Suivez-nous

Actualité

Youssoupha Niang : « Sortons de nos cocons et défendons le bilan du Président »

Publié

sur


Depuis son accession à la tête de la magistrature suprême du Sénégal, le Président de la République son Excellence Monsieur Macky Sall a fait des réalisations qui méritent d’être rangées dans le livre d’or de notre histoire politique. A ce jour, aucun secteur n’est épargné par la touche émergente estampillée. A Dakar, la capitale sénégalaise,  et dans les autres villes de l’intérieur, le régime en place a beaucoup travaillé à élever le niveau de vie de nos populations (éducation, santé, infrastructures, emplois des jeunes, autonomie de la femme, pour ne citer que ceux-là).
En dépit des chants macabres d’une opposition en panne d’arguments, le Président Macky a pu restaurer l’espoir de tout une nation .Il compte parmi son équipe des gens dévoués à sa cause et , c’est le cas du ministre de l’Urbanisme du Logement et de l’Hygiène Publique, Abdou Karim Fofana. Ce dernier ne cesse d’aller au charbon pour défendre la vision du Chef de l’État. AKF, en vrai soldat du « Macky » se donne à fond pour que les acquis historiques ne soient pas noircies par ces mauvais oiseaux de mauvais augure. L’affaire Terme Sud et le boucan qu’il suscite en dit long sur le degré d’engagement de ce ministre et responsable de première heure du parti présidentiel dans la Commune de Point-Fann-Amitié.
Aujourd’hui, nous lançons un vibrant appel à tous les souteneurs du Président Macky. Les actes forts qu’il a consentis ne doivent pas être ensevelis par ses contempteurs. Que tout le monde sorte de son cocon et défende le bilan bâti en or…massif du développeur Macky. Cela reste plus qu’un impératif à mon sens. Pour ce faire , ne laissons aucun pouce au camp d’en face.
Ces personnes qui s’agitent, aujourd’hui, ne valent rien. Ils n’ont que leurs grandes et sales gueules pour exister. Ousmane Sonko, Barthélémy Dias et Guy Marius Sagna sont tous sauf des modèles à suivre. Ils ont  toujours pour armes les  mensonges plats et d’accusations gratuites.
Levons-nous pour leur  mener la vie dure.
Youssoupha Niang,
Responsable politique APR
Commune de Patte d’Oie



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

France : L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort

Publié

sur






Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Clédor SÉNE : « avec le Gaz qu’il y a au Sénégal, la SENELEC peut vendre à 25 FCFA le Kilowatt »

Publié

sur


Clédor SÉNE
Clédor SÉNE

}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Le leader du mouvement Clair-Vision est d’avis que le Sénégal peut sortir la tête de l’eau même si tous les secteurs sont accablés par des problèmes.

Pour ce faire, il demande au chef de l’Etat de miser sur les ressources naturelles que regorge le pays. Selon Clédor SÉNE, rien qu’avec le gaz, le Sénégal peut être totalement changé.

Puisque, soutient-il, la production va entraîner une baisse des charges et une baisse du coût de l’électricité. « Au sein de l’UEMOA, il y a un organe qui s’appelle IRDE (Institut de Régulation de l’Electricité) qui fixe le coût de l’électricité dans l’espace UEMOA à 30 F CFA le kWh. La Côte d’Ivoire est à 50 F CFA et le Sénégal à 110 F CFA. Et nous dans nos études, le prix pris peut être à 25 F Cfa ou même moins », explique-t-il dans un entretien avec Seneweb.

Pour le président du mouvement Clair-Vision, le profit que le Sénégal peut tirer de ces ressources est immédiat. «Contrairement à ce que les gens pensent, que notre gaz, notre pétrole, nos ressources naturelles  vont profiter à nos petits-enfants, moi je ne crois pas à ça. Je crois que si nous changeons de cap, les retombées vont venir tout de suite parce qu’il y a 14 millions et demi de m3 de gaz qui vont être produits dans deux ans à Saint-Louis et cela va impacter positivement le coup de l’électricité qui va baisser (…).On a même pas besoin du pétrole pour ça, on n’a pas besoin de panneaux solaire. Le Gaz est propre et puis on en a abondance… Si on rectifie le code pétrolier pour avoir 50 au lieu de 10 et aussi fermer nos frontières maritimes pour permettre la régénération des ressources halieutiques, le Sénégal sentira les effets », indique-t-il.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Vidéo – Aminta GUEYE : diongué dou laal bi kessé…safsafal…labane dékiwate na. Regardez!

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Vidéo – Aminta GUEYE : diongué dou laal bi kessé…safsafal…labane dékiwate na. Regardez!



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion