Suivez-nous

Actualité

Non, Abdou Karim Fofana est bien partisan d’un « Sénégal Un » !

Publié

sur


Depuis la fameuse déclaration du député Aliou Dembourou Sow, l’on note  tout une levée de boucliers contre lui et certains vont jusqu’à vouloir porter le bonnet d’âne à tout un régime. En mal d’arguments valables et de programmes politiques cohérents, des (ir) responsables de l’opposition, aidés par des activistes en mal de renommée, envahissent l’espace politique pour tirer les ficelles. Ces gens-là là ignorent tout du Sénégal et, mieux,  de ses réalités. Je tiens à dire que notre pays n’est ni le Rawanda, encore moins, le Togo ou le Congo. Il est construit sur un socle culturel et cultuel que ne sauraient réduire en charpie de simples déclarations d’intention.
Réagissant  au boucan suscité par les propos jugés attentatoires du Président du Conseil départemental de Ranérou-Ferlo, aux ondes d’une radio de la place, le ministre de l’Urbanisme du Logement et de l’Hygiène Publique, Monsieur Abdou Karim Fofana,  a simplement voulu repréciser la pensée de son frère de parti. Loin de lui l’idée de vouloir soutenir  l’apologie de la violence ni  de jouer l’adepte d’un ethnicisme de mauvais aloi(comme ont voulu le faire qualifier, ainsi, le camp d’en face), susceptibles de basculer le Sénégal dans le brasier de la guerre.
Le Sénégal a une profonde tradition de paix sociale et de concorde nationale. Le Président Macky qui est l’illustration parfaite de cette bonne entente, voire  de cette symbiose, cette  dynamique d’ensemble pour que son peuple uni comme à-tu-et- à-toi, s’évertue à faire voguer « Sunugaal » vers les rivages de l’émergence. Il n’acceptera jamais qu’on brûle notre héritage commun. AKF, un des plus fidèles parmi ses fidèles , ne trahit nullement ce pacte séculairement cimenté .Tant pis aux vaticinations haineuses de certains démons assoiffés de…sang !



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Sénégal : 20 migrants meurent après l’explosion de leur pirogue

Publié

sur


A Pikine, quartier de Saint-Louis, le désarroi est à son comble, suite à un nouveau drame de l’immigration clandestine. La pirogue des candidats a explosé en pleine mer, faisant plus de vingt morts. 51 personnes ont été secourues à la suite de cet incendie.

Pas plus tard qu’avant-hier, la marine nationale, dans le cadre de l’opération Frontex, a intercepté deux pirogues remplis de migrants clandestins, selon un communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des Armées (DIRPA). Lequel signalait que la première embarcation a été interceptée vers 05 heures du matin à une cinquantaine de kilomètres au large de Dakar, la capitale sénégalaise, avec 111 candidats à l’immigration irrégulière à bord, tous des hommes dont des mineurs, qui ont été débarqués et remis à la police.

La seconde pirogue, concernant le drame, a été découverte à 09 h 30, par des patrouilleurs espagnols, à 80 kilomètres au large de Mbour, toujours au Sénégal, suite à un incendie qui s’est déclaré au bord de la pirogue. Les patrouilleurs leur ont apporté les premiers secours avant d’informer la marine nationale. C’est ainsi que 51 personnes ont été secourues. D’autres pirogues, présentes sur les lieux, ont aidé au débarquement. Des recherches avaient été entamées pour retrouver d’éventuels corps sans vie.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Absence de porte-parole à Tivaouane : La réponse de Mansour Sy Djamil

Publié

sur


« C’est du ressort du khalife général, c’est à lui d’en décider, quand il jugera opportun de le faire il le fera. Pendant très longtemps ni le khalife général des mourides ni le khalife général des tidianes n’avaient pas de porte-parole », coupe, court, le député Serigne Mansour Sy Djamil, invité du Jury du dimanche de Iradio.

Comme pour dire que l’absence de porte-parole du khalife n’impacte pas sur le fonctionnement de la confrérie. Mansour Sy Djamil souligne, néanmoins, que le défunt porte-parole sur qui il ne tarit pas d’éloges, jouait un rôle clé du fait de son expérience et de son parcours.

Pape Malick Sy dit-il, était, « pendant 40 ans, à l’ombre de Cheikh Ahmed Tidiane, de par son intelligence, de par la connaissance qu’il avait de ce monde. Et c’est Pape (Malick) Sy qui était tout le temps à côté de lui. Il avait le savoir-vivre, le savoir-être et le savoir-dire, le savoir-parler. Pape Malick avait ce savoir comme un enjeu de pouvoir non pas pour dominer les gens, mais pour plaire. Et Pape Malick savait plaire », témoigne-t-il.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Ndeye Gueye humilié par son mari#Loy Gala gakha niii#

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion