Suivez-nous

Actualité

OFNAC : Ce que Mansour Faye ignore…

Publié

sur


Mansour Faye est convaincu que l’Ofnac n’a pas la prérogative de convoquer un ministre. Mais les membres du Forum Civil disent le contraire :  « la loi de 2012 du 28 décembre 2012 portant création de l’Ofnac charge, à son article 12, l’Ofnac de collecter, d’organiser et de mettre à la disposition des autorités judiciaires, chargées des poursuites, les informations relatives à la détection et à la répression des faits de corruption de fraudes et de pratiques assimilées commis par une personne exerçant une fonction publique ou privée », a indiqué Abdou Maliki Bousso, sur les ondes de la Rfm.

Avant d’ajouter : « Il n’y a pas de distinction ni de qualité pour les personnes soupçonnées des faits de corruption ou de fraude. Et dans le cadre de ses missions, l’Ofnac peut entendre toute personne ayant pris part à la commission de l’un des faits et recueillir tout témoignage, toute information et tout document utile sans que le secret professionnel ne puisse lui être opposé. La loi est suffisamment claire pour faire comprendre à Monsieur le ministre qu’il a un devoir de répondre à la convocation et à l’interpellation de l’Ofnac, parce que cela entre dans ses attributions et là où la loi ne distingue pas, il ne lui appartient pas de se soustraire à la liberté républicaine ».

En terme plus clair, l’Ofnac a bel et bien les prérogatives pour le convoquer et l’entendre.



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Covid19: 72 guérisons et 12 contaminations enregistrées ce 30 octobre

Publié

sur


Le ministre de la Santé et de l’action sociale a fait le point sur la situation de la pandémie de la Covid-19 au Sénégal, ce vendredi 30 octobre. Sur 805 tests effectués, 12 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 1,49%. Il s’agit de 4 cas contacts suivis par les services sanitaires et 8 Issus de la transmission communautaire. Toutefois, aucun cas importé n’a été signalé lors du point de ce jour.

Ces derniers sont répartis comme suit : Dakar Plateau (2), Fass De Lord ( (1),  Kaolack Mbour (1), Liberté 6  (1) Mamelles (1) et Ngor (1)

Le Directeur de la Prévention du ministre de la Santé a également annoncé la guérison de 72 patients qui étaient sous traitement et 6 cas graves.  Aucun décès lié à la covid19 n’a été enregistré hier-jeudi 29 octobre 2020.

A ce jour le Sénégal compte 15. 605 cas déclarés positifs dont 14. 732 guéris, 323 décédés et donc 549 malades sous traitement.



via LeQuotidien

Continuer La Lecture

Actualité

Vidéo-Exclusive : Serigne Moustapha Sy fait d’autres révélations chocs « Souniou ma téré Gamou Rew mi taak »

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Vidéo-Exclusive : Serigne Moustapha Sy fait d’autres révélations chocs « j’ai avertis le commissaire on à voulu… »



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Sénégal : Associations et mouvements islamiques exigent des excuses de la France…

Publié

sur


La Coordination des associations et mouvements islamiques du Sénégal exige des excuses à la France et une condamnation des caricatures au gouvernement sénégalais. Face à la presse, hier, elle exige des autorités françaises à revenir sur leur position islamophobe et à s’excuser auprès de la communauté musulmane toute entière et l’Organisation de la conférence islamique (OCI).

Elle appelle les organisations de la société civile musulmane à œuvrer selon les règles et dispositions internationales pour le respect des symboles, lieux saints et cultes de l’islam à travers le monde. La coordination appelle également le gouvernement du Sénégal, qui assure la présidence du Comité permanent de l’OCI pour l’information et les affaires culturelles (Comiac) dont le siège est à Dakar, à condamner les caricatures insultantes envers le Messager.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Suggestion