Suivez-nous

Actualité

Une Démocratie à l’Africaine…Qui pour stopper Alpha Condé ?

Publié

sur


Auteur du texte…

Certaines personnes font la glorieuse histoire de leurs peuples aux périls de leurs vies, d’autres la défont sans coup férir, ayant rendu à coup de terreur leur peuple jadis digne, veule et timoré aujourd’hui.

Monsieur Sékou Touré  est une parfaite illustration des premiers en arrachant en 1958, l’indépendance de la guinée des mains du General de Gaulle. Résolution  très téméraire et courageuse à l’époque, où les dirigeants, de  tous les pays d’Afrique de l’Ouest y compris le Sénégal, n’avaient pas osé franchir le rubicond et afficher l’exigence de d’indépendance. Monsieur Sékou Touré avait ravivé la glorieuse flamme qui dans le passé avait été allumée par l’Almamy Samory Toure, Alpha Yaya Diallo, les grands érudits du Fouta et bien d’autres patriotes. Le Sieur Alpha condé, après avoir déçu les attentes de son peuple est l’image des derniers. Presque grabataire en fonction,  durant dix ans de magistère il n’aura fait que dresser les communautés  les unes contre les autres, elles  qui naguère vivaient  dans la concorde basée sur des alliances millénaires et un cousinage totémique transcendant l’ethnie  ou les liens de sang ont été diaboliquement manipulées.

La jeunesse de l’ethnie peul ne peut plus manifester sans être  automatiquement ensanglantée, matée cruellement, quand des jeunes d’autres ethnies dans les mêmes circonstances  ont droit à des négociations, les récentes émeutes  pour l’électricité dans le fief même du président  a été géré par des conciliabules   Cette politique de deux poids deux mesures est d’une flagrante monstruosité, cruauté  dans ce pays. Cette orientation du Sieur Alpha Condé démontre à elle seule la mégalomanie  du personnage et ses hideuses aspirations pour se maintenir au Pouvoir. Le voilà comme une pitoyable bête aux abois  entrain de mettre son pays en vase clos, en fermant ses frontières avec ses voisins le Sénégal, la Guinée Bissau et la Sierra Léone, craignant qu’un péril peul  lui vienne de ces pays  dirigés par l’ethnie à abattre, en laissant entrer le vent de l’insécurité venant  du  Mali en guerre et de la Cote d’ivoire en déliquescence latente . Si La guerre était définie comme  cet état de violence permanente, de non droit  ou tout est permis, alors la Guinée pendant le règne d’Alpha Condé, est en guerre  dans le sens ou la population qui  vit une pauvreté extrême, est confrontée  à des  misères qui dépassent  l’imagination ; pendant qu’un avion rempli de devises venant de Conakry est arraisonné à Dakar en partance pour les  Emirats avec de nébuleuses justifications mafieuses.

La Guinée qui possède toutes les richesses manque de tout. Malgré ses médecins à l’expertise avérée ;  les infrastructures de santé de bon niveau sont presque inexistantes. Les cliniques et les hôpitaux de Dakar regorgent de patients  guinéens en attente de traitements ; au moment où le Sieur Alpha Condé comme un épouvantail essaie de mystifier le peuple et lui faire la guerre. Alors que les seules joutes qui vaillent d’être entreprises pour son peuple exsangue doivent être la restauration de la dignité du peuple guinéen  qui se vide de toutes ses ressources sous les coups de troque, de boutoir de l’impérialisme chinois ; contre la pauvreté, pour l’émergence, pour une éducation de qualité ; pour sortir la Guinée des ténèbres en assurant la fourniture de l’électricité, contre l’insécurité et le grand banditisme qui culmine, à cause de la pauvreté endémique  que subit cette population. Le Peuple de Guinée  a soif de renouveau, d’une  alternance car « pour changer de vie il faut changer d’avis. » La Guinée et son peuple aspirent au progrès et veulent par cette élection éradiquer les  incitations  à la haine,   les discours d’hostilités, l’épouvante des jeunes violentés. Et  bannir à tout  jamais cette hécatombe de morts en Afrique que causent des élections qui se doivent démocratique et limpides.

Le candidat Monsieur  Cellou Dalein Diallo aura raison devant l’histoire de participer à cette élection ; quoique le dilemme ait dû être terrible mais c’est l’inaction des hommes de bien qui permet au mal de  prospérer. La peur ou la violence sont les armes  des faibles, aujourd’hui  le peuple de Guinée comme tous les autres peuples d’Afrique sont conscients et aucune violence ni aucune méthode d’intimidation  ne pourront les museler ou les immobiliser. Le temps est venu   pour le brave peuple de l’Almamy Samory et de Alpha Yaya Diallo de se lever comme un seul homme en taisant les obédiences et appartenances  afin de mettre un terme à  ce cycle de malédiction et de régression morbides. Le peuple est souverain même les peuples d’Afrique. C’est un truisme que seuls les apprentis dictateurs qui tentent d’oppresser leurs peuples ne savent pas

Vive les Peuples qui veulent s’émanciper.

Ramatoulaye Diallo



Via Xibaaru

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Thiaroye : Malal Diallo « Pithi » porte le plaidoyer des gardiens de cimetière…

Publié

sur


La traditionnelle journée de nettoiement et de désherbage du cimetière de Thiaroye a permis à Malal Diallo « Pithi » de faire un vif plaidoyer pour les gérants de ces lieux de repos éternel. Hier, il a invité l’Etat les autorités locales à une meilleure considération de ces personnes.
« J’invite l’Etat du Sénégal à une meilleure prise en charge de nos cimetières et à ceux qui les gèrent (les gardiens). Voilà une catégorie de travailleurs inconsidérés par ce que  foncièrement mis en rade au niveau du code des Collectivités Locales. Ces braves pères de famille sont lésés alors qu’ils n’ont que pour gagne-pain cela. Ils vivent d’aumône et cela dépend souvent de l’arrivée de dépouille mortelle. On doit vite penser à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail », a invité le responsable politique de l’Alliance Pour la République (APR)  dans la Commune de Djiddah Thiaroye/ Kao.
Le conseiller municipal au niveau de la localité précitée, de continuer à renchérir : « Aujourd’hui, beaucoup de cimetières ont affiché le plein et l’Etat doit penser à leur extension ou , mieux, à la création d’autres cimetières. Les populations en ont vraiment besoin ».
Et M. Daillo de botter en touche les accusations de sacrifices facilités par des gardiens de cimetière : « Cela n’existe pas. On les accusé gratuitement. La question principale, c’est de tout faire pour les mettre dans des conditions minima et ils seront à l’abri de la corruption », a-t-il.



Via Xibaaru

Continuer La Lecture

Actualité

Vidéo:Viviane passe du bon moment avec Pape Cheikh Diallo aux Usa

Publié

sur


Vidéo:Viviane passe du bon moment avec Pape Cheikh Diallo aux Usa pour oublier Mogates



Via SansLimite

Continuer La Lecture

Actualité

Wally seck avec une fille »dieukeur »

Publié

sur




Bonjour DAkar

Continuer La Lecture

Suggestion