Suivez-nous

Sports

Cela ne s’arrange pas entre l’Atalanta et Papu Gomez

Publié

sur



Les histoires d’amour finissent mal en général, chantait le groupe Les Rita Mitsouko. Cela colle en tout cas avec celle qui liait Alejandro Gomez, dit Papu, à l’Atalanta Bergame. Une histoire sublimée avec l’arrivée sur le banc de touche de Gian Piero Gasperini en 2016, qui a fait du club bergamasque l’une des équipes les plus offensives et les plus agréables à regarder de la scène européenne, avec en point d’orgue le magnifique parcours en Ligue des Champions la saison passée. Mais entre le numéro 10 argentin et l’entraîneur italien, les choses se sont subitement tendues cette saison. Et ont atteint un point de non-retour.

La suite après cette publicité

Comme le raconte aujourd’hui le Corriere di Bergamo, la séparation est inévitable. Déjà parce que Gasperini maintient sa position et ne fait plus appel à son joueur. Ensuite parce que les supporters, pourtant particulièrement attachés à Papu Gomez, gardent confiance en Gasperini alors que les résultats sont toujours positifs. Enfin parce que le joueur, s’il se défend sur son implication défensive via les réseaux sociaux, a commencé à écouter les différentes propositions.

En attente des gros clubs

Malheureusement pour lui, elles n’émanent pas des plus grands clubs italiens. La Juventus Turin semble plutôt se pencher sur Milik, voire Scamacca, et attend de se débarrasser de Bernardeschi avant de passer à l’action. L’Inter Milan doit vendre Christian Eriksen avant de pouvoir recruter. Pour l’instant, les offres sont venues de club en difficulté au classement de Serie A, comme, par exemple, la Fiorentina et le Torino.

Une proposition financièrement très intéressante a aussi été adressée par le club de Monza en Serie B, présidé par Silvio Berlusconi et administré par Adriano Galliani, l’ancienne fine équipe de l’AC Milan. Là encore, Papu Gomez a dit non. Lui souhaite encore évoluer pour une équipe de haut niveau, si possible qualifiée en Ligue des Champions, où son niveau technique était loin de dépareiller. Mais pour cela, il faudra attendre a priori les derniers jours du mercato, moment où les situations se décantent.



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Coppa Italia : Avec un Demba Seck encore décisif, la SPAL élimine Sassuolo

Publié

sur


C’est la belle surprise en Coupe d’Italie cette semaine. En déplacement sur la pelouse de Sassuolo, actuel septième de Serie A, la SPAL de Demba Seck crée la sensation et élimine son adversaire.

Désormais pensionnaires de Serie B, les Biancazzuri ont fait chuter les partenaires de l’ancien marseillais, Maxime López sur le score de 2 à 0. Après une première mi-temps assez pauvre en occasions de but, Djuricic se fait exclure en début de seconde période, débloquant ainsi la rencontre.

Peu de temps après l’exclusion, Simone Missiroli ouvre le score sur un très bon service du jeune ailier gauche sénégalais, Demba Seck (19 ans). Moins de dix minutes après le premier but, Lorenzo Dickmann double la mise. Réduit à 10, Sassuolo ne parviendra pas à recoller au score.

Sassuolo est donc la seconde équipe de Serie A éliminée par la SPAL dans cette édition 2020-2021 de la Coppa Italia, après Crotone. En quart de finale, les hommes de Pasquale Marino affronteront la Juventus.

Déjà buteur face à Crotone lors du troisième tour, Demba Seck compte un but et une passe décisive dans cette compétition cette saison. La SPAL défiera la Juventus lors des quarts de finale.

wiwsport.com





via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

CHAN 21 : Le vainqueur empochera un peu plus de 675 millions de francs cfa

Publié

sur


Le vainqueur de l’édition 2021 du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévu à partir de samedi au Cameroun va empocher 1.250.000 dollars US, environ 675.460.000 francs CFA, a appris l’APS auprès de la Confédération africaine de football (CAF).

Le vice-champion de cette compétition réservée aux joueurs évoluant dans leur pays va percevoir 700.000 dollars US, soit un peu plus de 378 millions de francs CFA.

Les équipes éliminées en demi-finale auront 400.000 dollars, un peu plus de 216 millions de francs CFA. Celles qui ont atteint les quarts de finale auront 300.000 dollars, un peu plus de 162 millions de francs.

Toutes les équipes qualifiées pour la phase finale du CHAN percevront une prime, celles qui terminent troisième vont empocher 200.000 dollars, plus de 108 millions de francs.

La dernière équipe de chacune des poules va se contenter de 175.000 dollars, plus de 94 millions de francs.

Ces montants ont été fixés à la suite d’une revalorisation des primes à payer aux participants des compétitions de la CAF.

Ces augmentations faites en octobre 2016 sont entrées en vigueur depuis la Coupe d’Afrique des nations 2017, au Gabon.

Le CHAN, qui se tient une fois tous les deux ans depuis 2009, a été remporté deux fois par la RD Congo, en 2009 et en 2016.

Les Léopards, l’équipe de la RD Congo, font partie des favoris parmi les 16 pays participants.

La Tunisie a remporté le CHAN, la Libye également, après que la CAF a décidé d’organiser la compétition en année paire.

Le Maroc a été couronné lors de l’édition 2018, qui s’est déroulée sur son sol.

Le match Cameroun-Zimbabwe prévu samedi à Yaoundé donnera le coup d’envoi de l’édition 2021, initialement prévue en 2020. Ces deux équipes partagent la poule A avec le Mali et le Burkina Faso.

La poule B est constituée de la Libye, de la RD Congo, du Congo et du Niger. La poule C réunit le Maroc, le Rwanda, l’Ouganda et le Togo.

La poule D est composée de la Zambie, de la Guinée, de la Namibie et de la Tanzanie.

APS



via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

Tottenham ne prévoit pas de garder Gareth Bale cet été

Publié

sur



La suite après cette publicité

Arrivé en provenance du Real Madrid où il ne jouait plus depuis plusieurs mois, Gareth Bale a retrouvé Tottenham cet été, le club qui l’a révélé. Sur le papier, tout semblait idéal pour le Gallois : il retrouve le club avec lequel il a explosé aux yeux du monde, mais aussi José Mourinho, le coach qui l’a recruté chez les Merengues. Mais quatre mois plus tard, rien ne va plus.

Blessé au genou en septembre au moment de sa venue, le joueur formé à Southampton au poste de latéral gauche n’a été titularisé qu’une seule fois en championnat par le technicien portugais. Selon les informations du Times, le club londonien n’a, pour l’instant, pas prévu de prolonger son prêt qui se termine en juin prochain, même si l’ancien entraîneur de Chelsea et de Manchester United est satisfait de son attitude et de sa popularité au sein du vestiaire. À suivre.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion