Suivez-nous

Actualité

« Opposant de circonstances » : Ousmane Sonko s’en prend-t-il à Bougane Gueye Dany ?

Publié

sur




Le chef de file de Pastef, Ousmane Sonko, a fait face à la presse ce lundi à Ziguinchor, après une tournée qui l’a mené dans différents quartiers de la ville du sud, victimes d’inondations lors des dernières pluies. Ousmane Sonko qui est revenu sur les attaques orchestrées par d’anciens candidats à la présidentielle après sa sortie dans la banlieue, n’y est pas allé de main morte, il a lancé des piques empoisonnées à ses détracteurs.

« Certains opposants de circonstance avancent qu’on ne devait pas profiter de notre visite pour dénoncer l’échec du gouvernement dans la gestion des inondations, alors que le président avait dit qu’avec son plan tous les problèmes étaient derrière nous. On se demande ce qu’ils veulent réellement, cette opposition de Macky, créée de toutes pièces, financée pour guetter la moindre sortie de Pastef. Mais les Sénégalais sont avertis car ils ne leur ont même pas donné l’opportunité de franchir le cap des parrainages », a lancé Ousmane Sonko.

Le député de revenir à la charge pour clarifier la démarche de Pastef et demander aux citoyens d’être plus exigeants avec les politiques, « partout, ils avancent qu’Ousmane Sonko n’a rien donné aux sinistrés, il vient avec des discours les mains vides, on leur rappelle que toutes nos donations se font dans la pudeur et le désintéressement total. À Keur Massar, une enveloppe a été octroyée aux populations à l’abri des caméras, et c’est comme cela qu’on fonctionne. Les populations doivent forcer les élus à régler leurs problèmes structurels et non à leur distribuer des miettes dérobées des deniers publics ».

En marge de la visite, le Pastef a mis sur la table une somme d’un ( 1) million de francs Cfa pour le lancement d’un fonds et 75 tonnes de ciment pour aider à la reconstruction des maisons détruites par les inondations à Ziguinchor, Bignona et Nyassia.

senenews



Dakarbuzz

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

BAVURE POLICIÈRE – UN APPRENTI GRIÈVEMENT BLESSÉ PAR UN AGENT DE LA CIRCULATION

Publié

sur




Un policier, en service au poste de Sicap Mbao, au rond-point Mame Diarra de Fass Mbao a assommé d’un coup d’objet contondant un jeune apprenti-chauffeur, qui s’est brusquement affalé sur la chaussée. Selon « Les Echos » comme si cela ne suffisait pas, le flic a donné un violent coup de pied au garçon inerte sur le sol.

D’après le journal, le seul tort de la victime est d’avoir interdit au limier d’insulter son frère, qui ne portait pas de masque dans le car-rapide. « L’agent l’a interpellé et lui a demandé son masque. Ce dernier avoue son forfait, bat sa coulpe et lui rétorque détenir son masque par-devers lui, mais sans pour autant le montrer au policier. L’homme en tenue s’est senti nargué et, il s’est mis à abreuver d’insanités le récalcitrant. Le jeune frère de celui-ci peste, intervient et interdit l’agent d’insulter son grand frère. Piqué au vif par cette marque, le policier donne un violent coup à l’apprenti-chauffeur avec un objet contondant. Ce dernier s’écroule brusquement », raconte-t-on dans le journal qui a interrogé des témoins oculaires des faits.

Puis, quand des témoins se sont ouvertement indignés en critiquant l’attitude du policier, un autre agent de police est venu à sa rescousse, en brandissant une pompe à gaz asphyxiant tirée de leur véhicule, et a pulvérisé dans l’air. Un des témoins a été conduit au poste de police pour audition tandis que l’apprenti-chauffeur, gravement blessé et inerte, a été acheminé en catastrophe à l’hôpital par les sapeurs-pompiers.

EMEDIA



Dakarbuzz

Continuer La Lecture

Actualité

Un camion de phosphate se renverse sur le péage

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Arrêt sur image: Pape Sidy Fall en mode crane rasé « Ndèl Bou Set Wicc »

Publié

sur






Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion