Suivez-nous

Actualité

Thiès : Des Rewmistes se rebellent contre une décision d’Idrissa Seck

Publié

sur


L’ancienne députée du parti Rewmi, Adja Garmi Fall, est à la base de la première contestation d’une décision du président Idrissa Seck à Thiès. Avec elle, d’autres responsables, et pas des moindres, de Thiès-Est, la plus grande commune électrice, ont contré la volonté de Idrissa Seck de remplacer la défunte conseillère municipale, Astou Diène, par une femme pour respecter la parité. Une décision prise sans consulter la base au préalable.

En effet, suite au rappel à Dieu de Astou Diène, 2e adjointe au maire de Thiès-Est, le 17 mai 2020, le Rewmi avait convoqué ses conseillers municipaux pour procéder à son remplacement. Quatre candidats ont postulé. Il s’agit de Aïcha Ndiaye du quartier Hersent, Dame Thiam et Maïmouna Sow du quartier Diamagueune et El Hadji Cissé Bèye de Cité Senghor.

Vu la pléthore de candidats, le leader de Rewmi, Idrissa Seck, a désigné le maire de la commune de Thiès-Est, Pape Bassirou Diop et le 4e adjoint au maire de la ville de Thiès, Saer Mangane, pour jouer les médiateurs afin de pousser certains candidats à se désister au profit d’un seul candidat. Séance tenante, Aïcha Ndiaye a accédé à la requête du président du parti Rewmi, mais les trois autres candidats ont refusé. Une situation qui a poussé Idrissa Seck à proposer Maïmouna Sow pour remplacer la défunte afin de respecter la parité. Mais certains conseillers ont dit niet. Pour eux, «en fonction de la loi, la parité n’est pas applicable au niveau du Bureau municipal».

N’empêche, le candidat contestataire, El Hadji Cissé Bèye, coaché par l’ancienne parlementaire, Adja Garmi Fall, et le premier adjoint au maire de la commune de Thiès-Est, Cheikh Lô, a accepté la décision de son président avant de bouder la rencontre organisée le mardi 22 septembre 2020 au bureau du maire, Pape Bassirou Diop. Mais hier, à la surprise générale des conseillers municipaux de Thiès-Est, le gendre de Adja Garmi Fall est revenu sur sa décision, en se portant candidat au poste de 2e adjoint devant l’autorité préfectorale.

Une vote a été ainsi organisé et il est sorti vainqueur en laminant la candidate de Idrissa Seck, Maïmouna Sow. Sur les 57 votants, il a engrangé 41 voix.

Selon des conseillers qui ont participé au vote, c’est la énième fois que le désormais 2e adjoint au maire de la commune Est a subi des décisions du président du parti Rewmi.

Parce que, rapporte-t-on, lors des élections locales passées, quand il était allé aux primaires pour un poste de 1er adjoint au maire, il avait gagné. Mais le président avait demandé au maire Pape Bassirou Diop de faire un arbitrage parce qu’il avait signalé qu’il ne devrait pas y avoir trois personnes issues d’un même quartier dans le Bureau municipal.

C’est ainsi que El Hadji Cissé Bèye avait été retiré au profit de la défunte Astou Diène. Pour dire que la dernière décision de Idrissa Seck de retirer Bèye au profit de Maïmouna Sow, a été la goutte de trop. Un avertissement pour ce leader politique qui s’est emmuré dans un silence total.

Le Quotidien



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Un commerçant verse une bouteille d’acide sur la figure de son ex-copine

Publié

sur


Une crise de jalousie qui vire au drame. Mor S., 29 ans, commerçant, avait aspergé d’acide sulfurique son ex-compagne.

Placé sous mandat de dépôt, il devrait être déféré au parquet lundi prochain.

Selon Les Échos, les faits ont eu lieu au marché Bou Bess de Wakhinane Nimzatt, à Guédiawaye.

Largué par sa copine qu’elle voulait épouser, il ne supportait pas la séparation.

Pour se venger d’elle, il lui verse une bouteille d’acide en pleine figure.

Aux dernières nouvelles, la dame est admise dans un hôpital pour des soins intensifs.



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Sénégal-Bilan-Covid-19 : un (01) décès annoncé ce samedi

Publié

sur


Le ministère de la santé et de l’action sociale a fait le bilan de la pandémie à la covid-19, de ce samedi 31 octobre 2020 au Sénégal

« Sur 954 tests effectués, 11 sont revenus positifs à la covid-19. Il s’agit de 3 cas contacts, aucun cas importé n’a été enregistré à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass et 08 cas issus de la transmission communautaire, soit un taux de positivité de 1,15 %. » a déclaré le Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, directeur de la prévention au ministère de la santé.

Le directeur de la prévention au ministère de la santé de renseigner que 121 patients ont été testés négatifs donc guéris. Il a par ailleurs annoncé 6 cas graves dans les services de réanimation. Un (1) décès a été enregistré hier vendredi 30 octobre 2020.

A ce jour, le Sénégal compte 15616 cas déclarés positifs dont 14853 guéris, 324 décédés et 438 patients sous traitement.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Le nouveau gouvernement connu aujourd’hui

Publié

sur


Gouvernement dissout
Gouvernement dissout

}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

La composition du nouveau gouvernement sera dévoilée, sauf changement de dernière minute, ce samedi.

Selon Les Échos qui vend la mèche dans sa livraison du jour, les passations de service auront lieu lundi prochain.

Pour rappel, le chef de l’État, Macky Sall, a dissous, mercredi dernier, le gouvernement qui l’accompagnait depuis sa réélection en 2019.

Une grande purge est annoncée et la perspective d’un gouvernement d’union nationale pourrait rebattre certaines cartes.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion