande à Neymar s’étant ouvert les portes des demies dans les toutes dernières minutes.

Mbappé titulaire, Navas forfait, Gana et Verratti incertains
Ce soir, c’est surtout une équipe joueuse qui sera en face. Les Allemands ayant fait forte impression devant l’Atletico Madrid. Et déjà côté parisien, la bonne nouvelle c’est la titularisation annoncée de Kylian Mbappé. Auteur d’une entrée décisive lors du quart de finale contre l’Atalanta, l’attaquant français est apte à débuter contre le RB Leipzig. Il est en effet prêt à faire son grand retour dans la peau d’un titulaire, a fait savoir Thomas Tuchel qui pourra aussi compter sur Di Maria, de retour de suspension. «Pour Kylian, bien sûr il a joué 30 minutes contre l’Atalanta, aucune réaction au niveau de sa cheville. Depuis, on a gagné six jours, ça veut dire qu’il a gagné en capacité. Bien sûr, il peut commencer», a assuré le technicien allemand en conférence de presse ce lundi.

Upamecano contre le duo de feu Neymar-Mbappé
Les mauvaises nouvelles par contre, le club de la capitale française en a enregistré avec le forfait confirmé de Keylor Navas. Et c’est Sergio Rico qui devrait démarrer dans la cage du Psg mardi face à Leipzig. L’Espagnol de 26 ans, qui n’a joué que deux rencontres en Ligue 1 cette saison, possède toutefois un passé assez intéressant dans les coupes européennes.
L’autre mauvaise nouvelle concerne les deux milieux Verratti et Gana Guèye qui sont incertains. L’international italien, absent en quart de finale, pourrait faire son grand retour dans le groupe, comme l’indique Loïc Tanzi sur son compte Twitter. Le journaliste de RMC Sport explique que le «petit hibou» sera convoqué pour ce match «si tout se passe bien lors de la dernière séance d’entraînement». Concernant l’international sénégalais, il explique qu’une «titularisation semble difficile», car celui-ci serait «trop juste après ses douleurs musculaires».

Le Real séduit par Upamecano qui a prolongé jusqu’en 2023
Du côté de Leipzig, la prestation de Dayot Upamecano, crédité d’une grosse perf’ lors des quarts, est très attendue. Et côté spectacle, les téléspectateurs ne devraient pas s’ennuyer suite au duel attendu entre le défenseur français d’origine bissau-guinéenne et le duo de feu Neymar-Mbappé.
D’ailleurs, Footmercato informe hier que l’espoir français a séduit le Real Madrid. Déjà suivi par Zidane, le défenseur français a convaincu le club merengue qui pourrait passer à l’action l’été prochain.
Notons que Dayot Upamecano a prolongé le 31 juillet dernier un contrat le liant au club de Leipzig jusqu’en 2023.

via LeQuotidien

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Mahrez aligné à la pointe de l’attaque contre Leicester

Publié

sur


Pour sa deuxième sortie en Premier League après sa victoire contre Wolverhampton, Manchester City affronte Leicester City. Confronté a plusieurs absence dont celle de Gundogan ou encore Gabriel Jesus, Pep Guardiola a choisi de titulariser Ryad Mahrez, chose qu’il ne fait pas assez souvent.

L’ailier algérien occupera la pointe de l’attaque et sera épaulé par Raheem Sterling et Phil Foden. Les deux joueurs seront en charge des ailes.

Les compos :

Manchester City (4-3-3) : Ederson – Walker, García, Ake, Mendy – Rodri, Fernandinho, De Bruyne – Foden, Mahrez, Sterling.

Leicester (4-1-4-1) : Schmeichel – Justin, Evans, Söyüncü, Castagne – Mendy – Barnes, Praet, Tielemans, Amartey- Vardy.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

l’Olympique Lyonnais n’y arrive toujours pas et bute sur Lorient

Publié

sur



La cinquième journée de Ligue 1 se poursuivait en cette fin d’après-midi avec Lorient qui recevait l’Olympique Lyonnais au Moustoir. Battus (3-2) à Brest le week-end dernier, les Merlus visaient un deuxième succès en Ligue 1. De son côté, l’OL, tenu en échec par Nîmes au Groupama Stadium (0-0) vendredi dernier, devait absolument l’emporter pour entrevoir le top 10. Pour cette rencontre de 17 heures, Christophe Pelissier alignait un 3-5-2 avec le duo Wissa-Grbic en pointe. Rudi Garcia s’appuyait sur un 3-4-3 avec les titularisations notamment de Diomandé et Cherki.

La suite après cette publicité

En début de match, Lorient laissait l’initiative à son adversaire dans le jeu et Cornet sur coup-franc sollicitait Nardi (7e). Il fallait attendre la 26e pour entrevoir une opportunité lorientaise. Wissa lançait dans le dos de la défense Le Goff mais Lopes s’interposait à bon escient (27e). La rencontre s’emballait et Diomandé tentait sa chance de loin mais n’inquiétait pas Nardi (29e). Juste avant la pause, Le Goff sur la gauche décochait une belle frappe bien repoussée par Lopes (42e). Une ultime opportunité qui ponctuait une première mi-temps décevante sur le plan du jeu.

Léo Dubois sauve l’OL

Au retour des vestiaires, Rudi Garcia lançait Memphis Depay pour décanter la situation. Les hommes de Rudi Garcia sortaient de leur réserve, mais les tentatives lointaines de Guimaraes et Dembélé étaient bien négociées par Nardi (48e, 52e). Juste après l’heure de jeu, le FC Lorient prenait l’avantage. Suite à une longue ouverture, Wissa trouvait Hamel qui remisait pour Wissa dont la lourde frappe trompait Lopes (1-0, 64e). Vexé, l’Olympique Lyonnais s’en remettait à un exploit individuel de Léo Dubois pour égaliser.

Le défenseur lyonnais sur la droite s’infiltrait dans la défense des Merlus et décochait une frappe qui se logeait petit filet (1-1, 74e). En fin de match, l’OL accentuait la pression sur les buts lorientais et Cornet voyait son centre détourné heurter la transversale (81e). Quatre minutes plus tard, Dubois sur la droite centrait pour Depay mais la tête de l’international néerlandais ne trouvait pas le cadre (85e). Avec ce troisième résultat nul, l’Olympique Lyonnais restait dans le ventre mou de la Ligue 1.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Conte veut voir un Hakimi plus défensif

Publié

sur


Arrivé à l’Inter cet été en provenance de Dortmund, Achraf Hakimi a fait ses débuts avec le club italien samedi contre la Fiorentina. Entré en jeu à la 64è minute et au moment où son équipe était menée 3 buts à 2, le latéral marocain, d’une passe décisive, a permis à Romelu Lukaku d’égaliser à la 87è. L’Inter l’a finalement emporté 4-3.

Interrogé en conférence de presse sur les débuts du Lions de l’Atlas, Antonio Conte, l’entraîneur des Nerazzurri, veut avoir un peu plus d’Achraf Hakimi, notamment en ce qui concerne son travail défensif.

« Les quatre arrières sont une solution d’urgence, aussi parce que Hakimi doit travailler sur la phase défensive. À Dortmund il a commencé dans une défense à quatre puis à trois », a indiqué le technicien italien.

Ancien joueur du Real Madrid, Hakimi s’est engagé avec l’Inter pour les 5 prochaines saisons.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Suggestion