Suivez-nous

Sports

Augustin Sidy Diallo, ex président de la fédération ivoirienne de football, est mort

Publié

sur


Sidy Diallo, ancien patron du football ivoirien est décédé ce samedi 21 novembre 2020 à l’âge de 61 ans.

 

Président de la faitière du ballon rond ivoirien, Sidy Diallo a tiré sa révérence ce samedi 20 novembre 2020. Testé positif au Covid 19 dernièrement, il n’a pas pu survivre.
C’est sur les réseaux sociaux que les internautes ont appris la triste nouvelle, ‘’ Mr Sidy Diallo emporté par le coronavirus’’.
Elu le samedi 10 septembre 2011, avec 75 voix contre 54 pour Salif Bictogo, il aura passé 9 ans à la tête du football ivoirien. Mandat pendant lequel il aura remporté la CAN 2015, et pris part au mondial 2014., Augustin Diallo avait le foot dans le sang. Déjà vainqueur de la CAN en tant que vice-président de la FIF, de 1991 à 1994, il avait le sang dans le foot, car ses passages à la FIF sous Dieng Ousseynou et Jacques Anouma, se sont soldés par d’excellents résultats. Notamment la participation des Eléphants de Cote d’Ivoire à la coupe du monde de football en 2006, une première dans l’histoire du football ivoirien.
C’est une difficile annonce pour un grand nombre de clubs et de personnages du football ivoirien.

 



via Africa Top Sports

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Antoine Griezmann lâche ses vérités

Publié

sur



Bientôt un an et demi qu’Antoine Griezmann n’est que l’ombre de lui même au FC Barcelone. Malgré un transfert à 120 M€ largement commenté, un statut de champion du Monde, une association qui laissait entrevoir de belles promesses avec Lionel Messi, le Français n’y arrive pas. Ses 17 buts et ses 5 passes décisives en 58 rencontres toutes compétitions confondues sous le maillot des culés apparaissent comme bien maigres comparés à son rendement à l’Atlético de Madrid, où il était tout simplement le joueur phare de son équipe. Jusque-là, il laissait son entourage, son club ou même Didier Deschamps s’exprimer sur sa situation qui ne convient à personne, ou même sur son avenir en Catalogne.

La suite après cette publicité

Cette fois, après une défaite du Barça sur la pelouse des Colchoneros ce week-end (1-0) où il est à nouveau apparu emprunté, l’attaquant de 29 ans a décidé de se présenter devant les micros de la chaîne Movistar en Espagne. «Je ne voulais pas parler, hormis sur le terrain. Mais je crois que c’est l’heure de mettre les choses à leur place. Ça fait longtemps que je supporte des choses, des commentaires et ça suffit » prévient-il d’emblée, avant de revenir sur sa fausse arrivée en 2018, puis son transfert définitif un an plus tard. «Léo m’a dit qu’il était déçu que je ne sois pas venu en 2018 car il avait en plus fait des commentaires publiques. Ensuite, il m’a expliqué qu’il était content de me voir à Barcelone. (…) Il m’a dit qu’il était à « mort » avec moi.»

Griezmann n’a de problème avec personne au Barça

Le joueur de 29 ans reconnaît qu’il n’est pas au mieux depuis son transfert. Après 5 ans dans un même club au service du collectif, il voit son adaptation être compliquée par la crise sanitaire et la valse des entraîneurs (3 depuis son arrivée). «Valverde m’a demandé de jouer à gauche et d’aller dans l’espace, parfois de prendre l’intérieur, pour libérer l’espace et le couloir de Jordi Alba. C’est lui qui m’a donné l’opportunité de venir ici. J’ai beaucoup de respect pour lui. J’ai ressenti sa confiance. Avec Setién, j’ai appris dans les sorties de balle. Nous avions une relation normale», se souvient le Français, balayant au passage les rumeurs d’une brouille après une rencontre contre l’Atlético en juin dernier (2-2) où il est entré en toute fin de match.

Vient alors le moment d’évoquer Lionel Messi, celui qui fait la pluie et le beau temps au Barça, et demande une trêve de la part des médias et des fans blaugranas. «J’ai dit à Leo que je parlerais (à la presse), même si je n’aime pas ça, pour clarifier les choses. J’ai besoin d’un peu d’aide de tout le monde, des fans, du club. Celle de mes coéquipiers, je l’ai déjà. Les fans, les médias eux sont plus difficiles. Dans le vestiaire, tout est super. Qu’ils me laissent tranquille, on travaille. Avec l’entraîneur (Koeman), nous sommes en confiance. Ça ne s’arrête jamais. Quand je ne parle pas, on me demande de parler. Il y a toujours quelque chose à commenter. On ne me laisse jamais tranquille. Si quelque chose ne va pas, comme avec Leo, c’est que je veux partir, ou qu’on va me vendre en janvier. Tous les matins il y a quelque chose» se lamente-t-il, promettant également des jours plus heureux pour lui et le club.

«Je vous demande juste de me laisser un peu au calme»

«C’est difficile depuis deux ans. Mais il y a beaucoup de matchs à jouer et je pense que nous avons le niveau pour gagner des choses importantes. Nous devons réagir et c’est à mon tour de montrer que je suis prêt à jouer pour ce club. Je vais très bien ici à Barcelone. Les joueurs m’ont très bien accueilli. Je veux aider l’équipe. Ils m’ont fait confiance pour que je signe et maintenant je veux rendre cette confiance en aidant l’équipe à gagner. Il n’y a aucun problème avec personne. Je vais vraiment bien et je vous demande juste de me laisser un peu au calme » conclut Griezmann le tout dans un grand sourire comme soulagé d’en avoir terminé avec ce long entretien de presque une heure. Pour celui qui est sous contrat jusqu’en 2024, il s’agit désormais de montrer ses bonnes dispositions sur le terrain et de sortir le Barça de la nasse en Liga (13e).



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Bétis Séville : Aissa Mandi, testé positif au Covid-19

Publié

sur


Le Covid-19 n’épargne pas les cadres de l’équipe nationale d’Algérie ces derniers jours, surtout après leur retour de la sélection. Après Bensebaini et Brahimi, c’est au tour d’Aissa Mandi d’être testé positif.

Le défenseur de Bétis Séville, a été testé positif avant le match qui oppose son club à l’Athletic Bilbao, ce lundi en clôture de la 10e journée du championnat espagnol. Toutefois, selon les informations rendues publiques par son club, il ne présente aucun symptôme.

Le club espagnol, ajoute par ailleurs que tous les autres joueurs de l’équipe ont été testés négatifs.

Comme l’exige le protocole sanitaire, Aissa Mandi a été mis en quarantaine et suivra un traitement.

Ramy Bensebaini avait été testé positif jeudi dernier, à son retour en Allemagne et au sein de son club, le Borussia Mönchengladbach.  Ceci, après le rassemblement avec la sélection algérienne, en vue des matchs des éliminatoires contre le Zimbabwe. Il en était de même pour Yacine Brahimi.



via Africa Top Sports

Continuer La Lecture

Sports

UFOA/A : Le Mali a perdu contre la Guinée à cause du « choc mental » lié au covid-19 (entraîneur adjoint)

Publié

sur


L’équipe des moins de 20 ans du Mali, éliminée du tournoi de qualification de la CAN après sa défaite (1-3) contre celle de la Guinée ce lundi, n’a pu jouer à son niveau pour des raisons extra-sportives liées aux cas positifs au Covid-19 détectés dans son groupe de performance, a soutenu son entraîneur adjoint, Birama Konaté.

« C’était un vrai choc mental pour les enfants, ils ont vécu difficilement la manière dont les choses sont tombées sur la délégation malienne », a expliqué le technicien en conférence de presse. Comme pour toute délégation présente au tournoi, celle du Mali a été soumise à des tests Covid-19 à l’issue desquels 13 cas positifs ont été détectés dont sept joueurs.

Le Mali n’ayant pas pu présenter une équipe de 11 joueurs dont un gardien et 4 remplaçants sur le terrain contre la Guinée Bissau, cette dernière a été déclarée vainqueur en vertu du règlement de la Confédération africaine de football (CAF). Les mêmes règles autorisent toutes les délégations à inscrire 30 joueurs pour le tournoi.

Commentant cette situation, l’entraîneur adjoint du Mali, « le seul rescapé du staff technique malien », a appelé le comité d’organisation à revoir ses textes. « S’il y a une équipe qui doit être protégée dans ce tournoi, c’est celle du Mali qui est champion d’Afrique en titre et qui avait valablement représenté le continent lors de la précédente coupe du monde U20 », a plaidé le technicien malien. Avec la victoire de la Guinée Bissau 1-0 aux dépens de la Mauritanie, le Mali est éliminé de ce tournoi de qualification en même temps que ce dernier pays.

Dans cette poule B, les équipes de la Guinée (deux victoires respectivement contre la Mauritanie 1-0 et contre le Mali 3-1) et celle de la Guinée Bissau (deux succès contre le Mali 2-0 et contre la Mauritanie 1-0) sont qualifiés pour les demi-finales.

 

Avec APSG



via WiwSport

Continuer La Lecture

Suggestion