Ce samedi après-midi, après une tournée dans la ville de Ziguinchor, le leader du parti Pastef a clairement dit qu’il n’accepterait pas de faire partie des agneaux à sacrifier de Macky Sall. En effet, un procès sera ouvert pour statuer sur le dossier des 94 milliards dont Ousmane Sonko et Mamour Diallo sont impliqués.

« Nous attendons le procès. Mais attention ! Nous n’accepterons aucune supercherie. S’ils veulent brûler ce pays, ils n’ont qu’à tenter ça. Si j’ai quelque chose à me reprocher, je serai le premier à me rendre à la justice. Macky Sall pense qu’il veut faire ce qu’il veut dans ce pays. Mais ça ne passera pas cette fois-ci », a-t-il plaidé.

Conférence de presse du président Ousmane SONKO depuis Ziguinchor.

Publiée par Ousmane SONKO sur Samedi 12 octobre 2019

IBRAHIMA/SENEGAL7

Senegal7.com

Auteur

Laisser un commentaire