Suivez-nous

Sports

Alexandre Mendy intéresse le Stade Malherbe de Caen

Publié

sur


Une nouvelle aventure se profile pour Alexandre Mendy. Prêté par Bordeaux à Brest la saison dernière, l’attaquant de 26 ans pourrait quitter les Girondins définitivement, cette fois, pour la Ligue 2.

A en croire Téléfoot, le joueur d’origine sénégalaise plait au Stade Malherbe de Caen. Le club aimerait avoir Mendy dans le cadre d’un transfert définitif.

Prêté au Stade brestois la saison dernière, Alexandre Mendy devrait encore évoluer loin des Girondins de Bordeaux. Cette fois, l’attaquant de 26 ans pourrait définitivement quitter le FCGB pour la Ligue 2.

Arrivé à Bordeaux en provenance de l’En Avant Guingamp en 2017, Mendy est dans sa dernière année de contrat. Il est estimé à environ 1,8 million d’euros.



via Africa Top Sports

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Finale conf. Est – Les Boston Celtics de Tacko Fall se réveillent enfin face au Miami Heat (2-1)

Publié

sur


En tête au score de la première à la dernière minute (117-106), les Boston Celtics reviennent à deux victoires à une contre Miami en finale de la conférence Est.

Une engueulade et ça repart. Tel pourrait être le résumé des 48 dernières heures des Boston Celtics. Deux jours après une vive « discussion » dans le vestiaire qui faisait suite à leur deuxième défaite consécutive en finale de la conférence Est contre le Miami Heat, les Celtics ont pris le match 3 par le bon bout et mené au score de bout en bout (117-106) pour se relancer dans cette série (2 victoires à 1).

Dès les premières minutes, il a été clair que Boston, qui a récupéré Gordon Hayward samedi, allait faire preuve de beaucoup plus d’agressivité dans le jeu. « Ils ont joué avec bien plus de force que lors des deux premiers matches », a reconnu Erik Spoelstra, l’entraîneur du Heat, au micro d’ESPN. Dans le premier quart-temps, ils ont mis l’accent à l’intérieur avec dix-huit points dans la peinture contre seulement quatre à Miami.

Et dans la deuxième période, c’est leur défense qui a permis de creuser l’écart. Avec une première séquence de trois minutes (17e-19e) avec deux contres et une interception (aboutissant à 7 points). Puis une seconde d’une minute (23e) où deux interceptions et un long rebond sur un trois points de Miami ont offert six points en contre-attaque et fait grimper l’écart à +10 (58-48).

Quatre jours à attendre avant le match 4…

Avec un Goran Dragic beaucoup moins en verve que lors des deux premiers matches (2 sur 10 au tir, pour 11 points, et 5 pertes de balle et un plus/minus de -29 !), le Heat n’a pas pu réagir, laissant Boston prendre jusqu’à 20 points d’avance (100-80, 41e). Bam Adebayo a bien tenté de relancer son équipe (27 points, 16 rebonds) mais il ne restait qu’une petite minute à jouer lorsque l’écart est repassé pour la première fois sous la barre des dix points. Bien trop tard pour une équipe limitée à 27 % de réussite à trois points.

Côté Boston, Jaylen Brown et Jayson Tatum ont signé un match référence avec respectivement 26 et 25 points (plus 14 rebonds et 8 passes décisives pour ce dernier). Kemba Walker a également répondu présent (21 points à 8 sur 16 au tir) alors que Marcus Smart s’est illustré dans un registre différent de ses play-offs jusque-là : six passes décisives (et 20 points) mais pas le moindre panier à trois points (et seulement 2 tirs primés tentés). Une formule qui semble gagnante face à la défense de Miami qui avait beaucoup gêné les Celtics avec sa zone par moments.

Boston et Brad Stevens, son coach, ayant réussi à s’adapter aux problèmes posés par Miami, c’est désormais au tour d’Erik Spoelstra d’essayer de trouver des solutions. L’entraîneur du Heat bénéficie d’un petit coup de main du destin dans cette perspective. ESPN, diffuseur de la finale de la conférence Est, préfère conserver le Monday Night Football (foot US) lundi en prime-time et a repoussé le match 4 à mercredi laissant quatre joueurs au technicien floridien pour préparer sa riposte.





via WiwSport

Continuer La Lecture

Sports

OGC Nice-PSG : les compositions officielles

Publié

sur



Quatre jours après avoir arraché un premier succès face à Metz, le PSG repart au combat, toujours avec la gueule cassée. Le champion de France bricole encore, en déplacement à Nice ce dimanche (match à suivre en live commenté, coup d’envoi à 13h). À nouveau privé de nombreux éléments pour cause de suspension (Neymar, Paredes, Kurzawa et Diallo) d’un pépin physique (Kehrer) et d’une longue blessure (Bernat), Thomas Tuchel va innover pour la 4ère fois en autant de matches cette saison. Le technicien allemand récupère toutefois Florenzi, Verratti et Mbappé. Dans le 4-4-2 prévu par Tuchel, le champion du monde démarre sur le front de l’attaque, aux côtés de Icardi. Navas enchaîne une seconde titularisation, alors qu’en défense, pas de surprise, au vu des forces en présence. Florenzi et Bakker occuperont les côtés alors que le duo Marquinhos-Kimpembe sera présent dans l’axe. Sur les ailes du milieu de terrain, on retrouve l’étincelant Di Maria et Draxler, alors qu’au centre Verratti est associé à Gueye.

La suite après cette publicité

Du côté des Aiglons, on a quelques soucis. Patrick Vieira déplore les absences de Nsoki, Dolberg et Claude-Maurice, tous testés positifs au covid-19. Il aligne au coup d’envoi un 4-3-3 avec Benitez dans le but, une défense composée d’Atal, Pelmard, Dante et Lotomba qui prend la place de Kamara au poste de latéral gauche. L’ancien Rémois est pressenti pour démarrer un cran plus haut pour accompagner Lopes et Gouiri en attaque. Enfin, Nice devrait retrouver le même milieu que lors de la défaite à Montpellier, à savoir Thuram, Schneiderlin et Lees-Melou.

Les compositions officielles :

Nice : Benitez – Atal, Pelmard, Dante, Lotomba – Thuram, Schneiderlin, Lees-Melou – Lopes, Gouiri, Kamara

PSG : Navas – Florenzi, Marquinhos, Kimpembe, Bakker – Di Maria, Verratti, Gueye, Draxler – Icardi, Mbappé





via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Sports

Martin Odegaard enfin prêt pour le Real Madrid, l’Italie salive pour le duo Pirlo-CR7

Publié

sur



La suite après cette publicité

L’éclosion de Martin Odegaard est attendue à Madrid

Ce dimanche, le champion en titre de la Liga fait ses grands débuts face à la Real Sociedad. Le retour à la compétition du Real Madrid est très attendu par la presse madrilène. En effet, comme l’explique As, il faut «faire un pas vers le champion» et remettre en route la machine à gagner. «Madrid commence la défense de son titre à Anoeta. Odegaard est le nouveau visage des Merengues, David Silva, celui de la Sociedad», indique le quotidien. De son côté, Marca met en avant celui qui doit enfin briller cette saison avec la tunique blanche : Martin Odegaard ! Prêté à la Sociedad la saison dernière, le Norvégien voit enfin Zidane compter sur lui. Le journal ne s’y trompe pas et voit «le champion, plus Odegaard» ! C’est la seule nouveauté dans l’effectif madrilène cette saison car le club de Florentino Pérez a été très sage sur le mercato et a essentiellement cherché à dégraisser un effectif très fourni. Odegaard doit lui répondre aux attentes cette saison et sera un élément clé pour Zidane.

L’Italie veut voir le duo Pirlo-Ronaldo à l’œuvre

En Italie, là aussi le champion en titre entre en scène face à la Sampdoria ! Et ce qui fait la Une de Tuttosport ce matin, c’est le duo Andrea Pirlo – Cristiano Ronaldo ! Avec ces deux là, tout est réuni pour faire une grande saison. Et c’est carrément, «les portes ouvertes» pour le quotidien turinois. D’ailleurs, le journal souligne que pour cette rencontre, il y aura un millier de supporters au stade, ce qui se rapproche d’«un retour à la normalité». En tous cas, si CR7 est là, l’équipe de Pirlo n’a toujours pas d’avant-centre. Le dossier Edin Dzeko est toujours bloqué par celui d’Arkadiusz Milik et son bras de fer avec le Napoli indique encore Tuttosport. Quoiqu’il en soit, la Vieille Dame doit bien commencer cette saison et peut compter sur un Cristiano Ronaldo plus motivé que jamais.

La défaite de Manchester United fat les gros titres

De l’autre côté de la Manche, Manchester United a manqué son entrée en Premier League hier. En effet, les Red Devils se sont inclinés sur leur pelouse face à Crystal Palace. Forcément, cela fait la Une du Manchester Evening News qui parle ce matin de «point de désaccord», après un penalty à retirer suite à une décision controversée de la VAR. Pour leur premier match de championnat, les hommes d’Ole Gunnar Solskjær sont passés au travers et ont été punis par un Wilfried Zaha en pleine forme comme l’indique le quotidien local. De son côté le Daily Mail est un peu plus virulent et explique que «Manchester est furieux contre l’arbitrage vidéo» ! A Tottenham, le prêt de Gareth Bale a été officialisé hier ! Le Daily Telegraph pointe la mentalité de champion du Gallois qui a largement garni son armoire à trophée avec le Real Madrid. Et l’attaquant veut désormais en faire profiter les Spurs et affiche ses ambitions : «Bale veut mettre fin à la disette de trophée de Tottenham, qui dure depuis 12 ans.»



via Foot Mercato

Continuer La Lecture

Suggestion