Suivez-nous

Sports

Analyse: Pourquoi Pep Guardiola veut absolument Kalidou Koulibaly dans son effectif

Publié

sur

Manchester City n’a pas été assez bon au cours de la saison écoulée, l’attaque de l’équipe de Pep Guardiola a été plus forte que jamais mais du côté défensif, la formation d’Etihad est apparue fragile et vulnérable selon cette analyse de manchester evening news.

Les limites de la défense (2019-2020)

Cependant, malgré la constance défensive affiché la plupart du temps, les adversaires ont pu la percer la défense et la battre ces derniers temps, en particulier depuis que Vincent Kompany est parti et que Fernandinho a été éloigné de son rôle de milieu de terrain défensif habituel. Les arrières centraux sont chargés de gérer les grands espaces en raison de la marque offensive du football qui est généralement présentée, avec un exemple ci-dessous. Une erreur est tout ce qu’il faut à City pour concéder.

Les buts attendus par coup – qui offrent un aperçu de la façon dont les tentatives d’une équipe ont tendance à être claires en moyenne – classent City parmi les pires de la Premier League lorsqu’il s’agit d’empêcher les adversaires de faire des tirs qui ne sont pas difficiles à conclure. Ils ne font qu’en moyenne sept tirs par match, mais lorsqu’ils se matérialisent, ils ont tendance à être proches du but et relativement faciles à convertir.

Les exigences du système de Pep

La responsabilité que Guardiola place sur les épaules de ses défenseurs peut s’avérer trop lourde. Plutôt que de mettre en évidence les forces d’un joueur tout en masquant ses faiblesses, le système exigeant de City a parfois tendance à faire le contraire. Pour faire face au fardeau, les défenseurs de Guardiola doivent être complets. Ils doivent être des contributeurs complets avec vitesse, puissance, présence, sang-froid et capacité technique. Koulibaly est plus dans ce moule que n’importe lequel des défenseurs centraux actuels de City, à l’exception peut-être d’Aymeric Laporte.

Les forces de Koulibaly

Du haut de ses 1.86m , il est très fort et ses manières affirmées indiquent qu’il est bien adapté pour jouer pour une équipe proactive. Koulibaly est rapide sur le terrain et ne devrait pas lutter avec la perspective d’exécuter ses actions défensives à 50 mètres du but sur la ligne médiane. Sa défense 1v1 est mature et, en raison de son jeu rond, il est difficile à battre et ne semble pas avoir beaucoup de faiblesses à cibler par les adversaires.

Ses faiblesses

Sur un autre angle, il est maintenant âgé de 29 ans et ses prouesses aériennes ne sont pas aussi avancées que beaucoup pourraient s’y attendre. Quelque 57 défenseurs centraux ont accumulé plus de 1500 minutes en Serie A cette saison, Koulibaly se classant 30e pour le succès aérien. La saison dernière, 54 joueurs ont formé l’échantillon, Koulibaly se classant 32e. Sur la base de ces chiffres, il est un peu plus que la moyenne dans les airs, mais Guardiola espère que sa capacité à gérer les situations lorsque le ballon est au sol fera une différence suffisante, City concédant trop souvent des contre-attaques récentes.

Koulibaly, la solution de la saison 2020-2021

En fin de compte, en raison de la philosophie idéaliste de Guardiola dont il ne veut pas s’écarter, il est essentiel que ses défenseurs centraux en particulier soient capables de faire face de manière isolée. Koulibaly – bien qu’il coûtera cher et pourrait dépasser son apogée – peut offrir suffisamment à court terme pour s’attaquer au problème de City de souffrir de moments malgré sa domination générale sur les procédures. S’il est signé, l’homme de Naples pourrait être la solution dont Guardiola aspire.

 

wiwsport.com

L’article Analyse: Pourquoi Pep Guardiola veut absolument Kalidou Koulibaly dans son effectif est apparu en premier sur wiwsport.

via WiwSport

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

l’OL aurait bouclé le transfert de Facundo Pellistri

Publié

sur



Depuis plusieurs jours, l’Olympique Lyonnais essaye d’obtenir le transfert de Facundo Pellistri, l’actuel élément offensif de Peñarol et priorité de Juninho, le directeur sportif du club rhodanien. En début de semaine, les médias uruguayens expliquaient que les Lyonnais étaient en train de finaliser la transaction mais il restait encore un détail à régler. Finalement, les parties seraient tombées d’accord.

D’après les informations de Canal +, dévoilées à la mi-temps du match OM-Metz (5e journée de Ligue 1), les Gones auraient bouclé l’arrivée de l’attaquant de 18 ans. Le transfert serait de 5 millions d’euros, plus 2M€ de bonus. La formation lyonnaise tient donc, peut-être, le remplaçant de Bertrand Traoré, parti à Aston Villa et qui évoluait sur l’aile droite, comme l’Uruguayen.



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Marcos Paulo testé positif au coronavirus

Publié

sur



À la recherche d’un attaquant, l’Olympique de Marseille a mis la main sur Luiz Henrique il y a quelques jours. Mais en début de semaine, le nom de Marcos Paulo (Fluminense) a aussi été associé au club phocéen et pour le moment, l’avant-centre brésilien n’a pas signé.

La suite après cette publicité

Toujours à Rio de Janeiro, le joueur de Fluminense n’est en tout cas pas prêt de bouger. Le club brésilien a en effet publié un communiqué pour annoncer que cinq joueurs avaient été testés positifs au Covid-19, dont Marcos Paulo. Le joueur de 19 ans va donc devoir s’isoler quelque temps.





via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Grèce: Sans Ba, Cissé titulaire, Olympiakos s’impose (2-0)

Publié

sur


Le champion en titre réussi un 2/2. Olympiakos s’est défait de  Panetolikos ce samedi (2-0).

Absent de la première journée, Pape Abou Cissé était titularisé lors de cette rencontre comptant pour la deuxième journée. Ousseynou Ba est resté sur le banc. Olympiakos, à domicile, s’est imposé (2-0). Le club grec est leader du classement après cette deuxième victoire.



via WiwSport

Continuer La Lecture

Suggestion