Suivez-nous

Actualité

Toussaint Manga à Mansour Faye : « Nul n’est au-dessus de la loi »

Publié

sur


Le Ministre Mansour FAYE a déclaré, je le cite « Je n’ai pas de compte à rendre au Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du FORCE-COVID 19 ». Cette déclaration du ministre du développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, par ailleurs beau-frère du Président Macky SALL est très grave et constitue un précédent dangereux.

C’est pourquoi, en tant que membre du dit comité et représentant du groupe de l’opposition parlementaire, je condamne fermement de tels propos qui n’ont pas leur place dans une République normale.

Ainsi, j’invite  monsieur le ministre de lire et relire le DÉCRET N° 2020 – 965 PORTANT CRÉATION ET FIXANT LES RÈGLES D’ORGANISATION ET DE FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DES OPÉRATIONS DU « FORCE COVID 19 » en son  Article premier.

L’article 1er stipule : «  Il est créé, auprès du Président de la République, un organe dénommé « Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du FORCE COVID 19 », chargé de suivre les opérations menées par le « FORCE COVID 19 » et d’en rendre compte selon les modalités prévues par le présent décret ». En outre c’est par souci de transparence et par gage de bonne gouvernance que le Chef de l’Etat Macky SALL justifiait la création du comité. Nous avons pour mission de suivre toutes les opérations liées à la mise en œuvre du « Force Covid-19 ». Ainsi, tous ceux qui ont exécuté des crédits dans le cadre du fonds se soumettent obligatoirement au suivi du comité.

Rassurez-vous monsieur le ministre car vous ne pouvait pas ne pas rendre compte des opérations menées avec les 69 milliards par vos soins jusqu’ au dernier centime au comité de suivi des opérations du FORCE COVID-19. Vous n’aurez ni le choix ni l’opportunité de vous soustraire aux rigueurs de la mission du comité auxquelles se sont soumis tous vos collègues.

Nul n’est au-dessus de la loi.

Monsieur le ministre dites-nous alors si vous n’aviez pas de compte à rendre au comité qui le fera à votre place ? Quel est alors l’utilité du comité ? Ou bien voulez nous nous faire comprendre par ricochet que dans ce pays il y a les UNS et les AUTRES ?

Vous venez de remettre en cause la légitimité et le bien-fondé de la mise en place dudit comité dont l’objectif est de promouvoir la transparence dans la mise en œuvre des opérations de la riposte contre la pandémie avec les 1000 milliards prévus. A la limite vous avez méprisé sans élégance les membres du comité composé de personnalités respectables et respectées issus de diverses institutions qui travaillent sans relâche et qui acceptent beaucoup de sacrifice pour atteindre les objectifs assignés au comité.

A ce jour le comité de suivi des opérations de mise en œuvre du Force covid -19 a visité la quasi-totalité des ministères et services impliqués directement ou indirectement dans les opérations de lutte contre la pandémie ainsi que les 45 départements du pays. Pour le moment toutes les structures visitées ont exprimé leur devoir républicain à jouer la carte de la transparence avec le comité de suivi sur toutes les opérations exécutées. Décidemment vous êtes le seul à ne pas se sentir obligé de rendre compte au comité. Et POURQUOI ? AU NOM DE QUOI ET DE QUI ?

Si le Président Macky SALL vous avez confiés ses biens personnels je serais d’accord que vous lui rendiez compte lui seul. Mais vous avez manipulé des fonds de la République.

Monsieur le Ministre, si vous ne voulez pas rendre compte parce que vous le trouvez contraignant, autant démissionner de votre poste de ministre et s’éloigner de la gestion des affaires de l’état c’est plus simple.

Je suis désolé mais apparemment, vous confondez souvent la République et la famille.

Honorable TOUSSAINT MANGA représentant du groupe parlementaire Liberté et Démocratie au comite de suivi de la mise en œuvre du « FORCE COVID -19 ». 

 



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Pape Alé, Mody Niang et L’OFNAC…Qui a menti sur Cheikh Oumar Hanne ?

Publié

sur


Procès : Cheikh Oumar Hanne remporte la première partie de son procès face à Pape Alé Niang et Mody Niang

La justice vient de trancher. L’ancien directeur général du Centre des Œuvres universitaires de Dakar (COUD), actuel ministre de l’Enseignement supérieur Cheikh Oumar Hanne gagne son procès contre le journaliste Pape Alé Niang et Mody Niang, inspecteur de l’Education nationale à la retraite, et ancien membre de l’Office national de répression contre la corruption et la concussion (OFNAC).

Pape Alé Niang avait sorti un ouvrage mettant à nu la gestion de Cheikh Oumar Hanne à la tête du COUD, et citant un rapport de l’OFNAC. Pape Alé Niang et Mody Niang sont ainsi condamnés à trois mois de prison avec sursis, respectivement pour diffamation et complicité de diffamation. L’ancienne Présidente de l’OFNAC, Nafy Ngom Keïta citée dans la plainte déposée par l’ancien directeur général du COUD, elle, se voit pour son cas, le tribunal se déclarer incompétent. Pape Alé Niang, outre de payer chacun 200 000 FCFA d’amende, devront verser solidairement à la partie civile 10 millions FCFA.

Ainsi donc, dans la première partie de cette affaire judiciaire (les avocats de la défense vont interjeter appel), le tribunal donne raison à Cheikh Oumar Hanne. Pourtant, pour sa défense Pape Alé Niang a toujours déclaré s’être contenté d’exploiter le rapport de l’OFNAC qui épingle Cheikh Oumar Hanne alors directeur général du COUD.

Ce qu’il faut retenir de cette première partie de l’affaire judiciaire opposant Cheikh Oumar Hanne à Pape Alé Niang et Mody Niang, c’est que soit, ces derniers ont menti, soit ils se sont rendus coupables d’avoir plagié le rapport de l’OFNAC qui ne devait être rendu public. L’on peut aussi se demander, si l’OFNAC n’avait finalement accusé à tort l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur dans son rapport ? Une affaire à suivre.

La rédaction de Xibaaru



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Révélations sur la mort de Pape Malick Sy : Serigne Moustapha Sy accuse le Khalife des Tidianes d’être à l’origine avec des « fétiches »

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Sa déclaration envers Serigne Babacar Sy Mansour, actuel Khalife des Tidianes a surpris plus d’un. Aux champs des courses où il a organisé son Gamou, le guide moral des Moustarchidines wal moustarchidati, Serigne Moustapha Sy, a fait de graves révélations contre le Khalife des Tidianes.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

(vidéo): Mort de Pape Malick Sy- Serigne Moustapha Sy accuse le Khalife des Tidianes

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion