Le comité local d’organisation de l’Afrobasket 2019 a tenu une conférence de presse à la veille du début des joutes. Occasion pour le pays hôte de la 24e édition de faire le point sur les préparatifs de la compétition.

Désigné pays hôte de l’Afrobasket féminin, le Sénégal, notamment le comité d’organisation local se dit prêt pour le démarrage des activités. Le président du CLO Babacar Ndiaye, président de la FSBB et le directeur de la Haute Compétition Souleymane Boun Daouda Diop ont fait face à la presse, ce jeudi.

« Nous sommes fin prêt. Toutes les dispositions sont prises en ce qui concerne l’hébergement, le transport des équipes. Je peux vous assurer que le samedi, on pourra démarrer sans aucun problème. Le Mali, le Cap vert, le Cameroun et la Côte d’Ivoire logent dans le même hôtel. L’Egypte et la Tunisie cohabitent, le Nigeria et le Kenya qui n’est pas arrivé sont ensemble. La RD Congo, le Mozambique et l’Angola sont ensembles. Toutes les équipes sont arrivées actuellement à l’exception de la RD Congo, le Kenya et le Mozambique » informe Mr Ndiaye qui s’est réjouit de la bonne organisation du tournoi de Dakar leur permettant d’avoir un aperçu du déroulement de la prochaine étape qui va durer 8 jours.

Sur demande de la Fiba, le Sénégal a accepté d’organiser l’Afrobasket 2019. Une décision prise en amont avec l’Etat il y’a deux mois. Un délai certes court, mais avec l’appui du secteur privé et public, la FSBB a presque bouclé son budget.

« Le budget de la prise en charge de l’équipe nationale tourne autour de 400 millions. Celui de l’organisation va peut être tourner aux alentours de 700 millions ou 800 millions, les droits d’organisation y compris. Nous espérons qu’elle sera bouclé dans un court délai » informe le comité local.

La compétition aura lieu au palais des sports Dakar Arena, inauguré il y’a un an. L’infrastructure compte 15000 places et se trouve à 32 km de la capitale. La FSBB en partenariat avec la société Dakar Dem Dikk a mis à la disposition des supporters 30 bus pour les transporter gratuitement au Dakar Arena. Toutefois, le comité local d’organisation est entrain de trouver des solutions pour remplir la grande salle.

« Nous avons un public de basket qui tourne autour de 10000 personnes. On a fait l’expérience avec le Stadium Marius Ndiaye. Mais si le président de la République se déplace pour la cérémonie d’ouverture ou si nous jouons la finale, qui sont des jours exceptionnelles, nous prendrons les dispositions pour diminuer les prix des billets, et cela drastiquement, pour remplir la salle. »

En organisant l’Afrobasket 2019, la fédération a pour objectif de reprendre le titre perdu en 2017 face au Nigéria.

« Mon favori est le Sénégal. Comme je le dis nous organisons pour gagner. D’autres équipes vont venir avec le même but. Ce ne sera pas facile mais notre objectif est la reconquête du titre. Le Nigéria a une bonne équipe comme le Sénégal maintenant c’est le résultat sur le terrain qui va compter. »

wiwsport.com

DakarXibar avec WiwSport