Suivez-nous

Sports

Basket – Mercato : Fatou Dieng s’engage avec Sainte-Savine Basket (France)

Publié

sur

La revoilà ! La meneuse Fatou Dieng, double championne d’Afrique avec le Sénégal (2009, 2015), se remet à la compétition. Elle évoluera au Sainte-Savine Basket, en NF1 Française, cette saison 2020/21, après quasiment deux saisons au “repos” (blessure au genou). Elle a d’ailleurs déjà débuté la pré-saison.

À 37 ans, la joueuse au palmarès riche revient donc au jeu avec certainement une grosse envie de régaler encore. À Sainte Savine, elle apportera toute son expérience aux côtés de ses deux jeunes sœurs : les lionnes Ndeye Fatou Ndiaye qui a prolongé avec le club et Thiama Kamara, autre nouvelle recrue des “Panthères”.

Palmarès Fatou Dieng en club

Championne de France LFB en 2004
Vainqueur de la Coupe de France en 2004
Vainqueur du Tournoi de la Fédération en 2004
Vainqueur de l’Open LFB en 2004
Championne de France de basket-ball de Ligue féminine 2 : 2012, 2014
Championne de France Espoirs en 2000 et 2001
Vainqueur du Trophée de l’Avenir en 2003
Vainqueur de l’Euroligue en 2004

Palmarès avec le Sénégal

Médaillée d’or aux Jeux africains de 2007

Championne d’Afrique en 2009

Vice-championne d’Afrique en 2011

Médaillée de bronze du Championnat d’Afrique 2013

Championne d’Afrique en 2015

Vice-championne d’Afrique en 2017

Source : Basket 221

L’article Basket – Mercato : Fatou Dieng s’engage avec Sainte-Savine Basket (France) est apparu en premier sur wiwsport.

via WiwSport

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Naples : Premier match de la saison, Kalidou Koulibaly titulaire

Publié

sur


C’est désormais clair, le défenseur Sénégalais très courtisé en Europe va démarrer la cette nouvelle saison avec Naples.

Parme et le SSC Naples vont se frotter, une rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la première journée de la Serie A. Le Joueur Sénégalais est présent dans le Onze de départ. Kalidou Koulibaly va démarrer sa sixième saison avec le Naples;

wiwsport.com





via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

Real Sociedad – Real Madrid : les compositions probables

Publié

sur


La suite après cette publicité

Pour la 2e journée de Liga, le champion en titre entre en scène ! Ce soir, le Real Madrid se déplace sur la pelouse d’Anoeta pour affronter la Real Sociedad (21h, à suivre en direct sur notre site). L’occasion pour les Madrilènes de lancer leur saison. Les Basques devraient se présenter dans un 4-2-3-1 avec Remiro dans les buts. La défense sera composée de droite à gauche par Gorosabel, Elustondo, Llorente et Monreal. Guevara et Merino formeront le double pivot du milieu. Enfin, Portu, Oyarzabal et Barrenetxea seront chargés d’alimenter Isak en pointe.

Pour la Casa Blanca, Zinédine Zidane devrait s’appuyer sur un 4-3-3. Courtois gardera les cages, Mendy évoluera dans le couloir gauche de la défense, Varane et Ramos formeront la charnière centrale alors que Carvajal sera aligné à droite. Pas de surprise pour les trois hommes du milieu avec Casemiro en sentinelle ainsi que Kroos et Modric pour l’épauler. En attaque, Benzema sera accompagné par Rodrygo et Vinicius.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Finale conf. Est – Les Boston Celtics de Tacko Fall se réveillent enfin face au Miami Heat (2-1)

Publié

sur


En tête au score de la première à la dernière minute (117-106), les Boston Celtics reviennent à deux victoires à une contre Miami en finale de la conférence Est.

Une engueulade et ça repart. Tel pourrait être le résumé des 48 dernières heures des Boston Celtics. Deux jours après une vive « discussion » dans le vestiaire qui faisait suite à leur deuxième défaite consécutive en finale de la conférence Est contre le Miami Heat, les Celtics ont pris le match 3 par le bon bout et mené au score de bout en bout (117-106) pour se relancer dans cette série (2 victoires à 1).

Dès les premières minutes, il a été clair que Boston, qui a récupéré Gordon Hayward samedi, allait faire preuve de beaucoup plus d’agressivité dans le jeu. « Ils ont joué avec bien plus de force que lors des deux premiers matches », a reconnu Erik Spoelstra, l’entraîneur du Heat, au micro d’ESPN. Dans le premier quart-temps, ils ont mis l’accent à l’intérieur avec dix-huit points dans la peinture contre seulement quatre à Miami.

Et dans la deuxième période, c’est leur défense qui a permis de creuser l’écart. Avec une première séquence de trois minutes (17e-19e) avec deux contres et une interception (aboutissant à 7 points). Puis une seconde d’une minute (23e) où deux interceptions et un long rebond sur un trois points de Miami ont offert six points en contre-attaque et fait grimper l’écart à +10 (58-48).

Quatre jours à attendre avant le match 4…

Avec un Goran Dragic beaucoup moins en verve que lors des deux premiers matches (2 sur 10 au tir, pour 11 points, et 5 pertes de balle et un plus/minus de -29 !), le Heat n’a pas pu réagir, laissant Boston prendre jusqu’à 20 points d’avance (100-80, 41e). Bam Adebayo a bien tenté de relancer son équipe (27 points, 16 rebonds) mais il ne restait qu’une petite minute à jouer lorsque l’écart est repassé pour la première fois sous la barre des dix points. Bien trop tard pour une équipe limitée à 27 % de réussite à trois points.

Côté Boston, Jaylen Brown et Jayson Tatum ont signé un match référence avec respectivement 26 et 25 points (plus 14 rebonds et 8 passes décisives pour ce dernier). Kemba Walker a également répondu présent (21 points à 8 sur 16 au tir) alors que Marcus Smart s’est illustré dans un registre différent de ses play-offs jusque-là : six passes décisives (et 20 points) mais pas le moindre panier à trois points (et seulement 2 tirs primés tentés). Une formule qui semble gagnante face à la défense de Miami qui avait beaucoup gêné les Celtics avec sa zone par moments.

Boston et Brad Stevens, son coach, ayant réussi à s’adapter aux problèmes posés par Miami, c’est désormais au tour d’Erik Spoelstra d’essayer de trouver des solutions. L’entraîneur du Heat bénéficie d’un petit coup de main du destin dans cette perspective. ESPN, diffuseur de la finale de la conférence Est, préfère conserver le Monday Night Football (foot US) lundi en prime-time et a repoussé le match 4 à mercredi laissant quatre joueurs au technicien floridien pour préparer sa riposte.





via WiwSport

Continuer La Lecture

Suggestion