Suivez-nous

Actualité

73 malades mentaux en prison : Ansoumana Dione réagit !

Publié

sur

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Trump valide enfin la transition vers l’administration Biden (mais ne s’avoue pas vaincu)

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Vidéo-Procès Barthélemy Dias contre Me Moussa Diop : Clash entre avocats devant le juge

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Face au juge, la défense de Me Moussa Diop a évoqué la nouvelle entente entre le maire de Mermoz-Sacré-cœur et l’ancien Directeur Général de Dakar Dem Dikk. N’empêche, ses avocats n’ont pas hésité à rappeler les raisons de la présence des deux parties devant le juge. Par ailleurs, ils ont fait savoir qu’il ne s’agissait que de la diffamation du côté de Barthélémy Dias à l’endroit de leur client Me Moussa Diop.

Une réaction qui a très vite poussé la défense de Dias fils à la réplique. « L’opinion doit savoir que nous sommes pas demandeurs de cette entente » estime Me Fall, avocat de Barthélemy Dias.
Cependant, même si les deux parties confirment qu’il y a eu un poignet de mains en public, aucune d’elle n’a accepté de céder. Car ils estiment que l’opinion publique doit savoir la réalité de ce qui a créé cette entente entre les deux hommes politiques.

« Nous nous réjouissons de cette entente, nous souhaitons que ça dure et nous saluons le geste de Me Moussa Diop et l’humanisme de Barthélemy Dias » a conclu Me Fall.

Finalement, l’affaire sera classée sans suite car Moussa Diop a retiré sa plainte, ce qui officialise l’entente entre les deux parties déjà voisines à Sacré-cœur Mermoz.

A leur sortie du palais de justice, chacune des parties a déclaré qu’elle se réjouissait de cette entente et remerciait davantage Ousmane Sonko, le leader du PASTEF. Mais ils nient toute alliance avec ce dernier.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Affaire du marigot de Mbao : L’enquête se poursuit

Publié

sur


Le ministre de l’Environ­nement et du développement durable, Abdou Karim Sall, a donné les résultats des analyses sur la catastrophe écologique du marigot de Mbao où des milliers de mulets ont échoué le 9 novembre 2020. «Nous avons bouclé les enquêtes et notre équipe a constaté des branchements clandestins des ménages qui déversent des eaux usées dans le marigot. Ce qui veut dire de prime abord que le marigot est pollué. Et le niveau de pollution est tel qu’il était extrêmement difficile pour que ces espèces y vivent», regrette Abdou Karim Sall. Aussi, souligne le ministre de l’Environnement, «nous avons enregistré une mortalité importante de ces mulets qui sont des espèces pélagiques qui vivent généralement dans les eaux salées et des eaux saumâtres. Et les spécialistes sont unanimes que ces espèces ne vivent pas généralement dans le marigot. Donc il y a une question que nous sommes en train de nous poser, c’est de savoir si ces pélagiques ont quitté la mer pour venir dans un milieu aussi hostile et pollué que le marigot de Mbao. Nous sommes en train de continuer les investiga­tions pour faire en sorte que ce marigot ne subisse plus autant d’agressions en termes de déversement des eaux usées venant des concessions et des camions qui viennent nuitamment verser aussi des eaux usées».



via LeQuotidien

Continuer La Lecture

Suggestion