Suivez-nous

Actualité

Rébellion au sein de la famille religieuse de Mbeuleukhé : Aliou Dia viré par le nouveau khalife

Publié

sur

Rébellion au sein de la famille religieuse de Mbeuleukhé : Aliou Dia viré par le nouveau khalife
Aliou Dia n’est plus le porte-parole de la famille religieuse de Mbeuleukhé. Il a été remplacé à ce poste par son antagoniste et frère rival, Habib Dia. Ses propos jugés « déplacés » contre le nouveau khalife lors de la cérémonie du huitième jour du  rappel à Dieu du défunt khalife Eladji Moussa Dia,  l’ont emporté. Le nouveau khalife a pris cette décision hier lundi à son domicile devant plusieurs membres de la famille, deux semaines après son intronisation.
Interpellé, Aliou Dia révèle qu’il a démissionné le jour où Eladji Moussa Dia s’est éteint. Selon lui, c’est le défunt khalife qui l’avait nommé porte-parole de la famille pendant plus de trente ans. Après sa mort, il ne juge plus opportun de continuer cette mission, a indiqué le désormais ex porte-parole de Mbeuleukhé.
Il faut signaler que depuis un peu moins de dix ans, l’ex porte-parole Aliou Dia et une frange de la famille ne parlent plus le même langage. Deux gamous parallèles sont organisés chaque année. Le camp d’Aliou Dia et celui d’Habib Dia se regardent toujours en chiens de faïence.
Pour preuve, lors de la cérémonie du huitième jour  du rappel à Dieu du défunt khalife Eladji Moussa Dia, les deux camps avaient refusé de se retrouver sous une même tente pour accueillir les hôtes qui venaient présenter leurs condoléances.

via Sanslimites

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

BAVURE POLICIÈRE – UN APPRENTI GRIÈVEMENT BLESSÉ PAR UN AGENT DE LA CIRCULATION

Publié

sur




Un policier, en service au poste de Sicap Mbao, au rond-point Mame Diarra de Fass Mbao a assommé d’un coup d’objet contondant un jeune apprenti-chauffeur, qui s’est brusquement affalé sur la chaussée. Selon « Les Echos » comme si cela ne suffisait pas, le flic a donné un violent coup de pied au garçon inerte sur le sol.

D’après le journal, le seul tort de la victime est d’avoir interdit au limier d’insulter son frère, qui ne portait pas de masque dans le car-rapide. « L’agent l’a interpellé et lui a demandé son masque. Ce dernier avoue son forfait, bat sa coulpe et lui rétorque détenir son masque par-devers lui, mais sans pour autant le montrer au policier. L’homme en tenue s’est senti nargué et, il s’est mis à abreuver d’insanités le récalcitrant. Le jeune frère de celui-ci peste, intervient et interdit l’agent d’insulter son grand frère. Piqué au vif par cette marque, le policier donne un violent coup à l’apprenti-chauffeur avec un objet contondant. Ce dernier s’écroule brusquement », raconte-t-on dans le journal qui a interrogé des témoins oculaires des faits.

Puis, quand des témoins se sont ouvertement indignés en critiquant l’attitude du policier, un autre agent de police est venu à sa rescousse, en brandissant une pompe à gaz asphyxiant tirée de leur véhicule, et a pulvérisé dans l’air. Un des témoins a été conduit au poste de police pour audition tandis que l’apprenti-chauffeur, gravement blessé et inerte, a été acheminé en catastrophe à l’hôpital par les sapeurs-pompiers.

EMEDIA



Dakarbuzz

Continuer La Lecture

Actualité

Un camion de phosphate se renverse sur le péage

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Arrêt sur image: Pape Sidy Fall en mode crane rasé « Ndèl Bou Set Wicc »

Publié

sur






Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion