Suivez-nous

Actualité

Incroyable : Assome Diatta nomme un photographe…conseiller technique du ministre

Publié

sur


Rififi au ministère du Commerce ! Aminata Assome Diatta est accusée par le Syndicat national des agents de l’administration (SYNACOM), de « clientélisme politique exacerbé », à travers le choix de ses collaborateurs.

Ces syndicalistes, dans une déclaration rendue publique, expriment leur incompréhension sur « la nomination du photographe avec un titre de conseiller technique du ministre dans un département en charge du Commerce. » Ce, au moment où « ses collègues commissaires aux enquêtes économiques, trouvés dans le cabinet, ont été maintenus à des positions de conseillers techniques de département. »

La dernière trouvaille de la ministre, « concerne la vague d’affectations de commissaires aux enquêtes économiques basées sur ses humeurs du moment et sans aucune objectivité », enfonce le SYNACOM. Qui épingle, dans la même veine « un tâtonnement et une précipitation dans la gestion de certains dossiers. » A titre illustratif, soutient le syndicat, « ce même ressenti est celui d’une bonne partie de l’opinion publique relayée par la presse notamment dans la gestion de la distribution du pain avec ses projets ’’Jayma mbourou’’ et ’’Jeggé’’ voués à un échec retentissant car d’application impossible, la plupart des star-up ont mis la clé sous le paillasson après quelques semaines de mise en œuvre et d’inactivité. »

Par ailleurs, ses membres alertent sur « une menace de la stabilité sociale par le biais d’une mesures illégale, inédite, unilatérale et sournoise » laquelle « vise à faire bénéficier à des non ayant-droit des avantages portant sur le produit des amendes, pénalités, transactions et confiscations établies en matière de contentieux économique. »

Les syndicalistes invitent, dans ce sillage, le corps de contrôle, à exiger un bilan détaillé et justifié du fonds de riposte mis à la disposition du département à l’instar des autres ministères. Et enfin, pour faire face à la situation qui lui est imposée, le SYNACOM entend user de tous les moyens de droit pour le respect des acquis sociaux et la défense des intérêts de ses membres et du consommateur sénégalais.

 

Emedia



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Pape Alé, Mody Niang et L’OFNAC…Qui a menti sur Cheikh Oumar Hanne ?

Publié

sur


Procès : Cheikh Oumar Hanne remporte la première partie de son procès face à Pape Alé Niang et Mody Niang

La justice vient de trancher. L’ancien directeur général du Centre des Œuvres universitaires de Dakar (COUD), actuel ministre de l’Enseignement supérieur Cheikh Oumar Hanne gagne son procès contre le journaliste Pape Alé Niang et Mody Niang, inspecteur de l’Education nationale à la retraite, et ancien membre de l’Office national de répression contre la corruption et la concussion (OFNAC).

Pape Alé Niang avait sorti un ouvrage mettant à nu la gestion de Cheikh Oumar Hanne à la tête du COUD, et citant un rapport de l’OFNAC. Pape Alé Niang et Mody Niang sont ainsi condamnés à trois mois de prison avec sursis, respectivement pour diffamation et complicité de diffamation. L’ancienne Présidente de l’OFNAC, Nafy Ngom Keïta citée dans la plainte déposée par l’ancien directeur général du COUD, elle, se voit pour son cas, le tribunal se déclarer incompétent. Pape Alé Niang, outre de payer chacun 200 000 FCFA d’amende, devront verser solidairement à la partie civile 10 millions FCFA.

Ainsi donc, dans la première partie de cette affaire judiciaire (les avocats de la défense vont interjeter appel), le tribunal donne raison à Cheikh Oumar Hanne. Pourtant, pour sa défense Pape Alé Niang a toujours déclaré s’être contenté d’exploiter le rapport de l’OFNAC qui épingle Cheikh Oumar Hanne alors directeur général du COUD.

Ce qu’il faut retenir de cette première partie de l’affaire judiciaire opposant Cheikh Oumar Hanne à Pape Alé Niang et Mody Niang, c’est que soit, ces derniers ont menti, soit ils se sont rendus coupables d’avoir plagié le rapport de l’OFNAC qui ne devait être rendu public. L’on peut aussi se demander, si l’OFNAC n’avait finalement accusé à tort l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur dans son rapport ? Une affaire à suivre.

La rédaction de Xibaaru



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Révélations sur la mort de Pape Malick Sy : Serigne Moustapha Sy accuse le Khalife des Tidianes d’être à l’origine avec des « fétiches »

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Sa déclaration envers Serigne Babacar Sy Mansour, actuel Khalife des Tidianes a surpris plus d’un. Aux champs des courses où il a organisé son Gamou, le guide moral des Moustarchidines wal moustarchidati, Serigne Moustapha Sy, a fait de graves révélations contre le Khalife des Tidianes.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

(vidéo): Mort de Pape Malick Sy- Serigne Moustapha Sy accuse le Khalife des Tidianes

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion