Suivez-nous

Sports

Chelsea s’amuse avec Newcastle et prend provisoirement la tête

Publié

sur



Face à la meilleure attaque de Premier League, les Toons n’ont pas longtemps fait illusion à l’occasion de la 9e journée de Premier League. Privé de leur artificier en chef Callum Wilson et recroquevillé en 5-4-1, Newcastle n’a pas tardé à reculer et à subir. Karl Darlow a d’abord brièvement retardé l’échéance avec une parade au sol sur une frappe croisée de Timo Werner (5e), puis un arrêt réflexe sur une tête à bout portant de Tammy Abraham consécutive à un centre millimétré pied gauche de Hakim Ziyech (9e). Avant de craquer suite à un tir imparable au second poteau de son partenaire Federico Fernandez, bien servi par un centre côté droit de Mason Mount et légèrement poussé dans le dos par Ben Chilwell (1-0, 10e). À sa main, Chelsea a ensuite continué de combiner sans opposition dans le camp adverse. Abraham n’a d’abord pas cru à une passe de Werner (15e), avant que ce dernier ne vendange une opportunité en or sur une remise de son partenaire de l’attaque (30e). Pendant ce temps, le mur Edouard Mendy et le revenant Antonio Rüdiger continuaient leur digestion sous le beau soleil hivernal de St James’ Park. Et quand Allan Saint-Maximin voyait enfin le chemin du but s’ouvrir, il oubliait de décaler Jamal Lewis parfaitement placé sur sa gauche (36e).

La suite après cette publicité

Pas inquiétés pour un sou, les Blues ronronnaient jusqu’au repos. De retour sur le pré, Werner s’illustrait par un nouveau loupé incroyable. Après avoir bien pressé Fabian Schar, l’Allemand se présentait seul face au but, avant de complétement rater sa passe sur sa droite (53e). Mais à force d’insister, Timo Werner finissait par souffler le château de cartes de Steve Bruce. Dans son style caractéristique, l’attaquant traversait en diagonale le terrain d’une surface à l’autre, puis servait Abraham à l’entrée de celle de Newcastle, qui concluait tranquillement d’un plat du pied (2-0, 65e). Comme pour mettre en relief les regrets des locaux de n’avoir pas joué le jeu, Sean Longstaff fracassait la barre d’un tir lointain (73e). Dans le dernier quart d’heure, Werner marquait encore en crochetant Darlow… avant d’être signalé en position de hors-jeu, puis de sortir. Après quoi Mason Mount manquait à son tour de lucidité face au but après un enchainement de grande classe (79e). Qu’importe, l’essentiel était acquis. Avec cette victoire aisée, l’équipe de Frank Lampard se place provisoirement première de Premier League, celle de Bruce est treizième.

Le classement de la Premier League



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Leandro Paredes et Angel Di Maria racontent leur Diego Maradona

Publié

sur



Le Paris SG a observé une minute d’applaudissements ce jeudi lors de la séance d’entraînement en hommage à Diego Armando Maradona. Au sortir de cette session, Leandro Paredes et Angel Di Maria, deux des Argentins du club de la capitale, ont raconté leur émotion suite à la disparition du Pibe de Oro. «C’est une triste nouvelle pour toute l’Argentine, mais aussi le monde entier, pour tous ceux qui aiment le football, ceux qui aiment Diego. Aujourd’hui, il repose en paix, j’envoie mes condoléances et mes pensées à sa famille. Je crois que le souvenir que nous garderons de lui, c’est ce joueur qui était toujours heureux et souriant quand il entrait sur une pelouse. Et tout ce qu’il a pu réussir sur le terrain aussi, il laisse un héritage incroyable. J’ai eu la chance de le connaître après mon premier match en L1 en Argentine, il m’a dédicacé un maillot. Ce que Diego a donné est incroyable, et pour les amoureux du football, il a été génial. La première fois que je l’ai vu, j’ai été totalement paralysé, je n’ai rien pu dire, je n’ai pas pu exprimer ce que je ressentais parce que l’avoir devant moi était quelque chose d’incroyable. Le charisme qu’il dégageait était fou», a confié le milieu formé à Boca Juniors.

«Grâce à Dieu, j’ai eu l’opportunité de vivre un Mondial avec lui. Il est venu me voir pour la première fois au Portugal, quand je jouais à Benfica. Je l’ai rencontré à l’hôtel, il est ensuite venu me voir en match et m’a finalement appelé en sélection d’Argentine. Je ne pouvais pas croire ce que je voyais, j’ai dîné avec lui, j’avais 22 ans, j’étais très jeune… L’avoir devant moi, c’était une expérience unique. Il était un entraîneur à part. Avec une personnalité incroyable. Il venait souvent nous voir dans nos chambres, la nuit, pour nous raconter de vieux matches… C’était différent de ce que j’avais vécu avec les autres entraîneurs. Il te touche directement au cœur. Il nous a fait sentir plus forts. J’ai vécu 20 jours de suite avec lui pendant le Mondial, il avait toujours du temps pour nous, toujours un mot pour nous ou un moment pour nous faire un câlin. C’est quelque chose d’unique», a lui partagé el Fideo, forcément touché.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Qatar SC : Encore buteur, Youcef Belaili se n’arrête plus !

Publié

sur


Trois buts en deux matchs, Youcef Belaili fait un début tonitruant sous les couleurs de Qatar Sporting Club.

Pour le compte de la 7ème journée de la Qatar Stars League, Qatar SC recevait Al-Arabi. Une rencontre choisie par l’international pour encore faire parler de lui et être à la une. Deux buts sur penalty de Belaili et une autre réalisation d’Alex Galvez ont permis au club d’étriller l’adversaire du jour.

Buteur sur penalty contre Al Wakrah le samedi dernier, le champion d’Afrique récidive de façon double ce jeudi.

En deux rencontres, Youcef Belaili apporte déjà une plus-value à l’effectif de Qatar SC. Il a joué un rôle prépondérant dans les 6 points enregistrés en deux matchs. Le club se pointe à la 7ème position avec 9 points à 7 longueurs du leader Al Sadd de Baghdad Bounedjah.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

Ligue des cahmpions : Demba Bâ titulaire face à Manchester United

Publié

sur


Le vétéran sénégalais Demba Ba est titulaire pour le déplacement de l’İstanbul Başakşehir sur le terrain de Manchester United en match comptant pour la quatrième journée de ligue des Champions.

Buteur lors du match aller, Ba qui connait bien la pelouse d’Old Trafford, aura une nouvelle chance de briller face à une équipe qui lui réussit souvent.

Le onze du Başakşehir : Mert, Rafael, Skrtel, Epureanu, Bolingoli, Berkay, Irfan Can, Chadli, Deniz Turuc, Visca, DEMBA BA

wiwsport.com





via WiwSport

Continuer La Lecture

Suggestion