Qu’est ce qui se passe réellement entre Khalifa Sall et son lieutenant, Bamba Fall, maire de la médina.

L’ancien maire de Dakar qui entame une tournée, notamment dans les foyers religieux a, à ses côtés, tous ses lieutenants : Soham Wardini, Cheikh Guèye, Barthélémy Dias, Moussa Sy entre autres sans le maire de la Medina. S’est-il agi d’une crise entre les deux socialistes ou calendrier chargé pour le maire de la Medina ?

En tout cas, l’acte politique posé par Bamba Fall en recevant l’entourage du président, à sa tête le Premier ministre d’alors pour lui présenter ses condoléances, à l’occasion du rappel à Dieu de son oncle, alors que Khalifa Sall était dans les liens de la détention, n’avait pas enchanté le camp de l’ex-maire de Dakar.

Cet acte politique avait suscité beaucoup de commentaire. Faisant dire à certains que «Bamba Fall était depuis très longtemps dans l’antichambre de Macky Sall»

…«Les intérêts de la Médina…»

Alors que l’on croyait que le maire de la Médina devait être dans l’opposition radicale comme son mentor, Khalifa Sall, Bamba Fall a laissé entendre que les intérêts de la Médina ne seraient pris en compte que par celui qui donne des ordres au préfet de la Médina. Et que ce dernier, depuis un certain temps, bloque tous ses projets. Alors, pour l’amener à débloquer les projets de la Médina, Bamba Fall pense qu’il faut se rallier aux causes du patron du préfet. Une direction clairement indiquée et qui passe, forcément, par l’exécutif représenté par Macky Sall. Parce que, contrairement à l’opposition et à une bonne partie de l’opinion qui veut un changement à la tête de l’Etat, Bamba Fall a clairement fait comprendre que c’est Macky Sall qui passera pour les 5 prochaines années. Et qu’en conséquence, le maire de la Médina, qu’il est, devait se ranger avec lui « pour les intérêts de la Médina». C’était avant la présidentielle de février 2019.

Le maire de la Médina, a toujours indiqué ne se soucier que du sort immédiat de sa commune d’arrondissement. Et donne, ainsi, clairement raison à tous ceux qui avaient ouvertement déclaré que «Bamba Fall était depuis très longtemps dans l’antichambre de Macky Sall » depuis que l’entourage du président, à sa tête le Premier ministre, s’était déplacé pour lui présenter ses condoléances, à l’occasion du rappel à Dieu de son oncle. Après ces amabilités dites publiquement, c’est une vidéo de la soirée très privée de Bamba Fall en compagnie de Aliou Sall et de Yaye Fatou Diagne, ex-épouse de Sérigne Mboup, qui a démontrée l’immorale relation que le maire de la Médina entretient avec le pouvoir.

Bamba Fall, le clair-obscur …

«Quand le Sénégal aura besoin de moi, je ne me soucierai pas du parti auquel j’appartiens, ou d’une quelconque personne». Ainsi s’exprime en février 2018, le maire de la Médina, réputé très proche de Khalifa Sall alors que ce dernier était en prison pour détournement de deniers présumé. Profitant de la présentation des condoléances de l’Etat par les émissaires du président Macky Sall, Bamba Fall, endeuillé, a levé un coin du voile ses relations avec Macky Sall, avec le pouvoir central.

«Certains disent que je m’apprête à transhumer. Je leur réponds que je suis socialiste à vie. Mais je sais être reconnaissant. J’ai perdu un être cher, il y a des gens qui sont du même parti que moi qui ne sont même pas venus me témoigner leur compassion», regrette le maire de la Médina, dans une vidéo.

Or, «Ce que le président Macky Sall a fait est un geste éloquent qui me touche», confie-t-il à l’endroit de la délégation conduite par le chef du gouvernement, Mahammad Dionne. «Je suis responsable de mes actes, je n’ai pas de guide en politique. Je suis un électron libre». Parole de Bamba Fall.

Khalifa-t-il pris au sérieux les actes de Bamba…

Le 15 février 2018, le maire de la Médina, entouré des siens lors d’une cérémonie religieuse, avait clairement déclaré que même s’il est un fidèle de Khalifa Sall, emprisonné pour détournement de biens publics, il répondrait à l’appel de l’Etat: si jamais il avait besoin de lui. Et, sur un ton qui ne laissait aucun doute, il avait déclaré : «le chef de l’Etat a fait un geste de haute portée symbolique. Et, je lui rendrai la monnaie de sa pièce». Cette sortie de Bamba Fall est-elle à l’origine de la brouille ? Parce qu’intervenue au moment où son mentor était dans les liens de la détention.

Les prochains jours nous édifieront…
senegal7

Senegal7.com

Auteur

Laisser un commentaire