Suivez-nous

Actualité

Photo parue sur Xibaaru : Les précisions de Mamadou Deme…

Publié

sur


Ce matin le site de xibaaru, notre site a publié un article de PAPE SAAR dénonçant le combat de mon ami et frère MAMADOU ABDOULAYE DEME et xibaaru illustré cet article par ma photo , contribuant ainsi à une confusion auprès des lecteurs. Est -ce Pape Sarr qui a utilisé ma photo pour illustrer son article, ou est ce XIBAARU qui a utilisé ma photo  par erreur pour illustrer cet article de  Pape Sarr ? Je vous prie  de retirer ma photo illustrant cet article et d’y mettre la vrai photo du concerné MAMADOU ABDOULAYE DEME car celle -ci n’est pas difficile à trouver sur le net et d’informer l’erreur d’homonymie pour arrêter toute confusion au niveau de vos lecteurs, dont nombreux d’ailleurs sauront faire la différence  entre les deux MAMADOU DEME

Cela dit , je soutiens fermement MAMADOU ABDOULAYE DEME  dans son combat citoyen que je partage ET MENE EN BINÖME AVEC LUI  et autour duquel nous nous sommes toujours retrouvés , nous démarquant de l’hypocrisie politique alimentaire dans laquelle se drapent tous ceux qui croient  que c’est en tournant le dos aux revendications légitimes des sénégalais qu’ils plairont au Président MACKY SALL.

D’autres en quête permanente de biscuits et de sucettes croient toujours que c’est en s’attaquant aux acteurs de la citoyenneté et aux défenseurs du droit, que le Président de la république  pensera à eux  dans leurs jeux de galipettes renversées pour accéder à la sauce .Que nenni , le Président MACKY SALL n’est pas dupe.

 

MAMADOU DEME HAUT CONSEILLER DES COLLECTIVITES TERRITORIALES , PRESIDENT DU PARTI KISAL SENEGAAL



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

(Vidéo) : Affaire Kara-sécurité : Le commissaire Sadio fait une proposition ferme

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

(Vidéo) : Affaire Kara-sécurité : Le commissaire Sadio fait une proposition ferme



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Première réaction de Rangou à sa sortie de prison « No Ki yeugoul li Xew… »

Publié

sur


About Us

Newspaper WordPress Theme is your news, entertainment, music fashion website. We provide you with the latest breaking news and videos straight from the entertainment industry.

Contact us: contact@yoursite.com



BuzzClics

Continuer La Lecture

Actualité

Débat houleux à l’Assemblée nationale sur la détention de Assane Diouf, l’affaire Téliko…

Publié

sur


Assemblée nationale
Assemblée nationale

}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Les habituelles prises de parole à l’Assemblée nationale ont dégénéré quelques minutes, ce mercredi, lorsqu’ont été abordées l’arrestation de Assane Diouf, pour injures publiques à travers le net, la mise à disposition des Fonds d’accès à la Justice destiné à la Diaspora et l’affaire Téliko.

Les envolées sont parfois lyriques, mais souvent violentes. En pleine intervention du député maire Sidy Traoré, Mame Diarra Fam a réclamé plusieurs fois, en hurlant depuis son siège, « la fin des détentions arbitraires ».

Et de nombreux députés de la majorité ont perturbé la séance en scandant « c’est un insulteur », « Assane Diouf est indiscipliné ». Répliquant, la députée du groupe Liberté et démocratie a encore hurlé à plusieurs reprises dans l’hémicycle, qui accueillait le vote du projet de budget du ministère de la Justice.

Les députés de la Diaspora Mame Diarra Fam (Italie) et Amady Gadiaga (Bruxelles) se sont interpellés, chacun debout, à quelques mètres d’écart, en se pointant du doigt. « Asseyez-vous! », a lancé une députée de la majorité.

« Mame Diarra (Fam), regagnez votre place, un peu de calme! », s’est-on époumoné, par ailleurs. « On ne peut pas passer son temps à donner ce spectacle de violence verbale. Sachez vous tenir! », a lancé la députée Anna Poubaye Gomis.   

L’affaire Teliko préoccupe aussi les parlementaires de l’opposition. Et c’est Toussaint Manga qui s’en mêle. La tension s’est nouée autour de la question posée par l’élu de l’opposition qui estime que « le régime de Macky Sall tente de museler les magistrats ».

La députée Woré Sarr, elle, a dénoncé « l’exil forcé de Karim Wade ». La députée a aussi demandé au ministre de la Justice de ne pas suivre la « consigne » de l’exécutif d’ « éliminer des leaders de l’opposition ». Les débats se poursuivent…



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion