Suivez-nous

Actualité

Gamou 2020 : Regardez l’arrivée spectaculaire de Serigne Moustapha Sy (Vidéo)

Publié

sur


Serigne Moustapha Sy est bien arrivé à Tivaouane pour la célébration du Gamou édition 2020. Le guides des Moustarchidines a été accueilli par une foule en transe. Les talibés étaient tellement excités de voir leur marabout qu’ils en ont oublié les gestes barrières. Regardez…

 



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Débat houleux à l’Assemblée nationale sur la détention de Assane Diouf, l’affaire Téliko…

Publié

sur


Assemblée nationale
Assemblée nationale

}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Les habituelles prises de parole à l’Assemblée nationale ont dégénéré quelques minutes, ce mercredi, lorsqu’ont été abordées l’arrestation de Assane Diouf, pour injures publiques à travers le net, la mise à disposition des Fonds d’accès à la Justice destiné à la Diaspora et l’affaire Téliko.

Les envolées sont parfois lyriques, mais souvent violentes. En pleine intervention du député maire Sidy Traoré, Mame Diarra Fam a réclamé plusieurs fois, en hurlant depuis son siège, « la fin des détentions arbitraires ».

Et de nombreux députés de la majorité ont perturbé la séance en scandant « c’est un insulteur », « Assane Diouf est indiscipliné ». Répliquant, la députée du groupe Liberté et démocratie a encore hurlé à plusieurs reprises dans l’hémicycle, qui accueillait le vote du projet de budget du ministère de la Justice.

Les députés de la Diaspora Mame Diarra Fam (Italie) et Amady Gadiaga (Bruxelles) se sont interpellés, chacun debout, à quelques mètres d’écart, en se pointant du doigt. « Asseyez-vous! », a lancé une députée de la majorité.

« Mame Diarra (Fam), regagnez votre place, un peu de calme! », s’est-on époumoné, par ailleurs. « On ne peut pas passer son temps à donner ce spectacle de violence verbale. Sachez vous tenir! », a lancé la députée Anna Poubaye Gomis.   

L’affaire Teliko préoccupe aussi les parlementaires de l’opposition. Et c’est Toussaint Manga qui s’en mêle. La tension s’est nouée autour de la question posée par l’élu de l’opposition qui estime que « le régime de Macky Sall tente de museler les magistrats ».

La députée Woré Sarr, elle, a dénoncé « l’exil forcé de Karim Wade ». La députée a aussi demandé au ministre de la Justice de ne pas suivre la « consigne » de l’exécutif d’ « éliminer des leaders de l’opposition ». Les débats se poursuivent…



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Ministère des Forces armées : Un budget de 355.3 milliards FCFA unanimement voté pour 2021.

Publié

sur


Faisant suite au ministre de la justice, garde des sceaux, le
ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba, s’est présenté devant
l’hémicycle pour les besoins du vote du budget du ministère de la
justice. C’est ainsi que pour l’année 2021, il a été arrêté la somme de
355.347.961.390 FCFA en autorisation d’engagement et la somme de 262.
880.124.434 FCFA en crédit de paiement. 

Un projet de budget réparti en quatre programmes dont : 
– Programme n°1002 : pilotage Coordination et gestion administrative avec un crédit évalué à 30.199.651.565 FCFA

-Programme n° 2005 : défense du territoire national avec un plus de 157 milliards arrêtés pour cette année

-Programme : Sûreté Publique et maintien de l’ordre avec 130.3 milliards de FCFA fixés.

-Programme n° 30024 : Opération à caractère industriel et commerciale
pour l’exercice 2021 de ce compte spécial la somme de 150 millions FCFA a
été arrêtée. 

À l’issue d’un vote sans débat, les
parlementaires ont unanimement entériné le budget dudit ministère arrêté
à 355.347.961.390 FCFA. Une hausse considérable si l’on tient compte du
budget de l’année 226.1 milliards FCFA. 

Ledit projet de
budget 2021 du ministère des Forces armées a été éxaminé par la
commission des Finances et du contrôle budgétaire, lors de la séance du
11 novembre 2021. Prenant la parole, le ministre des forces, Me Sidiki
Kaba, a souligné le rôle prépondérant et transversal des Forces armées
dans les missions de sauvegarde de la paix et de la sécurité nationale. 

Soulignant par la même occasion l’implication des forces
armées dans les opérations relatives à l’éradication de la pandémie de
la Covid-19 à travers l’activation d’une cellule centrale de
coordination de situations d’urgence entre autres…



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

CESE : Après avoir zappé Déthié Fall, Idrissa Seck nomme un ancien ministre de Me Abdoulaye Wade (photo)

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Du travail pour Lamine Ba au CESE. Il va rejoindre le conseil économique social et environnemental (CESE), d’après nos confrères de Xibaaru.

Le secrétaire général du parti Rewmi, ancien ministre de l’environnement sous Wade a été nommé ce matin. Il devient conseiller spécial au CESE. Un choix d’Idrissa Seck qui réajuste son équipe avec des collaborateurs qu’il connaît déjà, par le biais de son parti.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion