Elevé à la dignité de Trésor humain vivant de l’UNESCO en 2006, célébré à toutes les occasions au Sénégal, Samba Diabaré Samb était une virtuose inimitable du xalam. Il avait su magnifiquement dompter cet instrument de notre patrimoine musical traditionnel pour en faire son ami et en extraire les notes qui galvanisaient de grands hommes et chantaient de hauts faits donnés comme repères historiques de la construction de l’identité nationale.

«Les artistes n’existant qu’à travers leurs œuvres qui les rattachent à l’immortalité lorsqu’ils sont pétris de talent, El Hadji Samba Diabaré Samb était vraiment un artiste», a témoigné le ministre de la Culture.

En compilant ses œuvres dans un album historique en 2017, le Ministère de la Culture et de la Communication a voulu contribuer à maintenir impérissable le souvenir du maître El Hadji Samba Diabaré Samb, mémoire de notre trajectoire.

Le maître sénégalais du Xalam

Le maître sénégalais du Xalam (un luth à cinq cordes considéré comme un instrument traditionnel magique), Elhadj Samba Diabaré Samb, est décédé à son domicile aux HLM à Dakar dans la nuit de vendredi à samedi 21 septembre 2019, à l’âge de 95 ans.

Samba Diabaré Samb était aussi un formidable historien. Son inhumation à Tivaouane, ce samedi après la levée du corps à Dakar, à la mosquée des HLM. Senegal7.com présente ses condoléances à la famille éplorée.

Senegal7.com

Auteur

Laisser un commentaire