Malgré deux buts inscrits en première période, les Monégasques, une nouvelle fois réduits à dix, ont été rejoints au score par des Nîmois revigorés par l’expulsion de Jemerson.

Le Monde avec Reuters Publié aujourd’hui à 17h39

Temps de Lecture 1 min.

Les joueurs de Monaco sont déçus après leur match nul contre Nîmes (2-2).
Les joueurs de Monaco sont déçus après leur match nul contre Nîmes (2-2). VALERY HACHE / AFP

Au bout des 45 premières minutes de la rencontre, Monaco se dirigeait tranquillement vers son premier succès de la saison. Transfiguré par ses recrues, le club de la Principauté menait 2-0 face à Nîmes, grâce aux buts de ses nouveaux attaquants, Islam Slimani et Wissam Ben Yedder.

Lire aussi Ligue 1 : l’AS Monaco déjà sous pression

Las, un troisième carton rouge en trois journées de Ligue 1, celui-ci pour le Brésilien Jemerson, a complètement changé le visage de la rencontre. Et Monaco a été rejoint par des Nîmois alors beaucoup plus dangereux (Romain Philippoteaux 70e et Kévin Denkey 82e). Ce match nul (2-2) est finalement un moindre mal pour des Monégasques qui ont bien failli s’incliner pour la troisième fois de la saison, après les lourdes défaites contre Lyon et Metz (3-0, à chaque fois).

L’entraîneur portugais, Leonardo Jardim, qui réclamait des renforts à cor et à cris, surtout en attaque, a été entendu. Malgré les deux points perdus, il peut être satisfait du comportement des buteurs Slimani et Ben Yedder mais aussi du virevoltant Henry Onyekuru, un brin trop maladroit cependant dans le dernier geste.

Les joueurs nîmois exultent après leur égalisation à Monaco.
Les joueurs nîmois exultent après leur égalisation à Monaco. VALERY HACHE / AFP

Des renforts en défense

Après avoir stoppé la spirale de défaites, le technicien monégasque, champion de France en 2017, doit profiter des huit derniers jours du mercato estival pour renforcer sa défense, qui est encore apparue aux abois, incapable de résister à l’expulsion d’un autre de ses joueurs. Ce week-end, le club monégasque a officialisé l’arrivée du défenseur chilien Maripan, en provenance d’Alaves en Espagne.

Côté nîmois, le scénario très favorable permet également au club gardois de marquer son premier point de la saison. En ouverture, les Crocodiles avaient subi la loi du PSG (3-0) avant de céder à domicile contre Nice (2-1). Après avoir perdu plusieurs joueurs d’importance à l’intersaison (Teji Savanier, Sada Thioub, Rachid Aliou ou encore le dernier en date, Antonin Bobichon) le Nîmes olympique retrouve un peu de confiance grâce à ce déplacement sur la Côte d’Azur.

Lire aussi Football : l’arbitre menace d’arrêter Monaco-Nîmes

A confirmer samedi 31 août lors de la réception du promu Brest. Monaco tentera de décrocher sa première victoire sur la pelouse de Strasbourg, déplacement jamais aisé même si le club alsacien dispute actuellement les barrages de la Ligue Europa.

LeMonde.fr

Auteur

Laisser un commentaire