Déjà l’heure d’un premier bilan pour Vahid Halilhodzic. A l’issue de son premier rassemblement comme sélectionneur du Maroc ponctué d’un match nul pénible face au Burkina Faso (1-1) et d’une courte victoire face au Niger (1-0) à chaque fois en amical, le technicien franco-bosnien a dressé un constat très sombre.

«C’est une période compliquée pour le football marocain, tout le monde est mécontent et c’est normal. Il faut bien réfléchir et construire un groupe compétitif qui peut amener des résultats», a d’abord expliqué l’ancien entraîneur du FC Nantes avant de tenir des propos qui vont faire parler. «L’objectif c’est la Coupe du monde. Aujourd’hui, l’équipe du Maroc n’a aucune chance de se qualifier pour la Coupe du monde, je vous le dis. Tout le monde doit accepter cette vérité qui fait toujours très mal. On va essayer de changer ça, mais ça ne sera pas pour demain.»

Globalement pas satisfait par les performances des joueurs présents lors de ce rassemblement, Halilhodzic a prévenu qu’il va modifier le groupe dans les grandes largeurs le mois prochain. Des éléments comme Benatia, Saiss et Belhanda (blessés), Boussoufa, El Ahmadi et Da Costa (non convoqués) et Hakimi, Mazraoui et En-Nesyri (laissés à disposition des U23) devraient en profiter pour signer leur retour.

Afrik-Foot

Auteur

Laisser un commentaire