Suivez-nous

Actualité

Un homme de 54 ans drague une fille de 12 ans…sur le net

Publié

sur


Un quinquagénaire drague une ado de 12 ans sur internet : il est piégé par un collectif citoyen

Un homme, âgé de 54 ans, a fait des avances à une fillette de 12 ans sur internet.

Après avoir échangé une conversation à caractère sexuel sur les réseaux sociaux, le quinquagénaire lui a donné rendez-vous dimanche matin à la gare de Besançon, dans le Doubs.

En réalité, la jeune fille avait été inventée par un collectif de citoyens surnommé « Team Moore » luttant contre la pédophilie.

Ces derniers ont dénoncé le prédateur sexuel aux autorités en leur fournissant les copies d’écran des discussions sur le web.

Les policiers ont débarqué samedi matin au domicile du suspect situé à Gray, en Haute-Saône. Ils ont saisi son ordinateur et ont placé le quinquagénaire en garde à vue.

L’homme a reconnu avoir échangé avec l’enfant et les faits de corruption de mineur. Il a été remis en liberté dimanche le temps de réaliser une expertise psychiatrique et d’exploiter son ordinateur.

Il sera prochainement convoqué par la justice.



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Gamou: Les révélations de Serigne Abdou Aziz Sy frère de SERIGNE MOUSTAPHA »Nous n’avons pas peur »

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

Gamou: Les révélations de Serigne Abdou Aziz Sy frère de SERIGNE MOUSTAPHA »Nous n’avons pas peur »



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

[En direct] Présidentielle en Côte d’Ivoire : un scrutin sous tension

Publié

sur


Après une campagne tendue, les Ivoiriens sont appelés aux urnes ce
samedi. Face à Alassane Ouattara, candidat à un troisième mandat, Henri
Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan ont appelé au « boycott actif »,
tandis que Kouadio Konan Bertin a décidé de ne pas quitter le processus
électoral. Suivez en direct cette journée de vote.

• Quatre candidats officiellement en lice : Alassane
Ouattara, Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’Guessan et Kouadio Konan
Bertin sont les quatre candidats retenus par le Conseil constitutionnel,
qui a écarté les dossiers de Laurent Gbagbo, Guillaume Soro, Marcel
Amon Tanoh ou Albert Mabri Toikeusse.

• « Boycott actif » de deux candidats : Henri
Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan ont lancé un appel au « boycott
actif » du vote, et demandé à leurs militants « d’empêcher la tenue de
toute opération liée au scrutin ».

• 7,5 millions : c’est
le nombre d’électeurs appelés aux urnes. Mais, selon la Commission
électorale indépendante (CEI), au terme de la période officielle de
distribution des cartes d’électeurs, à peine plus de 41 % d’entre elles
avaient été retirées (les électeurs peuvent encore le faire aujourd’hui,
dans leurs bureaux de vote respectifs).

• Violences meurtrières : les
dernières semaines de campagne ont donné lieu à des affrontements dans
plusieurs villes du pays, où les violences politiques sur fond de
tensions intercommunautaires ont fait, depuis le mois d’août, une
trentaine de victimes.

Suivez
l’évolution de la situation en direct, avec nos correspondants et
envoyés spéciaux en Côte d’Ivoire (les heures sont données en GMT).



Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Actualité

Emigration clandestine: Macky veut en finir avec les réseaux de passeurs

Publié

sur


}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); }

La recrudescence de l’immigration clandestine fait réagir le chef de l’État. Face aux embarcations de fortune, de plus en plus nombreuses, Macky Sall donne des instructions pour le renforcement du contrôle. « Devant la recrudescence de la migration clandestine, le chef de l’État a donné des instructions fermes pour le renforcement du contrôle des embarcations, de la surveillance côtière, de l’identification et du démantèlement systématique des réseaux de passeurs qui organisent ce trafic illicite », informe un communiqué parvenu à la presse.

Selon la note, signée par Seydou Guèye,, Macky Sall a donné des instructions pour qu’une assistance soit apportée aux familles ayant perdues des parents sur ces tragédies.



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Suggestion