Suivez-nous

Actualité

Gambie : l’épouse de Yahya Jammeh visée par des sanctions américaines

Publié

sur




Zineb Jammeh, la femme de l’ancien président gambien Yahya Jammeh est désormais sous le coup de sanctions économiques, comme son époux.

Le département d’État américain et le Département du Trésor ont annoncé mardi que l’épouse de l’ancien homme fort de Banjul fait désormais l’objet de sanctions économiques : ses comptes et avoirs aux États-Unis ont été bloqués. « Zineb Jammeh est désignée pour son rôle dans l’assistance matérielle, le soutien ou l’aide à son mari. Elle a utilisé une fondation caritative et des organismes de bienfaisance comme couverture pour faciliter le transfert illicite de fonds à son mari », a détaillé le département d’État dans un communiqué distinct.

Une villa dans le Maryland
L’épouse de Yahya Jammeh « contrôle de nombreux actifs à l’étranger de son mari, Yahya Jammeh, l’ancien dirigeant notoirement corrompu de la Gambie, qui a été sanctionné par le Département du Trésor en 2017 », précise encore le communiqué de Mike Pompeo, le secrétaire d’État américain.

es autorités américaines évoquent en particulier une propriété située dans le Maryland, achetée via une société créée par Zineb Jammeh et estimée à 3,5 millions de dollars, qui fait désormais l’objet d’une procédure de confiscation.

Persona non grata aux États-Unis
Dès 2018, Washington, qui accuse Jammeh d’avoir mis en place un véritable système en vue de « piller les caisses de l’État gambien et de siphonner les fonds de l’État à son profit personnel », avait interdit d’entrée sur leur territoire Yahya Jammeh, son épouse, et ses enfants, Mariam Jammeh et Muhammad Yahya Jammeh.

Tous ont également été placés sur la liste noire américaine des dirigeants étrangers impliqués dans des faits de « corruption à large échelle » ou dans de « graves violations des droits humains ».

jeuneafrique



Dakarbuzz

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Milliardaire…Trump n’a payé que 750 dollars d’impôts

Publié

sur


Le milliardaire et président américain n’est pas le meilleur des contribuables. Donald Trump n’a payé que 750 dollars d’impôts fédéraux sur le revenu lors de l’année qui l’a vu gagner la présidence, rapporte une enquête du Times, repris par Financial Afrik. L’intéressé a qualifié l’investigation de «fake news».

Le journal ajoute par ailleurs que le même montant de 750 dollars a été payé par Donald Trump au cours de sa première année à la Maison Blanche. Se vantant de détenir des «putains de 7 milliards de dollars » lors de sa campagne victorieuse de 2016 où il a battu Hillary Clinton, le candidat de «la loi et l’ordre» n’avait payé aucun impôt sur le revenu au cours de 10 des 15 années précédentes, «en grande partie parce qu’il avait déclaré avoir perdu beaucoup plus d’argent qu’il n’en avait gagné», précise le Times.

Ces précisions ébranlent l’image du patriote milliardaire. Soit il est milliardaire et il a berné le fisc de son pays. Soit il ne l’est pas et a battu son image de riche et talentueux entrepreneur sur la publicité mensongère. Promoteur immobilier ruiné, sauvé par ses talents de showman de la télé-réalité, Donald Trump, sous prétexte de ses pertes d’alors, avait réclamé au fisc un remboursement de 72,9 millions (à peu près les impôts qu’il a payé sur ses gains télévisuels). Le fisc, soudain soupçonneux, a lancé un audit… toujours en cours. L’Etat pourrait plutôt choisir de lui réclamer 100 millions de $.

Financial Afrik



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

«Je n’irai pas répondre à l’Ofnac»: Sonko dézingue Mansour Faye!

Publié

sur


Ousmane Sonko était dans la Zone de Mansour Face ce lundi où il a inauguré le siège de son parti et visité des champs dénommés «Toolu Pastef». Il en a profité pour commenter les propos de Mansour Faye. Ce dernier a déclaré qu’il n’irait pas répondre à une convocation de l’Ofnac, si jamais il venait à être convoqué par celui-ci.

Pour Ousmane Sonko, Mansour Faye a fait preuve d’ignorance. «Cela ne nous surprend pas. Parce qu’on sait que s’il est ministre ce n’est ni grâce au Savoir ni à la compétence, mais grâce aux liens de parenté. Seule l’ignorance peut amener un ministre à dire qu’il ne répondrait pas à l’Ofnac », a craché le leader de Pastef en marge de sa tournée à Saint Louis.

Sonko de lancer ensuite un message aux populations: «Tout sénégalais, qui sera dorénavant convoqué par l’Ofnac, devra refuser. Parce que tout simplement Mansour Faye a refusé d’y aller. Et c’est Macky Sall qui le protège» souligne Sonko qui estime que ce n’est pas un exemple qu’une autorité doit donner aux autres citoyens.

«Ceux-là qui sont à l’Ofnac ne sont pas son égal. Ce sont des magistrats de haut rang. Mais s’il pense qu’être le beau-frère de Macky Sall lui permet d’avoir une impunité, il se fourvoie. Ce n’est pas une menace, mais ils rendront tous compte, tôt ou tard», promet-t-il.





Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Fad Aidara : Elle fait un Tik tok en live. Niarel ou Nietel? Fall Mbegté ou Mamicha Sow? – TAF TAF

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion