Depuis l’entrée en vigueur de la mesure portant interdiction du voile au sein de l’Institution Ste Jeanne d’Arc en début du mois de septembre lors de la rentrée des classes dans ledit institut, la polémique s’est amplifiée notamment sur les réseaux sociaux. Société civile, autorités administratives et religieuses se sont prononcées sur la question pour quelque part dénoncer cette mesure qui, pour certains, piétine le principe de la Laïcité. Le ministre de l’Education Nationale doit retrouver autour de la table, la direction de l’Isja et l’Office Diocésain de l’enseignement privé catholique pour trouver une issue heureuse à ce qui est appelé aujourd’hui une « crise ». Voici les faits saillants qui ont marqué l’actualité portant sur cette mesure d’interdiction du voile au sein de l’Isja.

👉 Le khalif des tidianes demande à l’Etat de « sevir » contre l’école et de prendre ses responsabilités.

👉 Démission annoncée de la Présidente des parents d’élèves de l’ISJA.
Mme Véronique dénonce l’attitude « va-t-en-guerre » de la Direction de l’école :
《Je réalise qu’avec cette direction de l’école, il faut dire Amen à tout ce qu’ils décident sinon on vous remercie tout simplement》

👉 Lors de la rencontre lundi entre le ministre de tutelle, la direction de l’Isja et l’Office Diocésain de l’enseignement privé catholique, la proposition de transférer les élèves voilées aux Cours Sainte Marie de Hann. Mais Les Cours Sainte Marie de Hann refusent d’accueillir les filles voilées de Sainte Jeanne d’Arc .

👉 L’union des parents d’élèves des écoles catholiques apporte son soutien à l’institution Sainte Jeanne d’Arc et appelle au respect du règlement intérieur.

👉 Manifestation d’humeur des élèves voilées et de leurs parents devant l’institut.

👉 Arrestation de Abdoul Karim Guèye (Xrum xaqq) et d’autres membres de « nittu deugg » qui ont manifester leur soutien, lundi, aux élèves voilées renvoyées.

👉 Aux dernières nouvelles, l’État menace de fermer la structure ou de la placer sous administration provisoire, alors que l’institut elle, campe toujours sur ses positions.

👉 Mais, Le ministère de l’éducation nationale annonce les négociations de la dernière chance aujourd’hui, ce mercredi, à Diamniadio.

Abdoul K. Coulibaly – Senegal7

Senegal7.com

Auteur

Laisser un commentaire