Suivez-nous

Sports

AS Monaco – PSG : les mots très forts de Presnel Kimpembe

Publié

sur



La suite après cette publicité

13 septembre 2020. Depuis cette date et la défaite contre l’Olympique de Marseille au Parc des Princes (0-1), le Paris Saint-Germain n’avait plus perdu un seul point en Ligue 1. Mais après huit victoire de rang, le club de la capitale est tombé, vendredi soir, sur la pelouse de l’AS Monaco (2-3). Tout avait pourtant bien débuté pour les Parisiens avec un doublé de Kylian Mbappé et une avance de deux buts à la pause. Mais derrière, les joueurs de Thomas Tuchel, qui ont eu deux buts refusés, ont craqué pour finalement s’incliner.

Si Kevin Volland a lui aussi inscrit un doublé, l’Espagnol Cesc Fabregas a offert la victoire aux siens sur penalty. Sur Téléfoot La Chaîne, le défenseur parisien Presnel Kimpembe n’a donc pas caché sa déception : «il n’y a pas d’explication. On fait une bonne première période où tout le monde se craque malgré les fatigues et les pépins physiques. On fait une deuxième mi-temps catastrophique, inadmissible même. On n’a pas le droit de faire une deuxième mi-temps comme ça avec l’équipe et la talent qu’on a.»

«Il faut vite passer à autre chose»

Cette deuxième période catastrophique du PSG pourrait donc en inquiéter plus d’un. Mais de son côté, l’international français ne l’est pas. «Inquiétant non, parce que c’est le football, ce sont des choses qui arrivent. On doit maintenant se projeter sur le match de mardi. Celui d’aujourd’hui est terminé même s’il se termine de la pire des façons. Il va falloir se relever et lever la tête pour pouvoir espérer autre chose mardi», a poursuivi Presnel Kimpembe.

Le joueur formé au club a ensuite conclu : «c’est de notre faute, ça c’est sûr. C’est une deuxième mi-temps vraiment à oublier et il faut vite passer à autre chose parce que ce n’était pas possible ce soir.» Pas question de chercher des excuses donc côté parisien. Mais mardi soir, lors de la réception du RB Leipzig en Ligue des Champions, il ne faudra pas se manquer après avoir déjà chuté à deux reprises en trois journées de C1…



via Foot Mercato

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Ligue des Champions : Le Başakşehir et Demba Bâ pulvérisés à Old Trafford

Publié

sur


Manchester United a profité de la venue de l’Istanbul Basaksehir à Old Trafford pour s’offrir un véritable festival offensif.

Pusillanime en Championnat, manchester United l’est beaucoup moins en Ligue des Champions. Le club mancunien a largement corrigé l’Istanbul Basaksehir alors que le PSG défiait le RB Leipzig dans une rencontre capitale pour la survie européenne du champion de France dans l’autre match du groupe.

Les Mancuniens entamaient ainsi leur rencontre pied au plancher. Un petit festival de Rashford dès la deuxième minute donnait le ton avant que les locaux ne fassent la différence, comme souvent grâce à Bruno Fernandes. Le milieu de terrain portugais s’offrait ainsi une demi-volée du droit splendide, suite à un corner de Telles mal renvoyé par la défense des visiteurs, pour altérer le tableau de marque dès la 7e minute.

Le cauchemar de Gunok, le portier truc était loin d’être fini. En fait, il venait même juste de commencer. Le gardien de Basaksehir s’offrait ainsi une énorme boulette à la 20e minute, ratant sa sortie des deux poings suite à un centre de Telles et le ballon retombait sur Fernandes, qui n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond pour donner une avance plus substantielle aux Red Devils.

Une avance qui allait encore s’accroître. En effet, accroché par Bolingoli, Rashford s’écroulait suite à une belle ouverture initiale de Lindelof. Rashford se faisait ensuite justice lui-même pour porter le score à 3 à rien. Un score qui allait perdurer jusqu’au repos. Si Basaksehir s’est offert quelques opportunités intéressantes, la formation truque s’est avérée trop fébrile pour bien les exploiter.

Au retour des vestiaires, c’est Cavani qui a tenté de mettre de nouveau au supplice Gunok. Alimenté par Bruno Fernandes sur la droite dans la surface adverse, l’ancien Parisien s’offrait deux bons crochets avant de voir sa tentative déviée en corner par Epureanu.

Mais les Red Devils allaient finir par se relâcher. Ainsi, à un quart d’heure de la fin De Gea repoussait derrière sa ligne une frappe puissante du gauche de Turuc, qui réduisait donc le score. Quelques instants plus tard, sur un tir de Visca, De Gea était sauvé par son montant et l’excès de confiance avait laissé sa place à la fébrilité côté mancunien.

Une fébrilité dont Daniel James allait délivrer les siens sur un contre fatal en toute fin de match. 4-1, score final, excellent résultat avec la manière pour les hommes de Solskjaer.

GOAL



via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

Djibril Sidibé évoque un possible retour en Premier League

Publié

sur



Auteur d’une année satisfaisante la saison passée lors de son prêt à Everton, Djibril Sidibé est aujourd’hui loin d’être au niveau depuis son retour en terres monégasques. S’il a pris part à six matches de championnat cette saison, le latéral droit international français affiche néanmoins à l’image de l’ASM, de grosses lacunes défensives. Malgré cette mauvaise passe, Monaco est 4e de Ligue 1 et joue pour son plus grand bonheur, les premiers rôles cette saison. Suffisant pour s’installer de nouveau dans la durée au sein du club de la Principauté ? Difficile d’y croire si on écoute ce qu’a dit le natif de Troyes lors d’un entretien accordé à l’Équipe, ce mercredi. «J’ai hâte d’ailleurs de retourner en Angleterre, dans un avenir très proche» a ainsi confié l’intéressé avant d’évoquer sa situation à Monaco.

«Pour l’heure, je suis un joueur de Monaco. Sauf à ce que le club me dise qu’il ne compte plus sur moi, je ne me vois pas partir tout de suite. Je suis encore sous contrat avec l’ASM jusqu’en juin 2022. 2022, c’est presque demain. Maintenant, si un club, à l’avenir, me propose un projet à la hauteur de mes ambitions, je l’étudierai, évidemment. Mais ce n’est pas le moment de se disperser. Si je devais rester très longtemps à Monaco, cela m’irait aussi très bien. Quand on est sportif de haut niveau, on aspire forcément à affronter les meilleurs de sa discipline. L’Angleterre reste la référence dans notre sport. Cela reste le championnat numéro 1. Même s’il y a trois ou quatre très gros clubs en Espagne, que le championnat allemand a beaucoup évolué ces dernières années et que l’Italie a également de bons atouts. L’important, à l’avenir, pour moi, sera de trouver le projet cohérent qui mettra en avant mes qualités physiques et techniques» a-t-il conclu. Un avenir encore bien flou pour le joueur de 28 ans qui semble toutefois pencher vers la Premier League.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Laurent Weber : « Alfred Gomis est un gardien complet »

Publié

sur


Recruté cet été pour pallier le départ d’Edouard Mendy à Chelsea, Alfred Gomis compte zéro clean-Sheet sur les sept matches qu’il a joués avec Rennes.

Néanmoins, pour Laurent Weber, son coach spécifique pendant une saison à Dijon, c’est « compliqué pour l’équipe entière, pas que pour Alfred (Gomis). Je ne le trouve pas en baisse de régime. C’est un garçon qui sait ce qu’il veut, il sait où il veut aller. C’est un leader, il communique beaucoup sur le terrain, il est présent dans sa gestion corporelle. C’est un gardien complet. »

Son équipe éliminée en Ligue des Champions malgré sa bonne performance hier face à Chelsea, Mendy a sauvé Rennes sur une reprise de Mount, à 0-1 (29e), et répond présent devant Werner sur le but de Giroud (91e).

 

wiwsport.com



via WiwSport

Continuer La Lecture

Suggestion