Le journaliste Adama Gaye est sorti de la prison de Rebeuss. Accompagné de ses avocats, il a tenu à dire quelques mots devant les journalistes qui l’attendaient devant la grande porte de la Maison d’arrêt et de correction. Il dit éprouver une honte pour la mémoire institutionnelle du Sénégal. Vu, selon lui, comment la justice a été embarquée par l’Exécutif dans la précipitation et le cafouillage… Ecoutez !!!
Assane SEYE-Senegal7

Senegal7.com

Auteur

Laisser un commentaire